Publié par Laisser un commentaire

L’hydrolat de fleur d’Oranger

Bandeau hydrolat fleur d'oranger

Issu d’une distillation à la vapeur d’eau, l’hydrolat ou eau florale, peut être utilisé par tous. C’est un petit concentré d’actifs cosmétiques, qui peut être appliqué sur la peau, ou ingéré. L’hydrolat est obtenu lors de la même distillation que celle de l’huile essentielle. La vapeur d’eau recueillie forme l’hydrolat de fleur d’Oranger. Il faut 1 kg de fleurs pour faire 1 litre d’hydrolat.

Une des bases dans les soins cosmétiques (masque, crème, etc.) est la phase aqueuse. Elle permet de mélanger et d’homogénéiser certaines matières premières. L’eau en elle-même, n’apporte rien à la peau, qui est imperméable. Par contre, un hydrolat, qui est chargé en molécules aromatiques, lui a de nombreux avantages. Ces molécules aromatiques aux multiples bienfaits sont absorbées par la peau, qui peut ainsi profiter des vertus de la plante.

distillation-huiles-essentielles-fleur d'orangerSource : Bruno Riotte

Hydrolat de fleur d’Oranger, qui es-tu ?

La fleur d’Oranger aussi appelée Néroli, est issue d’un arbuste épineux ; le Bigaradier qui produit un fruit : l’orange amer, et une fleur blanche : Néroli. L’huile essentielle de Néroli est obtenue par distillation des pétales de fleur d’Oranger. Ne pas confondre avec l’oranger qui produit l’orange douce. L’hydrolat de fleur d’Oranger, est donc produit lors de la distillation de la fleur du Bigaradier, Néroli.

L’hydrolat de fleur d’Oranger (Nom botanique : Citrus aurantium ssp.amara), particulièrement doux, convient à tous les types de peau. Il offre des propriétés tonifiantes, revitalisantes et apaisantes. Il raffermit l’épiderme et régénère les cellules. Pour les irritations de la peau, il est anti-inflammatoire et calmant.

Son odeur fraîche et fruitée est également apaisante pour le système nerveux. La fleur d’Oranger est reconnue pour favoriser la détente, elle aide à positiver et favorise l’endormissement. Son hydrolat s’utilise de bien des manières. Pour les soins du visage, du corps (y compris le bain), et des cheveux. Vous pouvez également l’utiliser en parfumerie, et dans vos pâtisseries (ex: gâteau aux fruits ; on verse 1 c. à café d’hydrolat avant la cuisson.). En effet, cet hydrolat est comestible, et aura les mêmes bienfaits en interne.

La Fleur d'Oranger - bigaradier

 Utilisations & recettes

Utilisations

L’hydrolat de fleur d’Oranger, aux nombreuses vertus peut donc être appliqué pur, sur la peau, les cheveux, le corps, et également être ingéré. En effet, vous pouvez agrémenter vos tisanes, votre bouteille d’eau, et vos desserts.

Pour les cheveux, l’hydrolat de fleur d’oranger hydrate les cheveux secs et apporte aussi de la brillance. Vous pouvez donc l’intégrer dans vos recettes de masque avant/après shampoing, de shampoing nopoo, ou dans vos sprays capillaires.

Pour les soins du visage, il sera très apprécié pour ces vertus rafraîchissantes, tonifiantes et équilibrantes. Avec, vous pourrez réaliser des masques, des crèmes, des lotions nettoyantes. Utilisé en tonique après le démaquillage, ses vertus purifiantes et éclaircissantes clarifient le teint et redonnent de l’éclat à la peau du visage.

Propriétés 
  • rafraîchissant
  • Apaisant
  • tonique
  • équilibrant
  • éclaircissant (éclat du teint)
  • destressant
  • régénérant (soin anti-âge pour peau sèches et matures)

Recettes proposées (site BeLovesNature.com)

L’hydrolat de Fleur d’Oranger étant adapté à tous les types de peau, permets une multitude de recettes, et pour tout le monde. Voici quelques exemples de recettes que j’ai pu réaliser au fil du temps.

