Publié par Laisser un commentaire

Après-shampoing nourrissant et réparateur

bandeau après-shampoing réparateur cheveux

Cela faisait longtemps que je n’utilisais plus d’après-shampoing. Ma routine capillaire se composait uniquement de poudres de plantes et d’huiles végétales. Faute de temps, je ne me faisais pas assez souvent de bains d’huile. Donc à force de me faire du henné pour colorer mes cheveux, des shampoings no poo aux plantes, le vent, la piscine, etc, tout cela a rendu mes pointes très sèches. Pour gagner du temps, j’ai ressorti mes ingrédients du placard, et je me suis concoctée une recette super efficace, à utiliser sous la douche, après le lavage des cheveux.

Une recette qui conviendra à tous les cheveux, du moment que vous avez les pointes sèches, rêches, ou abîmées. Cet après-shampoing convient également aux personnes qui ont un type de cheveux secs, cela va les nourrir et les hydrater en profondeur. Attention, cependant, je ne le précise pas à chaque fois, mais ce produit contient de l’huile essentielle, il ne convient donc pas aux femmes enceintes, allaitant, et aux enfants de moins de 7 ans. Je vous donnerai une recette alternative sans huile essentielle, plus bas.

Ingrédients

  • Eau stérilisée : à faire bouillir pour la stériliser, elle joue un rôle de solvant dans l’émulsion.
  • Glycérine végétale : c’est un agent hydratant, émollient (qui rend les cheveux doux), mais également humectant. C’est-à-dire qu’elle attire l’eau, et permet ainsi de maintenir la teneur en eau dans le cheveu. Attention à respecter la dose. Jamais plus de 10 % dans une recette, sinon, c’est l’effet inverse qui se produit.
  • Huile végétale de Coco : (vierge et bio, première pression à froid), c’est une huile végétale nourrissante et sculptant le cheveu. Elle lisse la fibre capillaire. Avec une utilisation régulière, les cheveux sont plus vigoureux et brillants.
  • Émulsifiant BTMS : c’est émulsifiant est un conditionneur capillaire. Cela veut dire qu’il s’applique après un shampoing pour faciliter le démêlage. Il réduit l’électricité statique au moment du brossage et laisse les cheveux doux et soyeux. Ce produit est à base d’huile de colza et de palme. Pour ma part, je n’ai pas fait attention à l’huile de palme en l’achetant l’année dernière. Je vais donc finir mon bocal et essayer de voir par quoi je peux le remplacer.

A REMPLACER PAR DE L’HUILE VEGETALE DE PRACAXI + EMULSIFIANT CUTINA ou OLIVEM 1000

  • Huile essentielle d’Ylang-ylang III : elle favorise la brillance des cheveux. Pour moi, l’association des odeurs Coco + Ylang ylang est la meilleure.
  • Protéines de soie : c’est également un conditionneur qui gaine et lisse les cheveux. Elle les rend doux et soyeux. Elle participe aussi au maintien de l’hydratation des cheveux.

REMPLACABLES PAR DES PROTEINES DE RIZ

  • Conservateur Cosgard : comme dans toute préparation avec une phase aqueuse, il faut un conservateur. Le cosgard évite le développement de bactéries, levures, moisissures, etc. dans nos cosmétiques.

bandeau ingrédients après-shampoing nourrissant réparateur

Recette

Voici la recette pour 280 grammes ou 300 ml d’après-shampoing, qui se conserve environ 3 mois. Avec la formule en %, vous pourrez facilement recalculer selon la quantité de votre contenant. Utilisez votre dernier pot d’après-shampoing pour votre recette. Comme ça, pas de déchet et + de recyclage. Pensez bien à le nettoyer et le désinfecter avant d’y verser votre nouveau produit

  • Eau (phase aqueuse) : 155,12 g – 55,4 %
  • Glycérine végétale (phase aqueuse) : 28 g – 10 %
  • Huile végétale de Coco (phase huileuse) : 61,6 g – 22 %
  • BTMS (émulsifiant – phase huileuse) : 22,4 g – 8 %
  • Huile essentielle d’Ylang-Ylang III : 5,6 g – 2 %
  • Protéines de soie (actif cosmétique) : 5,6 g – 2%
  • Cosgard (conservateur) : 1,68 g / 52 gouttes – 0,6 %

Pour les femmes enceintes ou allaitant, vous supprimez les 2% d’huile essentielle d’Ylang Ylang, que vous remplacez par 2% d’eau. Vous aurez donc 57,4% d’eau, et pas d’huile essentielle.

Avant de commencer, assurez-vous que votre plan de travail a été nettoyé et désinfecté. Vos ustensiles doivent être stérilisés et également désinfectés avant de débuter.

Etape par étape

1 – Dans un bol en inox (ou un bol qui supportera le bain-marie), versez les 155,12 g d’eau. Ceci est la phase aqueuse, sans la glycérine végétale, qui elle, s’ajoutera hors du feu juste avant l’émulsion. Dans un second bol, mélangez les 61,6 g d’huile végétale de Coco et les 22,4 g de BTMS. Ceci est la phase huileuse.

