Publié par Laisser un commentaire

Shampoing no poo aux poudres ayurvédiques

No poo poudres ayurvédiques

Nous avions déjà parler du shampoing no poo, dans le dossier sur la réduction des déchets cosmétiques. Aujourd’hui je vous propose une recette complète, avec tout ce qu’il y a à savoir sur les poudres ayurvédiques.

Le shampoing no poo :

Par définition, le terme shampoing no poo vient de la contraction de « no-shampoo ». C’est-à-dire pas de shampoing. Un shampoing au sens traditionnel, comme on peut le trouver en grande surface, se compose entre autres d’agents décapants, nettoyants et moussants que l’on nomme tensioactifs. Il existe plusieurs catégories de tensioactifs, dont ces fameux agents nettoyants, auxquels nous nous intéressons.

Le concept du no-poo consiste à espacer les shampoings, jusqu’à ne plus les laver au sens traditionnel. Nous pouvons espacer nos shampoings en utilisant des « shampoings secs ». En terme de shampoing sec doux pour le cuir chevelu, et la nature, il existe de nombreuses solutions. Pour ma part, j’utilise de la Maïzena. Pour les brunes, vous pouvez ajouter du cacao (sans sucre), ou du brou de noix, pour donner une teinte marron au shampoing sec. Appliquée aux racines (en évitant le crâne), en petite quantité grâce à une salière ou d’un gros pinceau, elle absorbe le surplus de sébum. N’oubliez pas, après l’application, de bien brosser vos cheveux pour répartir la poudre et enlever le surplus.

No poo, et environnement

Le no-poo consiste également à utiliser des produits doux, respectueux de l’environnement, et de notre santé. Les soins no-poo se font donc avec des poudres de plantes, dont les poudres ayurvédiques, dont nous parlerons ici. Contrairement à ce que beaucoup peuvent penser, ce n’est pas « sale » de se laver les cheveux avec de la « terre ». En effet, beaucoup de poudre de plantes et d’argiles ont des vertus purifiantes, et se composent de saponines, qui elles, nettoient. Sous forme de pâte en les mélangeant avec de l’eau, ces poudres sont faciles d’application.

Pour les soins no poo, le brossage est également très important. Privilégiez une brosse en bois, sans picot au bout, pour éviter que les noeuds ne se coincent. Ces brosses-là démêlent en douceur, et offre un massage crânien en même temps. Sa composition en bois est respectueuse de l’environnement.

no poo + brosse

Les poudres ayurvédiques :

Ce sont des plantes, des épices, des racines, des argiles réduites en poudre, avec des vertus visant à rééquilibrer les doshas (voir l’article sur l’Ayurveda en cosmétique). Il en existent plusieurs centaines. Dans la philosophie ayurvédique, les plantes sont l’âme de la Terre. Nous sommes constitués des mêmes éléments que notre environnement, et notre organisme fonctionne selon les mêmes principes que le reste de l’univers. Ces poudres de plantes, et épices sont donc les remèdes utilisés en Ayurveda.

Mon masque aux poudres ayurvédiques :

Poudre de Neem ou poudre de Margousier :

L’arbre Neem, venant d’Inde, possède de grandes vertus. En cosmétique, la poudre de Neem nettoie le cuir chevelu. Elle le débarrasse de toutes les toxines accumulées au fil des jours. Elle est apaisante, soulage les démangeaisons, et lutte contre les pellicules.

Poudre d’Orange :

Selon les principes de l’Ayurvéda, l’Orange amère est connue pour apaiser Vâta et Kapha, et augmenter Pitta. L’Oranger amer appartient à la famille des Rutacées. La poudre d’Orange est obtenue à partir de l’écorce d’orange amère, séchée à l’air libre, puis réduite en poudre. Cette poudre ayurvédique est reconnue pour ses vertus cosmétiques tant sur la peau que sur les cheveux.