Pour le corps, dont la peau peut se dessécher rapidement, notamment en hiver, il est important d’utiliser un soin adapté. Ma crème pour peau très sèche, avait permis à ma cousine d’éviter la peau de croco sur les jambes.

Dans mes soins du visage, j’utilise régulièrement cet hydrolat, comme pour mon masque bonne mine. Ma maman, elle, apprécie sa douceur pour sa crème visage et mains, pour peaux desséchées.

Les tisanes de fleurs d’Oranger vous permettent également de profiter de ses vertus calmantes. Avant le coucher, pour faciliter le sommeil et vous apaiser : une pincée par tasse, à laisser infuser 10 minutes.

Il est possible en atelier de réaliser de nombreuses recettes avec l’hydrolat de fleur d’Oranger. Des crèmes pour le visage, des lotions nettoyantes, démaquillants, etc. Si vous souhaitez organiser un atelier chez vous, ou dans votre entreprise, n’hésitez pas à me contacter : belovesnature@gmail.com

fleur d'oranger recettes

Publié par Laisser un commentaire

Masque purifiant & bonne mine

bandeau masque visage

La saga des cadeaux de Noël commence par cette recette de masque bonne mine pour peau grasse. Avant d’appliquer un masque cosmétique sur le visage, il faut préparer la peau. La nettoyer et l’exfolier en douceur pour désincruster les pores, éliminer peaux mortes et impuretés. De ce fait, il n’y aura plus aucune barrière entre votre soin et votre peau, et vous bénéficierez de toutes les vertus du masque de beauté.

L’intérêt de ce masque, est de purifier la peau, et lui donner un teint éclatant et lumineux. L’action purifiante va permettre de retirer les points noirs / comédons, les toxines et de faciliter la régénération des cellules. Les masques sur le visage permettent d’apporter un complément de soin au gommage, et d’apporter encore plus de bienfaits à la peau. On choisi les ingrédients de notre soin en fonction de notre type de peau et de ses besoins. Ici, nous parlerons d’un masque pour une peau grasse, mais je vous donnerai également les alternatives pour tous les types de peau.

Comme il s’agit d’un cadeau de Noël, ce soin contient un conservateur (autorisé dans les cosmétiques bio), pour qu’il puisse être utilisé pendant plusieurs semaines voire mois (3 mois maximum).

Ingrédients

Poudre de Manjishta / Garance indienne : purifiante, elle aide à élimination des impuretés sur la peau. Tonifiante et astringente, elle resserre les tissus cutanés, et réduit les rides. Le teint est unifié. Pour les peaux matures, la poudre de Manjishta permet d’atténuer les tâches. Elle s’utilise toujours diluée avec d’autres poudres, car elle est très puissante.

Argile rouge : riche en potassium, qui intervient dans la flexibilité et l’élasticité des tissus, et maintient donc la souplesse de la peau. Elle est absorbante, purifiante, et son effet bonne-mine est indéniable. Lissante, elle permet au grain de peau de s’affiner.

Curcuma : la curcumine que contient le curcuma est un anti-âge puissant et préserve l’élasticité de la peau. Riche en anti-oxydant, le curcuma lutte également contre les radicaux libres. La plus importante de ses qualités pour notre soin, est son pouvoir colorant.

Argile Verte : spécialement adaptée pour les peaux grasses, elle est très absorbante et purifiante. Très riche en Silicium, qui restructure les tissus, et prévient leur relâchement. Améliorant l’élasticité de la peau, il atténue l’apparition des rides et autres effets de l’âge. Argile bénéfique pour les peaux grasses et à problèmes, car elle est cicatrisante, et bactéricide.

Hydrolat de Lavande vraie : revitalisant, et purifiant, il atténue les imperfections, tout en apportant de la douceur à la peau. Tonique cutané, c’est aussi un agent astringent. Pour les peaux sensibles, et avec des irritations, l’hydrolat de Lavande est apaisant. Il prévient également l’apparition des rides.