2 – Mettez, ces deux bols au bain-marie à feu moyen. Il faut que l’émulsifiant fonde et forme un mélange homogène avec l’huile végétale de Coco. Si vous avez un thermomètre digital, attendez que les deux bols aient atteints la température de 65°- 70°C.

3 – Hors du feu, ajoutez la glycérine végétale à l’eau, puis, mélangez. Transférez la phase aqueuse (eau + glycérine) dans la phase huileuse tout en remuant. Remuez énergiquement avec un fouet manuel ou électrique jusqu’à l’obtention d’une émulsion homogène. Minimum 3 minutes, mais ne vous inquiétez pas si l’émulsion prend après 3 minutes, cela m’arrive également. Pour accélérer la prise de l’émulsion, vous pouvez aussi placer votre mélange dans un bol avec de l’eau et des glaçons (photo ci-dessous).processus stérilisation, bain-marie et émulsion

4 – Ajoutez ensuite les 5,6 g d’huile essentielle, puis, les 5,6 g de protéines de soie. Mélangez bien entre chaque ajout. Ensuite, ajoutez les 52 gouttes de conservateur cosgard ou celui de votre choix. Mélangez bien entre chaque ajout.

5 – Transférez le produit final dans votre récipient préalablement désinfecté.

Je laisse poser mon après-shampoing sur cheveux mouillés pendant minimum 5 minutes (le temps d’une douche). je rince à l’eau claire et comme j’ai les cheveux gras, je fais un dernier rinçage avec une eau de rinçage : dans une bouteille de 1 L, je mélange 3 cuillères à soupe de vinaigre de cidre et le reste d’eau froide. Je verse le contenu sur tout ma tête. Le vinaigre de cidre assainit et rééquilibre le cuir chevelu, il apporte brillance et douceur, réduit les pellicules. Il permet également d’accélérer la pousse des cheveux.

J’espère que cette recette vous plaira et que vous aurez l’occasion de la tester. N’hésitez pas à me faire un retour d’ailleurs. Des bisous à tous.

 

Publié par Un commentaire

Crème visage peau grasse avec ses premières rides

crème peau grasse & premières rides

Il est temps de s’attaquer à cette ride du front qui me tracasse depuis des mois ! Toujours avec ma peau grasse, je vous ai préparé une recette qui combine des vertus pour réguler le sébum et atténuer les rides d’expression. J’avais déjà rédigé un article sur la prévention des premières rides pour tout type de peau. Aujourd’hui, je me concentre sur la peau grasse, car cela me concerne et que c’est une recette que je me suis concoctée sur mesure. Comme je le disais dans ce précédent article, l’apparition des rides est aussi liée à de nombreux facteurs, comme l’alimentation, le stress, la fatigue, etc. N’hésitez pas à aller faire un tour pour plus de détails.

Étant quelqu’un sur qui on peut lire ce que je pense sur mon visage, mes expressions faciales sont très marquées. Ma maman me fait souvent remarquer que je hausse beaucoup les sourcils. Il ne faut donc pas s’étonner que cette ride du front soit apparue me direz-vous ! En effet, elle a l’air de commencer à vouloir s’installer durablement cette petite garce. Ce n’est pas une recette pour le traitement des rides profondes. Elle concerne plus les premières rides apparaissant à la fin de la vingtaine. Les doses d’actifs cosmétiques et d’huile essentielle contre les rides ne sont pas aussi élevées que pour une peau mature.

La peau grasse se caractérise par une texture épaisse et luisante de par la surproduction de sébum. Un peu comme si nous étions en constante transpiration. Des pores dilatés et bien  sûr, des  boutons et des points noirs ! Plusieurs facteurs sont également en cause : l’hérédité, et ça malheureusement, on ne peut que vivre avec et s’adapter. Un dérèglement hormonal, le stress et le tabac par exemple (tabac qui favorise également l’apparition des rides). En été, vous remarquerez que les peaux grasses sont en folies, en effet, la chaleur dilate encore plus les pores !

Lorsqu’on a la peau grasse, il faut penser à bien se nettoyer le visage matin ET soir, se démaquiller avant le nettoyage du soir. Pour ma part, je ne maquille pas ma peau, mais uniquement les yeux. Je me démaquille avec une éponge konjac et de l’huile de ricin. Pour celles qui ont du fond de teint, je vous conseille d’utiliser un démaquillant adapté ou de l’huile de Jojoba et une lingette lavable et réutilisable en coton bio (on pense à la planète et la pollution des cotons). Ensuite, je nettoie mon visage avec une éponge konjac au charbon et du savon d’Alep liquide. Après quoi, j’hydrate et nourris ma peau avec la fameuse crème peau grasse & premières rides. Comme vous pouvez le voir ci-dessous, sa texture est fine et se tient. Elle pénètre bien la peau et ne laisse pas de film gras sur le visage.Texture pour crème peau grasse avec premières rides

Pour plus de clarté, j’ai regroupé en 3 parties les différentes phases de la recette. Une phase aqueuse, une phase huileuse, (ces deux phases constitueront l’émulsion) puis une phase d’actifs cosmétiques. La dernière phase s’ajoute en fin de préparation une fois l’émulsion réalisée. Comme d’habitude, on choisit chaque ingrédient bio.