Utilisée en shampoing no poo, elle nettoie le cuir chevelu. Elle donne de la brillance aux cheveux, de la douceur, facilite le démêlage, et renforce la fibre capillaire. C’est également un stimulant pour le cuir chevelu, et son odeur fraîche parfumera votre chevelure.

Poudre de Reetha, Ritha, ou Aritha:

Elle est issue des noix du Sapindus Mukorossi. En Inde, le Reetha est surtout incontournable pour nettoyer, et prendre soin de la chevelure, car riche en saponines. La poudre de Reetha nettoie le cuir chevelu, et le débarasse de toutes les impuretés accumulées. C’est une des poudres ayurvédiques qui mousse. C’est un ingrédient de choix dans les soins qui luttent contre les pellicules. La poudre de Reetha laisse les cheveux propres et soyeux, et s’utilise en mélange avec d’autres poudres naturelles sous forme de pâte, ou poudre nettoyante. Elle s’utilise également, en décoction pour réaliser des lotions nettoyantes pour peaux, et cheveux. Elle laisse les cheveux brillants, et doux.

poudres ayurvédiques no poo

Recette :

  • 1 cuillère à soupe de poudre de Neem
  • 2 cuillères à soupe de poudre d’Orange
  • 2 cuillères à soupe de poudre de Reetha
  • Eau frémissante

Dans un bol, mettez les poudres de plante, puis ajoutez l’eau frémissante, pour former une pâte homogène. Je vous conseille d’ajouter l’eau cuillère par cuillère. Utilisez une cuillère à soupe. Il faut obtenir une pâte ni trop liquide, ni trop épaisse, pour une application aux racines. Laissez infuser pendant 10 minutes,et que l’eau refroidisse.

Mouillez vos cheveux, et essorez-les avec une serviette. Appliquez le no poo aux racines, grâce à un pinceau de coloration, ou vos doigts. Enroulez vos cheveux d’un foulard assez épais pour garder la chaleur. Laissez poser le no poo au moins 20 minutes. Enlevez votre foulard, humidifiez les racines, et malaxez votre crâne. Rincez abondamment.

Si vos cheveux vous paraissent asséchez vous pouvez ajouter de l’huile végétale. Pour les cheveux gras, je vous conseille d’en ajouter en très petite quantité, ou alors de ne l’appliquer que sur les longueurs, et les pointes. Si vous souhaitez en ajouter au no poo, privilégiez l’huile végétale de jojoba qui est sébo-régulatrice. Pour les longueurs et racines, vous pouvez utiliser de l’huile de coco, qui est très nourrissante (en petite quantité). Lors du rinçage, malaxez vos longueurs et pointes avec le no poo, pour retirer l’excédent d’huile.

no poo en pâte

 

Fabriquons notre lessive écologique

Ateliers produits ménagers : lessive

Fabriquons une lessive respectueuse de notre environnement et de notre peau. Nous apprendrons quels sont ses ingrédients simples et bienfaisants que vous pourrez réutiliser pour l’entretien de votre intérieur, et même pour vos cosmétiques.

Nous partagerons ensemble tous les bons tuyaux naturels pour faire briller votre maison, et même prendre soin de vos animaux. Ainsi, nous apprendrons comment réduire nos déchets ménagers. Vous repartirez avec votre litre de lessive, sa fiche recette et pleins de bons conseils.

N’oubliez pas votre cahier de notes 🙂

10 €/personne : réservation ici

!!! Attention !!! Cet évènement ne convient pas aux femmes enceintes, allaitants, et aux enfants de moins de 6 ans !!!! (Présence d’huiles essentielles dans la recette)

Publié par Laisser un commentaire

Après-shampoing nourrissant et réparateur

bandeau après-shampoing réparateur cheveux

Cela faisait longtemps que je n’utilisais plus d’après-shampoing. Ma routine capillaire se composait uniquement de poudres de plantes et d’huiles végétales. Faute de temps, je ne me faisais pas assez souvent de bains d’huile. Donc à force de me faire du henné pour colorer mes cheveux, des shampoings no poo aux plantes, le vent, la piscine, etc, tout cela a rendu mes pointes très sèches. Pour gagner du temps, j’ai ressorti mes ingrédients du placard, et je me suis concoctée une recette super efficace, à utiliser sous la douche, après le lavage des cheveux.