Huile essentielle de Tea tree : avec ses vertus antiseptiques et purifiantes, c’est l’allié des peaux à problèmes. De plus, elle tonifie la peau.

Cosgard : d’origine synthétique, il est autorisé par Ecocert pour la conception de cosmétiques bio. Il empêche le développement des bactéries et est antifongique. Grâce à lui, le produit final pourra se conserver 3 mois.

ingrédients masque bonne mine

Voici les alternatives à l’hydrolat de lavande selon votre type de peau :

  • Normale : tous les hydrolats
  • Sèche : hydrolat de Fleur d’oranger
  • Mixte : hydrolat de lavande, ou de Romarin à verbénone
  • Sensible : hydrolat de Ciste
  • Acnéique : hydrolat de Tea trea

Les alternatives à l’huile essentielle de Tea tree selon votre type de peau :

  • Sèche : Néroli, Rose de Damas
  • Mixte : Lavande vraie, Romarin à verbénone, Petit grain de bigarade
  • Grasse : Lavande vraie, Romarin à verbénone
  • Mature : Ciste, Rose de Damas

Certaines huiles essentielles d’agrumes sont efficaces pour les peaux mixtes, grasses et à problèmes, mais comme elles sont photosensibilisantes, j’ai préféré les retirer de la liste. J’en parlerai dans un prochain article plus détaillé.

Précautions :

N’utilisez jamais d’ustensiles en métal/inox pour manipuler les argiles. En effet, l’interaction entre les ions du métal et ceux de l’argile font perdre les propriétés de l’argile. Lavez, et désinfectez vos ustensiles, contenants, et plan de travail avant de débuter. Si votre contenant est en verre, stérilisez-le dans le l’eau bouillante pendant 15 minutes minimum, après l’avoir lavé, et avant de le désinfecter.

Pesez les poudres les unes après les autres, puis mélangez. Ajoutez ensuite, l’hydrolat de Lavande, l’huile essentielle de Tea tree, puis le conservateur Cosgard. Mélangez entre chaque ajout. Avec une spatule en silicone, n’hésitez pas à travailler la texture de votre pâte pour faire disparaître les grumeaux. Pour ce faire, écrasez-les au fond de votre bol, pour ainsi obtenir un résultat lisse et homogène.

Une fois les grumeaux disparus (ou presque), vous pourrez transférer votre masque dans le contenant final. Refermez bien votre pot après chaque utilisation, pour ne pas que le produit ne se dessèche. Si au bout de quelques semaines, votre masque durcit, vous pourrez vaporiser de l’eau ou de l’hydrolat de lavande pour l’humidifier à nouveau.

intérieur masque peau grasse

Publié par 2 commentaires

Masque bonne mine ; tous types de peau

bandeau masque bonne mine fémininbio

Avec l’arrivée timide de l’hiver (même de l’automne chez moi), il faut se préparer au teint un peu blafard que l’on aura ses prochains mois. Les masques bonne mine, sont la solutions. Bye bye les séances d’UV, qui sont nocives pour la peau, et faisons place aux soins naturels.

Je vous propose une recette très simple, et 100 % personnalisable, selon votre type de peau. Comme je vous le conseille habituellement, avant de faire un masque sur votre visage, effectuez un gommage. Cela permettra d’éliminer toutes les peaux mortes, et impuretés à la surface de votre peau. Ainsi, il n’y aura aucun barrière entre le masque, et votre peau. Vous pourrez donc profiter pleinement de tous ses bienfaits.

Nous allons utiliser des ingrédients que vous trouverez facilement dans votre épicerie bio, ou que vous avez sûrement déjà à la maison.

Curcuma : le curcuma en poudre, donne grâce à sa couleur intense, un effet bonne mine instantané. Il est également reconnu pour ses vertus anti-oxydantes. Riche en vitamine C, il permet de maintenir l’élasticité de la peau. Colorant très concentré, ne pas en mettre trop, sinon vous aurez le visage jaune.