               PHASE 1 : la phase aqueuse

Hydrolat de Géranium rosat : régénératrice, elle est très appréciée des peaux grasses et acnéiques. Il est apaisant et calme les irritations. Elle a un fort pouvoir astringent et resserre donc les pores dilatés des peaux grasses ou acnéiques.

Gel d’Aloe vera : un fort pouvoir hydratant et des vertus anti-âge mais aussi purifiantes. Il combat activement contre le vieillissement cutané et les peaux grasses et acnéiques.

Glycérine végétale : (totalement optionnelle, je voulais la tester pour la première fois dans une crème visage). Elle est humectante et hydratante. Elle attire l’eau et aide la peau à la garder pour une meilleure hydratation.

               PHASE 2 : la phase huileuse

Cire de Jojoba : (cette huile végétale est en fait une cire liquide). Elle protège la peau contre a déshydratation, est sébo-régulatrice et nourrissante. Elle rééquilibre la peau et l’assouplie en maintenant son élasticité. C’est une huile sèche qui ne laisse pas de film gras sur la peau. C’est l’huile à avoir chez soi lorsque l’on a la peau grasse et/ou acnéique.

Huile végétale de Nigelle : elle assainit la peau et agit sur les boutons. Antiseptique et anti-inflammatoire, elle apaise et prévient également l’acné. Elle est aussi cicatrisante & antioxydante ce qui protège donc notre peau du vieillissement prématuré en luttant contre les radicaux libres. Nourrissante et assouplissante, elle favorise le maintien de l’élasticité de la peau.

Olivem 1000 (émulsifiant) : c’est un dérivé de l’huile d’olive, qui permet la confection d’une multitude de textures, selon le dosage. Il est compatible avec un grand nombre d’ingrédients cosmétiques et pénètre facilement la peau. Il est hydratant et émollient (adoucit et détend les tissus cutanés).

               PHASE 3 : les actifs cosmétiques & conservateur 

Huile essentielle de Tea tree : avec ses vertus antiseptiques et purifiantes, c’est l’allié des peaux à problèmes. De plus, elle tonifie la peau. Cette huile essentielle pourrait remplacer un conservateur dans une émulsion. Il faudrait que je teste pour voir la différence de durée de conservation.

Huile essentielle de Géranium rosat : l’anti-ride par excellence. Elle est astringente et resserre donc les tissus. Cicatrisante et accélère la régénération des tissus cutanés. Elle est également utile dans le traitement des peaux grasses avec de l’acné et des tâches de vieillesse.

Relax rides – actif cosmétique : extrait de la plante Acmella oleracea (Mafane), c’est une aide préventive contre l’apparition des rides. Son effet lissant est également efficace dans la lutte contre les rides d’expression.

Cosgard – conservateur : d’origine synthétique, il est autorisé par Ecocert pour la conception de cosmétiques bio. Il empêche le développement des bactéries et est antifongique. Grâce à lui le produit final pourra se conserver 3 mois. Si vous souhaitez utiliser d’autres alternatives pour un conservateur naturel, je vous invite à vous renseigner sur le Naticide, l’Extrait de pépin de pamplemousse ou le Leucidal.ingrédients crème peau grasse & premières rides

Voici la recette pour 50 grammes ou 50 ml (on va arrondir). Vous pourrez trouver les mêmes petits pots en inox sur amazon, ou aromazone :

  • Hydrolat de Géranium : 22,5 g / 22,5 ml – 45 %
  • Gel d’Aloe vera : 10 g / 10 ml – 20 %
  • Glycérine végétale : 1,5 g – 3 %
  • Huile végétale de Jojoba : 5 g / 5,55 ml – 10 %
  • Huile végétale de Nigelle : 5 g / 5,55 ml – 10 %
  • Olivem 1000 (émulsifiant) : 3 g – 6 %
  • Huile essentielle de Tea tree : 9 gouttes – 0,5 %
  • Huile essentielle de Géranium rosat : 9 gouttes – 0,5 %
  • Relax rides (actif cosmétique) : 2 g / 2,22 ml – 3,4 %
  • Cosgard (conservateur) : 0,3 g / 0,28 ml – 0,6 %

Avant de commencer, assurez-vous que votre plan de travail a été nettoyé et désinfecté. Vos ustensiles doivent être stérilisés et également désinfectés avant de débuter.

1 – Dans un bol en inox (ou un bol qui supportera le bain-marie), mélangez les 22,5 g d’hydrolat de Géranium rosat avec les 10 g d’Aloe Vera. Ceci est la phase aqueuse, sans la glycérine végétale, qui elle, s’ajoutera hors du feu juste avant l’émulsion. Dans un second bol, mélangez les 5 g d’huile végétale de Jojoba, les 5 g d’huile végétale de Nigelle avec les 5 g d’émulsifiant Olivem 1000. Ceci est la phase huileuse.

