Crème de corps peau très sèche

Bandeau crème de coprs

La sixième recette de notre saga de Noël est arrivée. Il s’agit d’une crème de corps pour les peaux très sèches, et déshydratées. Ces peaux se caractérisent par une apparence de peau de crocodile, qui a tendance à desquamer (les cellules mortes se détachent en paquet). Le peau est également rugueuse, et peut démanger.

Cette crème corps va apporter des actifs humectants (qui captent l’eau et la maintiennent dans la peau), mais aussi des actifs nourrissants et protecteurs. Ces actifs nourrissants vont permettre à notre crème de corps de fortifier le film hydrolipidique (couche protectrice de la peau faite de sébum, sueur, etc). En effet le sébum contenu dans le film hydrolipidique permet de maintenir l’hydratation de la peau. Si ce film est endommagé, ou trop fin, la peau est sèche. Lorsqu’une peau est sèche, l’eau s’évapore plus facilement, et la peau se dessèche.

Pour éviter cela, évitez les douches trop chaudes ou trop froides (l’été hein), les gels douches trop agressifs, et préférez les savons surgras, saponifiés à froid. La peau des jambes étant par exemple assez fine, pensez à bien hydrater vos gambettes, après la douche (et tout le corps par la même occasion). C’est là, que notre crème de corps intervient. Voici quelques conseils pour traiter et prévenir les peaux sèches sur les jambes.

Notre crème de corps, est le résultat d’une émulsion, c’est-à-dire « la dispersion d’un liquide en fines gouttelettes dans un autre liquide. Ces deux liquides doivent être non miscibles (ne se mélangent pas) et avoir des solubilités différentes. … Les émulsions sont considérées comme étant des systèmes dispersés ». Les deux liquides forment un mélange homogène et créent une crème grâce à un émulsifiant :

émulsion crème de corps

Source : ressources.unisciel.fr 

Ingrédients :

Phase 1: phase aqueuse

Hydrolat de Fleur d’Oranger : il tonifie, apaise et régénère les cellules. Il soulage et apaise les peaux sèches et desséchées.

Glycérine végétale : agent hydratant et humectant, obtenu à partir d’huiles végétales, qui permet d’attirer l’eau, et de maintenir sa teneur dans la peau. Il est également assouplissant pour la peau.

Phase 2 : phase huileuse

Huile végétale de Baobab : riche en vitamines, elle est nourrissante, adoucissante et émolliente. Elle est également réparatrice et apaisante.

Huile de Coco : très protectrice, réparatrice et adoucissante, l’huile de coco réduit la déshydratation de la peau, et apporte de la douceur.

Huile végétale d’Avocat : protectrice et nourrissante, cette huile végétale redonne de l’élasticité à la peau. Elle pénètre la peau, tout en laissant un film protecteur.

Olivem 1000 : il permet la réalisation d’une crème, c’est-à-dire, le mélange de deux phases non-miscibles. Dans notre cas, l’eau et l’huile. C’est un émulsifiant fait à partir d’olives, qui convient à toutes les peaux. Il est reconnu pour ses vertus hydratantes, nourrissantes.

Phase 3 : actif cosmétique (ajout à froid)

Huile essentielle de Palmarosa : j’ai sélectionné cette huile essentielle, car, l’association d’huile végétale d’avocat, avec de l’huile essentielle de Palmarosa, permet de restaurer le film hydrolipidique de la peau (source La Compagnie des sens)

Huile essentielle de Lavande fine : réparatrice, et apaisante, elle convient parfaitement aux peaux squameuses (peaux mortes qui se détachent en paquet). Elle est également régénératrice.

Vitamine E : antioxydant naturel et végétal, elle préserve les huiles et beurres végétaux du rancissement. La durée de vie du produit est donc prolongée.

Cosgard : d’origine synthétique, il est autorisé par Ecocert pour la conception de cosmétiques bio. Il empêche le développement des bactéries et est antifongique. Grâce à lui, le produit final pourra se conserver 3 mois. Étant composé d’alcool benzylique, il peut être allergisant. Si vous souhaitez utiliser d’autres alternatives pour un conservateur naturel, je vous invite à vous renseigner sur le Naticide, l’Extrait de pépin de pamplemousse ou le Leucidal.

ingrédients crème de corps

Voici le matériel que j’ai utilisé :

  • 2 bols en acier inoxydable (au choix pour vous, mais qui supporte le bain-marie)
  • 1 poêle pour le bain-marie
  • balance de précision
  • une cuillère
  • mini fouet
  • maryse en silicone (petit format)
  • spray désinfectant avec de l’alcool à 70°
  • papier essuye-tout
  • 1 pot en verre de 200 ml

Tryptique crème de corps

crème de corps dans son pot

Ces articles peuvent vous intéresser :

Laisser un commentaire