Argile blanche : riche en silice, c’est une argile neutre qui s’adapte à tous types de peau. Décongestionnant, elle lutte contre la grise mine, elle ressource la peau en profondeur

Hydrolat de lavande : Pour les peaux à tendance grasse. Revitalisant, et purifiant, il atténue les imperfections, tout en apportant de la douceur à la peau. Tonique cutané, c’est aussi un agent astringent. Pour les peaux sensibles, et avec des irritations, l’hydrolat de Lavande est apaisant. Il prévient l’apparition des rides.

Voici les alternatives à l’hydrolat de lavande selon votre type de peau :

  • Normale : tous les hydrolats
  • Sèche : hydrolat de Fleur d’oranger
  • Mixte : hydrolat de lavande, ou de Romarin à verbénone
  • Sensible : hydrolat de Ciste
  • Acnéique : hydrolat de Tea trea

masque bonne mine curcuma fémininbio instructions

Recette :

  • 2 cuillères à soupe d‘argile blanche
  • 1 pointe de couteau de curcuma en poudre
  • Environ 3 cuillères à soupe d’hydrolat. Ajoutez autant d’hydrolat que nécessaire pour former une pâte homogène.
  • bol
  • cuillère en bois / bambou
  • pinceau (pour appliquer le masque)

Précautions avant de démarrer la recette : ne jamais manipuler d’ustensiles en métal lorsque vous utilisez de l’argile. En effet, l’interaction entre les ions du métal et ceux de l’argile font perdre les propriétés de l’argile. Utilisez des ustensiles en bois, en bambou, en plastique.

Pour commencer, lavez, et désinfectez tous vos ustensiles, et contenants. Dans votre bol, ajoutez l’argile blanche, puis le curcuma en poudre, et mélangez. Ajoutez l’hydrolat petit à petit, et mélangez entre chaque ajout.

Appliquez votre masque au pinceau (ou autre d’ailleurs), sur une peau propre, sur laquelle vous avez effectué un gommage au préalable. Utilisez toute la quantité, car il faut une couche épaisse. En effet, mettre une couche épaisse, ralenti le séchage du masque. Quand un masque à l’argile est sec sur la peau, la peau tiraille, et on veut éviter cela à tout prix. Laissez poser le masque pendant 10 – 15 minutes. Lorsque vous sentez votre peau tirailler, rincez à l’eau claire. N’oubliez pas d’appliquez votre crème / huile habituelle après ce soin. L’effet bonne mine est immédiat.

 

Publié par Laisser un commentaire

Le thé vert matcha en cosmétique

bandeau masque thé vert matcha en cosmétique

Venant du Japon, le thé vert matcha est beaucoup consommé en boisson chaude, ou en pâtisserie pour son goût spécial et sucré. Matcha (抹茶) signifie « thé finement broyé » ou « poudre de thé ». Le thé lui, provient des feuilles de Tencha. Une fois récoltées, les feuilles sont séchées, puis broyées pour créer le thé vert matcha.

La qualité du thé vert matcha se distingue grâce à sa teinte de vert. Les meilleurs produits offrent une couleur vert lumineux, les produits moins bons, eux, ont des couleurs plus sombres tirant vert les jaunes. Du point de vue de la santé, les produits haute gamme et moyen/haute gamme sont similaires. Que ce soit dans les pâtisseries, en boisson, glaces, etc., la consommation de thé vert matcha nous permet de profiter de tous ses bienfaits pour la santé.

Ce thé possède une forte teneur en théanine, un acide aminé qui booste la mémoire et la capacité de concentration. La théanine stimule également la production de dopamine et sérotonine ; les molécules du bonheur. C’est aussi une source d’énergie longue, car elle ralentit la diffusion de la théine dans le sang. Grâce à la bonne caféine qu’il possède, le thé vert matcha est un dynamisant, qui au contraire du café, ne provoque pas de nervosité. Au contraire, il agit positivement sur le stress, et les tensions nerveuses.