2 – Mettez ces deux bols au bain-marie à feu moyen. Il faut que l’émulsifiant fonde et forme un mélange homogène avec les huiles végétales. Il en est de même avec le gel d’Aloe Vera et l’hydrolat. Si vous avez un thermomètre digital, attendez que les deux bols aient atteints la température de 65°- 70°C.

3 – Hors du feu, ajoutez la glycérine végétale à la phase aqueuse (hydrolat + gel d’Aloe vera) , puis, mélangez. Transférez la phase aqueuse dans la phase huileuse tout en remuant.  Agitez énergiquement avec un fouet manuel ou électrique jusqu’à l’obtention d’une émulsion homogène. Minimum 3 minutes, mais ne vous inquiétez pas si l’émulsion prend après 3 minutes, cela m’arrive également. Pour accélérer la prise de l’émulsion, vous pouvez aussi placer votre mélange dans un bol avec de l’eau et des glaçons (photo ci-dessous).processus stérilisation, bain-marie et émulsion

4 – Ajoutez ensuite les huiles essentielles, l’une après l’autre et mélangez entre chaque ajout. Puis, les 2 g (82 gouttes) de relax rides. Ensuite, ajoutez les 10 gouttes de conservateur cosgard ou celui de votre choix. Mélangez bien entre chaque ajout.

5 – Transférez le produit final dans votre récipient préalablement désinfecté.

La prochaine fois que je réalise une recette de crème pour le visage, je n’ajouterai pas de glycérine végétale. Je ne pense pas que ma peau soit déshydratée au point d’avoir besoin de glycérine. L’utilisation d’hydrolat et de gel d’Aloe Vera me convenait parfaitement jusqu’ici, je vais donc continuer sur cette lancée. J’utiliserai donc ma glycérine uniquement pour le soin de mes cheveux qui eux sont en manque d’hydratation. Si vous ne souhaitez pas utiliser de glycérine pour cette recette, il suffit de transférer le pourcentage soit au gel d’aloe vera ou à l’hydrolat.

N’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez et à partager vos conseils naturels pour les premières rides et la peau grasse. Tout conseil est bon à prendre. Je vous embrasse bien fort et à très vite pour une nouvelle Green recette.

Publié par 2 commentaires

Crème préventive contre l’apparition des premières rides

crème rides & premiers signes de l'age

Bonjour à tous. On parle rides et premiers signes de l’âge aujourd’hui. On se ressemble à peu près toutes sur ce point, lorsque l’on se regarde dans le miroir on a l’impression de se voir avec 10 ans de plus. Je me sens concernée, car dès que je regarde mon front je me dis que ma ride (oui j’en ai une et c’est LA ride) se creuse de plus en plus. Mon chéri me répond “c’est la vie” et moi je boude. Mais oui il a raison c’est la vie ! On rigole, on s’inquiète, on a des expressions faciales, le temps passe etc. Tout cela fait que la peau du visage qui est également la première exposée aux attaques extérieures, est sujettes aux rides. Il existe plusieurs types de rides, mais sont provoquées par la réduction de l’élasticité de la peau, qui est sans cesse sollicitée.

Certaines rides peuvent apparaître assez tôt (fin de la vingtaine) et c’est à elles que je m’intéresse. En effet ma belle-soeur a la sensation que ses rides naissantes gagnent du terrain et elle ne voit qu’elles. Avant de s’attaquer à la sélection d’ingrédients pour notre crème, je vous propose quelques petites indications pour retarder l’apparition des premières rides.

Tout commence par l’alimentation et l’hydratation et oui ! Quand on vous dit qu’il faut manger des fruits et légumes, cela fonctionne aussi pour la santé de votre peau. Vous pouvez privilégier des aliments riches en antioxydant. Les antioxydants ont pour propriétés de vaincre les radicaux libres qui eux sont chargés de s’attaquer à nos cellules et donc créer les rides. Les antioxydants sont aussi en charge de stimuler la création par notre organisme de nos propres antioxydants. Voici une liste non exhaustive des aliments qui en contiennent  :

  • Thé vert
  • Baies d’açaï et de goji
  • Cranberry
  • Raisin rouge
  • Noix de pécan, noisette, amande
  • Haricot rouge
  • Brocoli
  • Artichaut cuit
  • Betterave
  • Epinard
  • Poivron rouge

On nous le répète assez souvent également et à juste titre BUVEZ DE L’EAU. Au minimum 1 litre par jour. Vous pouvez faire des thés et des tisanes que vous boirez tout au long de la journée. Le thermos au travail est une des meilleures manières d’y arriver. Les plantes ont également beaucoup de propriétés, vous pourrez les faire infuser avec des fruits pour plus de goût par exemple.

