Shampoing solide fortifiant – cheveux secs & cassants

shampoing solide fortifiant, cheveux secs

Bonjour à tous. Aujourd’hui, on se concentre sur les cheveux secs, cassants, et fourchus. Toujours à la recherche de nouvelles formules pour mes recettes, je vous propose aujourd’hui un nouveau shampoing solide fortifiant. Une formulation retravaillée avec un nouvel ingrédient, que je n’avais jamais utilisé dans un shampoing jusqu’ici … Tout d’abord, nous allons revenir sur les caractéristiques des cheveux secs et cassants. Cette recette a été faite pour des cheveux de type ondulé.

Vos cheveux sont secs pour différentes raisons. Premièrement, les causes peuvent être physiologiques. En effet, pour certains, la quantité de sébum produite est trop faible pour gainer tout le cheveu, et lui apporter brillance, douceur et protection. Avoir une nature de cheveux ondulés, frisé ou crépus, rend la diffusion du sébum plus compliquée.

Certaines causes météorologiques rendent aussi les cheveux secs, cassants et fourchus. On dit très souvent que les vacances d’été peuvent être fatales pour vos cheveux. Il y a une raison à cela. Effectivement, le soleil, le sel et le vent sont responsables de la dégradation de l’état de nos cheveux. À cause d’eux, les écailles du cuticule du cheveu se soulèvent et se cassent. Ainsi, le sébum ne peut plus circuler correctement jusqu’aux pointes. Ces cuticules abîmées rendent les cheveux poreux. Ils absorbent facilement l’eau, mais la perdent tout aussi facilement. Les cheveux sont donc déshydratés et deviennent secs, rêches. Les colorations chimiques, et les permanentes sont aussi des causes de dégradation des cheveux.

shampoing fortifiant : causes cheveux secs cassants

Ce shampoing solide fortifiant réuni huile végétale et actifs cosmétiques, qui vont aider le cheveu à se renforcer. Ainsi, le sébum créé naturellement pourra circuler plus facilement de la racine jusqu’aux pointes. C’est un shampoing solide fortifiant doux et nutritif. Voici les ingrédients que j’ai sélectionnés :

Tensioactifs Sodium cocoyl isethionate (SCI) & Sodium Coco Sulfate (SCS) : effet moussant, nettoyant, démêlant. Le SCI est le plus doux que j’ai trouvé pour la fabrication des shampoings solides. Il s’utilise généralement en co-émulsifiant, mais j’ai pu trouver plusieurs recettes où il est utilisé seul. C’est un dérivé de l’huile de coco. Je l’ai donc mélangé à du sodium coco sulfate qui est d’origine naturelle et qui lui aussi est nettoyant, plus moussant. Également dérivé de l’huile de coco, il est parfait pour les shampoings solides. Il est néanmoins moins doux que le SCI.

Eau purifiée : eau que je fais bouillir pendant 15 minutes, pour qu’elle soit le plus « pur » possible. Tous les micro-organismes seront tués lors de l’ébullition.

Poudre d’Orange : elle tonifie le cuir chevelu en favorisant la circulation sanguine, et donc la circulation du sébum dans le cheveu. Elle apporte également brillance, souplesse et facilite le démêlage.

Huile végétale de Pracaxi : excellent conditionneur capillaire, elle est très recommandée pour les cheveux secs et bouclés. Elle discipline les frisottis, gaine, et assouplit les cheveux. C’est une alternative naturelle au conditionneur BTMS. C’est donc un bon démêlant.

Émulsifiant BTMS : de la famille des émulsifiants, c’est un conditionneur capillaire. Cela veut dire qu’il facilite le démêlage. C’est le nouvel ingrédient de ce shampoing fortifiant solide. C’est la première fois que je l’utilise dans un shampoing. Il réduit l’électricité statique au moment du brossage et laisse les cheveux doux et soyeux. Il a le même rôle que l’huile végétale de Pracaxi, mais comme je l’explique dans mon précédent article, il est fait à base d’huile de colza et de palme. Je n’avais pas fait attention qu’il contenait de l’huile de palme en l’achetant l’année dernière. Je vais donc finir mon pot et ne plus en racheter. À la place j’utiliserai uniquement l’huile végétale de Pracaxi.