Si vous souhaitez boire du thé matcha, sachez qu’il a la particularité de ne pas se faire infuser. Placez-le au fond d’un bol puis versez une petite quantité d’eau frémissante. Mélangez ensuite la mixture avec fouet. Vous obtiendrez une mousse fine prête à être dégustée.

processus création thé vert matcha

Le thé vert matcha en cosmétique

Riche en catéchines, des anti-oxydants qui freinent la dégradation du collagène. De ce fait, c’est un excellent anti-âge, qui lutte contre le vieillissement de la peau. Anti-inflammatoire, il apaise les peaux sensibles, et les peaux à problèmes. De par sa richesse en tannins, il aide à réguler les peaux grasses, et est également astringent. Il resserre les pores de la peau.

La caféine que le thé vert matcha contient va vous permettre de lutter contre la cellulite. En effet, la caféine est un brûleur de graisse connu. Vous pourrez donc vous confectionner des soins anti-cellulite en l’incorporant. Il protège également la peau des attaques extérieures, en faisant office de barrière.

Ma recette de masque détox et anti-âge :

  • 2 cuillères à café de thé vert matcha
  • 1 cuillère à café de charbon végétal activé (détoxifiant, et purifiant)
  • Hydrolat de lavande (peau grasse)

Dans un petit bol, j’ai mélangé mon hydrolat avec le thé vert matcha et le charbon végétal activé. J’ai appliqué sur mon visage lavé. J’ai effectué un gommage avant d’appliquer le masque, en couche épaisse. Je l’ai laissé poser pendant 15 min, puis j’ai rincé à l’eau claire. Après avoir rincé mon visage, j’ai vaporisé de l’hydrolat à la lavande (car l’eau du robinet peut être calcaire), puis j’ai appliqué de l’huile d’argan bio.masque thé vert matcha

Très belle fin de journée à vous,

 

Publié par Un commentaire

Crème visage peau grasse avec ses premières rides

crème peau grasse & premières rides

Il est temps de s’attaquer à cette ride du front qui me tracasse depuis des mois ! Toujours avec ma peau grasse, je vous ai préparé une recette qui combine des vertus pour réguler le sébum et atténuer les rides d’expression. J’avais déjà rédigé un article sur la prévention des premières rides pour tout type de peau. Aujourd’hui, je me concentre sur la peau grasse, car cela me concerne et que c’est une recette que je me suis concoctée sur mesure. Comme je le disais dans ce précédent article, l’apparition des rides est aussi liée à de nombreux facteurs, comme l’alimentation, le stress, la fatigue, etc. N’hésitez pas à aller faire un tour pour plus de détails.

Étant quelqu’un sur qui on peut lire ce que je pense sur mon visage, mes expressions faciales sont très marquées. Ma maman me fait souvent remarquer que je hausse beaucoup les sourcils. Il ne faut donc pas s’étonner que cette ride du front soit apparue me direz-vous ! En effet, elle a l’air de commencer à vouloir s’installer durablement cette petite garce. Ce n’est pas une recette pour le traitement des rides profondes. Elle concerne plus les premières rides apparaissant à la fin de la vingtaine. Les doses d’actifs cosmétiques et d’huile essentielle contre les rides ne sont pas aussi élevées que pour une peau mature.

La peau grasse se caractérise par une texture épaisse et luisante de par la surproduction de sébum. Un peu comme si nous étions en constante transpiration. Des pores dilatés et bien  sûr, des  boutons et des points noirs ! Plusieurs facteurs sont également en cause : l’hérédité, et ça malheureusement, on ne peut que vivre avec et s’adapter. Un dérèglement hormonal, le stress et le tabac par exemple (tabac qui favorise également l’apparition des rides). En été, vous remarquerez que les peaux grasses sont en folies, en effet, la chaleur dilate encore plus les pores !