Le sommeil est fondamental pour la santé de la peau. Selon mes différentes lectures à ce sujet, un sommeil est réparateur lorsqu’un adulte dort entre 7h et 9 heures. Avant d’aller vous coucher, lorsque vous appliquez votre crème de nuit ou une huile végétale, n’oubliez pas de vous masser. En effet, le massage va permettre de préserver la souplesse de votre peau. N’oubliez pas votre cou qui lui aussi est important.

Maintenant que nous avons passé en revue quelques basiques pour prévenir l’apparition des rides, voici les ingrédients que j’ai sélectionnés pour ma recette :

Huile Végétale de Cerise : elle est nourrissante et protège de la déshydratation.

Hydrolat de Rose de Damas : la Rose de Damas a des vertus préventives contre l’apparition des rides. Elle prévient le vieillissement de la peau, la purifie et l’adoucit. Elle est aussi régénérante et tonifiante.

Gel d’Aloe Vera : avec un fort pouvoir hydratant et des vertus anti âge, il combat activement contre le vieillissement cutané.

Emulsifiant Olivem 1000 : il permet le mélange Eau + Huile qui ne se mélangent pas. C’est un dérivé de l’huile d’olive qui a une très bonne affinité avec la peau. Il est donc absorbé assez rapidement et permet la création d’une émulsion fine sans toucher gras.

Huiles essentielles bio

Géranium Rosat : la star des soins anti âge, elle contient du Géraniol qui est un puissant anti oxydant. Elle contient également du Citronellol qui permet de tendre la peau en agissant directement sur les muscles du visage. Pour plus d’informations, je vous invite à visiter la page de la Compagnie de sens à ce propos.

Ciste : elle va stimuler la création de collagène pour redonner une belle élasticité à la peau. C’est le Viridiflorol contenu dans cette huile essentielle qui va permettre cette action.

Actif cosmétique Relax’Rides : extrait de la plante Acmella oleracea (Mafane), c’est une aide préventive contre l’apparition des rides. Son effet lissant est également efficace dans la lutte contre les rides d’expression.

Conservateur Cosgard : D’origine synthétique, il est autorisé par Ecocert pour la conception de cosmétiques bio. Il empêche le développement des bactéries et est antifongique. Grâce à lui le produit final pourra se conserver 3 mois. Si vous souhaitez utiliser d’autres alternatives pour un conservateur naturel, je vous invite à vous renseigner sur le Naticide, l’Extrait de pépin de pamplemousse ou le Leucidal.

ingrédients crème prévention rides et anti âgeRecette

Avant de commencer, assurez-vous que votre plan de travail a été nettoyé et désinfecté. Vos ustensiles doivent être stérilisés et également désinfectés.

1 – Dans un bol en inox (ou un bol qui supportera le bain-marie) mélangez l’hydrolat de Rose de Damas avec l’Aloe Vera. Ceci est la phase aqueuse. Dans un second bol, mélangez l’huile végétale de Cerise avec l’émulsifiant Olivem 1000. Ceci est la phase huileuse.

2 – Transférez ces deux bols au bain-marie à feu moyen. Il faut que l’émulsifiant fonde et forme un  mélange homogène avec l’huile végétale de Cerise. Il en est de même avec le gel d’Aloe Vera et l’hydrolat.

3 – Hors du feu, transférez la phase aqueuse dans la phase huileuse tout en remuant.  Agitez énergiquement avec un fouet manuel ou électrique jusqu’à l’obtention d’une émulsion homogène.

4 – Ajoutez ensuite les huiles essentielles, l’une après l’autre. Puis, ajoutez le conservateur cosgard ou celui de votre choix. Mélangez bien entre chaque ajout.

5 – Transférez le produit final dans votre récipient préalablement désinfecté.

crème prévention rides

Cette crème convient à tous types de peaux et comme elle n’est pas trop épaisse, vous pouvez l’appliquer le matin comme le soir.

Des bisous à tous, merci pour votre lecture

Publié par Laisser un commentaire

Crème de nuit apaisante pour les peaux sensibles & réactives

crème apaisante peaux sensibles

Bonjour, j’espère que vous allez bien. On parle aujourd’hui d’une crème apaisante pour les peaux sensibles et réactives. Les peaux sensibles qu’est ce que c’est? Vous savez, ce sont ces peaux qui ont qui ont tendances à rougir, à tirailler, chauffer, démanger. Tout comme les personnes émotives, les peaux sensibles et réactives sont aussi “victimes” de leur environnement et réagissent à ce dernier. Il y a plusieurs facteurs comme les changements de température, le soleil, les allergies, l’hérédité. Ces symptômes de tiraillements ou démangeaisons sont dus à plusieurs causes comme les maladies de peaux, le stress, l’hérédité, les allergies, la pollution mais également à cause certains produits cosmétiques trop agressifs

Quelques petits conseils pour prendre soin de son visage et éviter d’aggraver la situation. Tout d’abord, privilégiez les produits lavants à base de lait et non d’eau. Le lait sera beaucoup plus hydratant contrairement à l’eau qui aura tendance à assécher votre peau (oui je sais c’est paradoxal mais vrai). Evitez les soins agressifs de types gommages et les cosmétiques contenant de l’alcool comme du parfum en grande quantité. Certains produits bio utilisent l’alcool comme conservateur en petite quantité, il n’y a aucun problème avec ses produits-là.