Protéines de soie : elles maintiennent l’hydratation des cheveux, les fortifient, les gainent et les lissent. Les cheveux sont plus doux et brillants.

ingrédients shampoing solide fortifiant

 

Pour 100 g (les moules sont généralement faits pour 90 g, mais tout rentre normalement) :

  • Tensioactif SCI : 37 % – 37 g
  • Tensioactif SCS : 26 % – 26 g
  • Eau : 11 % – 11 g
  • Poudre d’Orange : 11 % – 11 g
  • Huile végétale de Pracaxi : 7 % – 7 g
  • Émulsifiant BTMS : 7 % – 7 g
  • Protéines de soie : 1 % – 1 g / 65 gouttes

Pour réaliser cette recette de shampoing solide fortifiant, voici le matériel que j’ai utilisé :

  • 2 bols en inox
  • Casserole pour le bain-marie
  • Balance précise
  • Cuillères pour peser les tensioactifs et poudre d’orange
  • Mini fouet pour mélanger l’huile végétale et le BTMS
  • Mini spatule pour mélanger le tout
  • Moule en silicone

1re étape : dans un premier bol, au bain-marie, on mélange les 37 g de SCI + les 26 g de sulfate coco sodium aux 11 g d’eau. Il faut que les tensioactifs « fondent » pour former une pâte avec l’eau. Environ une quinzaine de minutes. S’il reste des « grumeaux » blancs formés par le SCS, c’est normal, il ne fond jamais totalement. En parallèle, dans un second bol, on fait fondre les 7 g de BTMS avec les 7 g d’huile végétale de Pracaxi.

2e étape : dans le bol contenant les tensioactifs, on ajoute ensuite les 11 g de poudre d’Orange. On mélange.

3e étape : ajoutez ensuite le BTMS et l’huile de Pracaxi, et mélangez avec la spatule jusqu’à obtenir une pâte homogène.

4e étape : enfin, hors du bain-marie, on ajoute le gramme de protéines de soie, puis on mélange.

5e et dernière étape : on remplit le moule et on tasse bien pour que le shampoing soit compact et ne s’effrite pas. On attend 24h avant utilisation, car il faut que le shampoing soit bien sec. On peut également le placer au réfrigérateur pendant quelques heures pour faciliter le durcissement.

Ce shampoing solide fortifiant pourra être utilisé pour 70 à 80 lavages. N’oubliez pas d’effectuer un bain d’huile avant shampoing, ou un masque après shampoing. Lorsque l’on a les cheveux secs, c’est une étape quasiment obligatoire, pour nourrir la fibre capillaire en profondeur. Cela viendra compléter l’action de notre shampoing solide fortifiant. L’utilisation d’un shampoing solide vous permet également de réduire vos déchets cosmétiques, et donc de contribuer au bien-être de la planète.

Très bonne journée à tous,

 

Ces articles peuvent vous intéresser :

2 Commentaires

  1. Bonsoir, j’ai eu l’occasion de tester plusieurs recettes de shampoings solide, je n’ai jamais mis de Sodium coco sulfate, uniquement du SCI et cela suffit amplement. De plus en plus de recettes d’ailleurs ne contiennent plus que ça pour éviter le côté irritant du SCS. En ce qui concerne l’aspect démêlant, la poudre de guimauve fait très bien l’affaire pour l’avoir tester, je n’ai jamais mis d’ailleurs de BTMS dans mes shampoings solides.
    En tout cas ton article est très intéressant. Je te suis depuis quelques mois maintenant et tes ateliers m’interpellent beaucoup. Je me demandais d’ailleurs si il était prévu prochainement un atelier sur la saponification à froid, car je trouve tes savons très intéressants 🙂 Je suis blogueuse, j’habite près de Lyon (comme toi) et nos thématiques sont communes 🙂 Magali de http://www.diy-tiptop.com

    1. BLN dit : Répondre

      Bonjour Magali. Merci beaucoup pour ce commentaire. Merci pour votre témoignage pour l’utilisation seule du SCI, jusque là personne ne pouvait me dire si le shampoing était de bonne qualité (pas trop mou). J’essaye d’utiliser le BTMS pour mes recettes de cheveux secs, pour m’en débarrasser. Je ne ferai pas d’atelier de saponification à froid malheureusement, car je travaille en partenariat avec une marque pour mes ateliers, j’utilise leurs recettes pour une question d’assurance, et non les miennes. Malheureusement la marque ne propose pas de recette de saponification à froid, uniquement le melt & pour il me semble. Top ton blog 🙂 je suis allée faire un tour, c’est super inspirant. Bonne soirée à toi, et à bientôt peut être sur Lyon

Laisser un commentaire