Lorsqu’on a la peau grasse, il faut penser à bien se nettoyer le visage matin ET soir, se démaquiller avant le nettoyage du soir. Pour ma part, je ne maquille pas ma peau, mais uniquement les yeux. Je me démaquille avec une éponge konjac et de l’huile de ricin. Pour celles qui ont du fond de teint, je vous conseille d’utiliser un démaquillant adapté ou de l’huile de Jojoba et une lingette lavable et réutilisable en coton bio (on pense à la planète et la pollution des cotons). Ensuite, je nettoie mon visage avec une éponge konjac au charbon et du savon d’Alep liquide. Après quoi, j’hydrate et nourris ma peau avec la fameuse crème peau grasse & premières rides. Comme vous pouvez le voir ci-dessous, sa texture est fine et se tient. Elle pénètre bien la peau et ne laisse pas de film gras sur le visage.Texture pour crème peau grasse avec premières rides

Pour plus de clarté, j’ai regroupé en 3 parties les différentes phases de la recette. Une phase aqueuse, une phase huileuse, (ces deux phases constitueront l’émulsion) puis une phase d’actifs cosmétiques. La dernière phase s’ajoute en fin de préparation une fois l’émulsion réalisée. Comme d’habitude, on choisit chaque ingrédient bio.

               PHASE 1 : la phase aqueuse

Hydrolat de Géranium rosat : régénératrice, elle est très appréciée des peaux grasses et acnéiques. Il est apaisant et calme les irritations. Elle a un fort pouvoir astringent et resserre donc les pores dilatés des peaux grasses ou acnéiques.

Gel d’Aloe vera : un fort pouvoir hydratant et des vertus anti-âge mais aussi purifiantes. Il combat activement contre le vieillissement cutané et les peaux grasses et acnéiques.

Glycérine végétale : (totalement optionnelle, je voulais la tester pour la première fois dans une crème visage). Elle est humectante et hydratante. Elle attire l’eau et aide la peau à la garder pour une meilleure hydratation.

               PHASE 2 : la phase huileuse

Cire de Jojoba : (cette huile végétale est en fait une cire liquide). Elle protège la peau contre a déshydratation, est sébo-régulatrice et nourrissante. Elle rééquilibre la peau et l’assouplie en maintenant son élasticité. C’est une huile sèche qui ne laisse pas de film gras sur la peau. C’est l’huile à avoir chez soi lorsque l’on a la peau grasse et/ou acnéique.

Huile végétale de Nigelle : elle assainit la peau et agit sur les boutons. Antiseptique et anti-inflammatoire, elle apaise et prévient également l’acné. Elle est aussi cicatrisante & antioxydante ce qui protège donc notre peau du vieillissement prématuré en luttant contre les radicaux libres. Nourrissante et assouplissante, elle favorise le maintien de l’élasticité de la peau.

Olivem 1000 (émulsifiant) : c’est un dérivé de l’huile d’olive, qui permet la confection d’une multitude de textures, selon le dosage. Il est compatible avec un grand nombre d’ingrédients cosmétiques et pénètre facilement la peau. Il est hydratant et émollient (adoucit et détend les tissus cutanés).

               PHASE 3 : les actifs cosmétiques & conservateur 

Huile essentielle de Tea tree : avec ses vertus antiseptiques et purifiantes, c’est l’allié des peaux à problèmes. De plus, elle tonifie la peau. Cette huile essentielle pourrait remplacer un conservateur dans une émulsion. Il faudrait que je teste pour voir la différence de durée de conservation.

Huile essentielle de Géranium rosat : l’anti-ride par excellence. Elle est astringente et resserre donc les tissus. Cicatrisante et accélère la régénération des tissus cutanés. Elle est également utile dans le traitement des peaux grasses avec de l’acné et des tâches de vieillesse.

Relax rides – actif cosmétique : extrait de la plante Acmella oleracea (Mafane), c’est une aide préventive contre l’apparition des rides. Son effet lissant est également efficace dans la lutte contre les rides d’expression.