Si vous faites des gommages, préférez les gommages doux avec de la noix de coco râpée ou de la poudre d’amande, que vous mélangerez à l’huile végétale de votre choix. Pensez également à hydrater votre peau matin ET soir. Le soir privilégiez une crème riche pour bien nourrir votre peau pendant la nuit. Je sais que beaucoup d’entre nous font l’impasse sur les soins du soir mais ils sont primordiaux

Belle transition pour en venir à ma crème hydratante & nourrissante que j’ai préparée pour une amie qui n’utilise aucune crème de nuit et qui justement à la peau qui a tendance à tirailler avec des rougeurs

Un peu de vocabulaire cosmétique pour cette recette, car pour que cette recette soit la plus efficace possible j’ai réalisé un macérât de poudre de plante. Comme son nom l’indique un macérât c’est le résultat d’une macération aqueuse ou huileuse. En l’occurrence, nous parlons ici d’un macérât aqueux de poudre de plante dans un hydrolat. J’ai sélectionné la Rose de Damas en poudre avec l’hydrolat de Rose de Damas pour accroître ses bienfaits. Pour cela, j’ai laissé macérer la poudre dans l’hydrolat pendant 24 heures avant de filtrer

schéma macérat aqueux

Ce macérat forme une partie de ma phase aqueuse. -> Petit rappel une crème hydratante comme celle-ci est un émulsion, il faut donc mélanger une phase aqueuse et une phase huileuse pour la réaliser

Voici la liste des ingrédients de la crème ainsi que leurs vertus :

Phase Aqueuse

Macérât de Rose de Damas en poudre + hydrolat de Rose de Damas : Il prévient le vieillissement de la peau, la purifie, adoucit et calme les rougeurs et irritations. Il est aussi régénérant et tonifiant. La Rose de Damas a également des vertus de préventives contre l’apparition des rides. La poudre de Rose de Damas étant rosée, elle donnera de jolies teintes fleuries à notre crème

Gel d’Aloe Vera : Avec un fort pouvoir hydratant et des vertus antiâge, il combat activement contre le vieillissement cutané. Le gel d’Aloe Vera est également cicatrisant, il a donc un rôle intéressant pour faire disparaître un bouton. Il va donner une texture agréable et aérienne à notre crème

Phase Huileuse

Cerise : Elle hydrate intensément les peaux sensibles. Elle est également nourrissante et protège de la déshydratation

Emulsifiant

Olivem 1000 : Il permet le mélange Eau + Huile qui sont non miscibles. C’est un dérivé de l’huile d’olive qui a une très bonne affinité avec la peau. Il est donc absorbé assez rapidement et permet la réaction d’une émulsion fine sans toucher gras

Conservateur

Cosgard : Le seul ingrédient d’origine synthétique que j’utilise dans mes recettes. Il est cependant autorisé par Ecocert pour la conception de cosmétiques bio. Il empêche le développement des bactéries et est antifongique. Grâce à lui le produit final pourra se conserver 3 mois. Si vous souhaitez utiliser d’autres alternatives pour un conservateur naturel, je vous invite à vous renseigner sur le Naticide, l’Extrait de pépin de pamplemousse ou le Leucidal

ingrédients crème peaux sensibles

Voici les quantités pour 50g de crème pour les peaux sensibles :

  • 30,5 g d’Hydrolat de Rose de Damas
  • 3,5 g de poudre de Rose de Damas
  • 6 g d’Aloe Vera
  • 10 g HV de cerise
  • 5 g d’émulsifiant Olivem 1000
  • 10 gouttes de conservateur Cosgard

Et là vous me dites, mais si on additionne tout cela, on obtient 55g ! Lorsque vous filtrez votre macérât, il peut y avoir des pertes à cause du filtre (moi j’en ai eu). S’il vous reste plus de 30g de macérât, vous pourrez l’utiliser pour faire un masque macérât+argile blanche par exemple

Si vous souhaitez réaliser la crème, voici la recette. N’oubliez pas de stériliser & désinfecter tous vos ustensiles. Il faut également désinfecter votre plan de travail. Vous pourrez trouver les ustensiles que j’utilise pour la réalisation de mes recettes ici

1 – Pour réaliser le macérât aqueux, il faudra le préparer 24h avant la réalisation de la crème. En effet, ce macérât est un macérât à froid car nous ne faisons pas chauffer l’hydrolat. Pour que les vertus de la poudre de Rose de Damas fusionnent bien avec celles de l’hydrolat, 24h d’infusion sont nécessaires.