Cosgard – conservateur : d’origine synthétique, il est autorisé par Ecocert pour la conception de cosmétiques bio. Il empêche le développement des bactéries et est antifongique. Grâce à lui le produit final pourra se conserver 3 mois. Si vous souhaitez utiliser d’autres alternatives pour un conservateur naturel, je vous invite à vous renseigner sur le Naticide, l’Extrait de pépin de pamplemousse ou le Leucidal.ingrédients crème peau grasse & premières rides

Voici la recette pour 50 grammes ou 50 ml (on va arrondir). Vous pourrez trouver les mêmes petits pots en inox sur amazon, ou aromazone :

  • Hydrolat de Géranium : 22,5 g / 22,5 ml – 45 %
  • Gel d’Aloe vera : 10 g / 10 ml – 20 %
  • Glycérine végétale : 1,5 g – 3 %
  • Huile végétale de Jojoba : 5 g / 5,55 ml – 10 %
  • Huile végétale de Nigelle : 5 g / 5,55 ml – 10 %
  • Olivem 1000 (émulsifiant) : 3 g – 6 %
  • Huile essentielle de Tea tree : 9 gouttes – 0,5 %
  • Huile essentielle de Géranium rosat : 9 gouttes – 0,5 %
  • Relax rides (actif cosmétique) : 2 g / 2,22 ml – 3,4 %
  • Cosgard (conservateur) : 0,3 g / 0,28 ml – 0,6 %

Avant de commencer, assurez-vous que votre plan de travail a été nettoyé et désinfecté. Vos ustensiles doivent être stérilisés et également désinfectés avant de débuter.

1 – Dans un bol en inox (ou un bol qui supportera le bain-marie), mélangez les 22,5 g d’hydrolat de Géranium rosat avec les 10 g d’Aloe Vera. Ceci est la phase aqueuse, sans la glycérine végétale, qui elle, s’ajoutera hors du feu juste avant l’émulsion. Dans un second bol, mélangez les 5 g d’huile végétale de Jojoba, les 5 g d’huile végétale de Nigelle avec les 5 g d’émulsifiant Olivem 1000. Ceci est la phase huileuse.

2 – Mettez ces deux bols au bain-marie à feu moyen. Il faut que l’émulsifiant fonde et forme un mélange homogène avec les huiles végétales. Il en est de même avec le gel d’Aloe Vera et l’hydrolat. Si vous avez un thermomètre digital, attendez que les deux bols aient atteints la température de 65°- 70°C.

3 – Hors du feu, ajoutez la glycérine végétale à la phase aqueuse (hydrolat + gel d’Aloe vera) , puis, mélangez. Transférez la phase aqueuse dans la phase huileuse tout en remuant.  Agitez énergiquement avec un fouet manuel ou électrique jusqu’à l’obtention d’une émulsion homogène. Minimum 3 minutes, mais ne vous inquiétez pas si l’émulsion prend après 3 minutes, cela m’arrive également. Pour accélérer la prise de l’émulsion, vous pouvez aussi placer votre mélange dans un bol avec de l’eau et des glaçons (photo ci-dessous).processus stérilisation, bain-marie et émulsion

4 – Ajoutez ensuite les huiles essentielles, l’une après l’autre et mélangez entre chaque ajout. Puis, les 2 g (82 gouttes) de relax rides. Ensuite, ajoutez les 10 gouttes de conservateur cosgard ou celui de votre choix. Mélangez bien entre chaque ajout.

5 – Transférez le produit final dans votre récipient préalablement désinfecté.

La prochaine fois que je réalise une recette de crème pour le visage, je n’ajouterai pas de glycérine végétale. Je ne pense pas que ma peau soit déshydratée au point d’avoir besoin de glycérine. L’utilisation d’hydrolat et de gel d’Aloe Vera me convenait parfaitement jusqu’ici, je vais donc continuer sur cette lancée. J’utiliserai donc ma glycérine uniquement pour le soin de mes cheveux qui eux sont en manque d’hydratation. Si vous ne souhaitez pas utiliser de glycérine pour cette recette, il suffit de transférer le pourcentage soit au gel d’aloe vera ou à l’hydrolat.

N’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez et à partager vos conseils naturels pour les premières rides et la peau grasse. Tout conseil est bon à prendre. Je vous embrasse bien fort et à très vite pour une nouvelle Green recette.