Dans un bol en inox, transférez les 3,5 grammes de poudre de Rose de Damas puis, ajouter les 50g d’hydrolat de Rose. Réservez dans un endroit sec et laissez reposer 24 heures

macérât aqueux de rose de damas

2 – Après les 24 heures d’infusion, filtrez le macérât (à l’aide d’un filtre à café ou d’un sac filtre). Dans l’idéal, il faudrait qu’il vous reste 30 g de macérât après avoir filtré. Si vous avez eu des pertes de macérât pendant la filtration, vous pouvez compenser avec de l’eau minérale

Ajoutez ensuite les 2 g d’Aloe Vera au macérât de Rose de Damas dans un récipient adapté pour le bain marie

3 – Dans un second bol en inox, versez l’huile végétale de Cerise avec l’émulsifiant Olivem 1000. Placez ensuite les deux bols au bain-marie. Attendez que la phase aqueuse et la phase huileuse atteignent 65°

phases aqueuse & huileuse au bain-marie

4 – Hors du feu, ajoutez la phase aqueuse dans la phase huileuse tout en mélangeant.  Agitez énergiquement avec un fouet manuel ou électrique jusqu’à l’obtention d’une émulsion homogène. Minimum 3 minutes, ne vous inquiétez pas si l’émulsion prend après 3 minutes, cela m’arrive également. Ajoutez ensuite le conservateur costard ou celui de votre choix

5 – Transférez le contenu dans votre contenant lavé et désinfecté

crème de nuit peaux sensibles émulsions

Et voilà, votre crème pour peaux sensibles et réactives est prête ! Pour démaquiller votre peau qui peut tirailler voila ce que je vous conseille : Utilisez l’huile de ricin pour démaquiller vos yeux. Elle est épaisse et visqueuse, le démaquillage sera doux et efficace. Je pratique le démaquillage aux doigts ce qui est écologique et plus agréable pour moi. Pour démaquiller votre peau, je vous conseille l’huile de Jojoba bio. C’est en fait une cire liquide, et s’associe parfaitement avec notre épiderme. Vous pouvez également utiliser l’huile de Jojoba pour  vous démaquiller les yeux

Des Bisous, voici la liste des sites ou trouver les ingrédients : Aromazone, My Cosmetik, Mademoiselle bio, Slow cosmétique, huile & sens

Publié par Laisser un commentaire

Crème Visage : Teint illuminé & peau hydratée jour / nuit

crème de jour et nuit peau grasse et/ou à problèmes

Bonjour Bonjour à tous! Je suis super contente de vous présenter mon premier article sur une crème visage jour & nuit. Je vous la présente non seulement parce que je l’utilise mais, aussi car je la trouve top ! C’est une recette que j’ai trouvée dans le livre de Julien Kaibeck (spécialiste de la Slow Cosmétique -référence du livre en bas de page-). Ce qui est génial est que les recettes sont toutes adaptables car les quantités nous sont fournies ! Hihaa

J’ai donc fait mon soin personnalisé en adaptant les huiles végétales et essentielles à ce que je recherchais. Comme je suis partie assez souvent en week-end (à la recherche du soleil), il me fallait une crème visage jour & nuit pour transporter moins de produits. Je souhaitais également un soin qui prolonge mon “bronzage” tout en luttant contre les imperfections ET sébo- régulateur pour ma peau grasse

Pour cette recette j’ai utilisé plusieurs éléments dont un macérât huileux. Un macérât huileux a, comme son nom l’indique  la même consistance qu’une huile végétale. Mais, pour la création d’un macérât huileux le procédé d’extraction des propriétés d’une plante n’est pas le même que celui d’une huile végétale

Ingrédients 

Hydrolat ou Eau Florale

Hydrolat de Rose de mai : C’est un astringent puissant (qui resserre les pores). Il est rafraichissant & tonifiant. On peut même compter sur lui pour ses vertus préventives antirides. On n’oubliera pas de mentionner sa douce odeur florale

Extrait de plantes

Gel d’Aloe vera : Avec son effet tenseur et ses vertus régénérantes, il sera un de vos alliers anti-âge. Il purifie la peau et participe à sa cicatrisation (à utiliser également en cas de coupures / brûlures / coups de soleil etc.). En cas d’acné il est tout aussi efficace

Macérât huileux & Huile végétale

Macérât huileux de Carotte : Votre meilleur ami pour garder un teint hâlé après exposition au soleil. Il donne bonne mine et illumine le teint. Ses vertus antioxydantes et son rôle dans le maintien de l’élasticité de la peau, permettent aussi de lutter contre l’apparition du vieillissement cutané

Huile végétale de Nigelle (ou cumin noir) : Antiseptique et anti-inflammatoire, elle apaise et prévient l’acné. Elle est également cicatrisante & antioxydante ce qui protège donc notre peau du vieillissement prématuré. La cerise sur le gâteau  est qu’elle favorise le bronzage !!!!

Huile essentielle

Huile essentielle de Romarin à verbénone : Une huile essentielle qui est cicatrisante, bactéricide et régénératrice cutanée, qui fera revivre les peaux acnéiques et à problèmes. C’est également un excellent tonifiant cutané. Comme beaucoup d’huiles essentielles, le romarin à verbénone est à proscrire pendant la grossesse (car abortive), chez les enfants de moins de 7 ans et chez les personnes épileptiques. Cette crème jour / nuit peut être réalisée sans huile essentielle, ce qui la rendrait utilisable pour tout le monde

Emulsifiant

Une crème visage comme celle que nous réalisons est également appelée émulsion. Une émulsion par définition c’est le mélange d’une phase aqueuse (pour nous : hydrolat et gel d’Aloe vera) avec une phase huileuse (macérât de carotte & huile de Nigelle). Petit problème; les phases aqueuses & huileuses ne sont pas miscibles. Nous allons donc utiliser un émulsifiant. Un émulsifiant est composé d’une tête qui est hydrophile (attire l’eau) et une queue qui est lipophile (attire l’huile). Son rôle sera donc de permettre l’émulsion c’est-à-dire le mélange homogène entre nos deux phases Composition d'un émulsifiant

Selon l’émulsifiant que vous choisissez, il peut s’agir d’une émulsion à froid lorsqu’aucun ingrédient n’est chauffé ou d’une émulsion à chaud comme dans notre cas.

Les actifs cosmétiques (huiles essentielles, acide hyaluronique, Vitamine E etc.) eux, s’ajoutent en fin de préparation, à froid lorsque l’émulsion est déjà réalisée.

Si vous désirez plus d’informations sur ce qu’est une émulsion, vous pouvez vous renseigner ici

Moi j’ai choisi l’émulsifiant Olivem 1000 : C’est un dérivé de l’huile d’olive, qui permet la confection d’une multitude de textures, selon le dosage. Il est compatible avec un grand nombre d’ingrédients cosmétiques et pénètre facilement. Il est hydratant et émollient (adoucit et détend les tissus cutanés). Cet émulsifiant s’utilise à chaud, c’est-à-dire qu’il faut le faire fondre au bain marie dans la phase huileuse

Conservateur

Cosgard : Alors, pour ce conservateur, je vous dirai de ne pas acheter le même que moi ! Eh oui, j’ai mal fait mon travail de recherche pour ce produit, car même s’il est autorisé par Ecocert, il n’est pas d’origine naturelle mais synthétique aaarrgh ! Il permet cependant la conservation de vos produits contenant une phase aqueuse, pendant 3 mois. Etant composé d’alcool benzylique, il peut être allergisant. Evidemment je vous conseille comme toujours de faire un test allergène de votre crème visage, dans le pli du coude 24 heures avant l’utilisation du produit. Si vous souhaitez utiliser d’autres alternatives pour un conservateur naturel, je vous invite à vous renseigner sur le Naticide, l’Extrait de pépin de pamplemousse ou le Leucidal

ingrédient-cème-visage-teint-illuminé

Recette pour 50 g

  • Hydrolat de Rose de mai : 25 g / 25 ml
  •  Gel d’Aloe Vera : 5 g / 5 ml
  • Macérât huileux de Carotte : 8,1 g / 9 ml
  • Huile végétale de Nigelle : 8,1 g / 9ml
  • Emulsifiant Olivem 1000 : 3 g
  • Huile essentielle de Romarin à verbénone : 17 gouttes – 0,5 g / 0,5 ml
  • Conservateur Cosgard : 10 gouttes – 0,3 g / 0,3 ml : 10 gouttes

Les étapes

1ère étape : Dans deux bols différents (de préférence inox, car il a une bonne résistance à la chaleur), on fera chauffer jusqu’à 65-70 degrés au bain marie : l’hydrolat de rose de mai et le gel d’Aloe Vera. Dans l’autre bol on fera chauffer le macérât de Carotte, l’huile végétale de Nigelle et l’émulsifiant Olivem 1000.

2nde étape : Hors du feu, lorsque les contenus des deux bols auront atteint 65 degrés, on incorpore la phase aqueuse dans la phase huileuse. On mélange vigoureusement pendant 3 min (avec un mini fouet). On plonge ensuite le bol dans des glaçons (tout en remuant), pour accélérer le refroidissement et la prise de l’émulsion.

3ème étape : Lorsque l’émulsion a pris la consistance désirée, vous ajouterez l’huile essentielle de Romarin à verbénone et ensuite le conservateur. On remue entre chaque ajout.

Facile et réalisable en 20 minutes, cette crème visage s’adapte à toutes vos envies. Je garde ma crème au réfrigérateur pour une meilleure conservation et un effet fraicheur (surtout quand il fait chaud). Je vous préviens aussi que l’huile essentielle de Romarin à verbénone contient du camphre (1,42 %) qui donne un effet chauffant. Ne vous étonnez pas si après application, vous ressentez cette sensation de chaleur au visage.

Voilà vous savez tout sur ma crème visage. Pour compléter son action, je me lave le visage avec une éponge Konjac et un savon purifiant. Ensuite, je tonifie ma peau avec un hydrolat. J’alterne entre plusieurs hydrolats comme ceux de Rose de mai, rose de Damas, Ylang-Ylang (mon préféré) & romarin à verbénone. Et, enfin, j’applique ma crème en faisant de petits mouvements circulaires.

Je vous fais tout plein de Bisous Bisous