Une recette qui conviendra à tous les cheveux, du moment que vous avez les pointes sèches, rêches, ou abîmées. Cet après-shampoing convient également aux personnes qui ont un type de cheveux secs, cela va les nourrir et les hydrater en profondeur. Attention, cependant, je ne le précise pas à chaque fois, mais ce produit contient de l’huile essentielle, il ne convient donc pas aux femmes enceintes, allaitant, et aux enfants de moins de 7 ans. Je vous donnerai une recette alternative sans huile essentielle, plus bas.

Ingrédients

  • Eau stérilisée : à faire bouillir pour la stériliser, elle joue un rôle de solvant dans l’émulsion.
  • Glycérine végétale : c’est un agent hydratant, émollient (qui rend les cheveux doux), mais également humectant. C’est-à-dire qu’elle attire l’eau, et permet ainsi de maintenir la teneur en eau dans le cheveu. Attention à respecter la dose. Jamais plus de 10 % dans une recette, sinon, c’est l’effet inverse qui se produit.
  • Huile végétale de Coco : (vierge et bio, première pression à froid), c’est une huile végétale nourrissante et sculptant le cheveu. Elle lisse la fibre capillaire. Avec une utilisation régulière, les cheveux sont plus vigoureux et brillants.
  • Émulsifiant BTMS : c’est émulsifiant est un conditionneur capillaire. Cela veut dire qu’il s’applique après un shampoing pour faciliter le démêlage. Il réduit l’électricité statique au moment du brossage et laisse les cheveux doux et soyeux. Ce produit est à base d’huile de colza et de palme. Pour ma part, je n’ai pas fait attention à l’huile de palme en l’achetant l’année dernière. Je vais donc finir mon bocal et essayer de voir par quoi je peux le remplacer.

A REMPLACER PAR DE L’HUILE VEGETALE DE PRACAXI + EMULSIFIANT CUTINA ou OLIVEM 1000

  • Huile essentielle d’Ylang-ylang III : elle favorise la brillance des cheveux. Pour moi, l’association des odeurs Coco + Ylang ylang est la meilleure.
  • Protéines de soie : c’est également un conditionneur qui gaine et lisse les cheveux. Elle les rend doux et soyeux. Elle participe aussi au maintien de l’hydratation des cheveux.

REMPLACABLES PAR DES PROTEINES DE RIZ

  • Conservateur Cosgard : comme dans toute préparation avec une phase aqueuse, il faut un conservateur. Le cosgard évite le développement de bactéries, levures, moisissures, etc. dans nos cosmétiques.

bandeau ingrédients après-shampoing nourrissant réparateur

Recette

Voici la recette pour 280 grammes ou 300 ml d’après-shampoing, qui se conserve environ 3 mois. Avec la formule en %, vous pourrez facilement recalculer selon la quantité de votre contenant. Utilisez votre dernier pot d’après-shampoing pour votre recette. Comme ça, pas de déchet et + de recyclage. Pensez bien à le nettoyer et le désinfecter avant d’y verser votre nouveau produit

  • Eau (phase aqueuse) : 155,12 g – 55,4 %
  • Glycérine végétale (phase aqueuse) : 28 g – 10 %
  • Huile végétale de Coco (phase huileuse) : 61,6 g – 22 %
  • BTMS (émulsifiant – phase huileuse) : 22,4 g – 8 %
  • Huile essentielle d’Ylang-Ylang III : 5,6 g – 2 %
  • Protéines de soie (actif cosmétique) : 5,6 g – 2%
  • Cosgard (conservateur) : 1,68 g / 52 gouttes – 0,6 %

Pour les femmes enceintes ou allaitant, vous supprimez les 2% d’huile essentielle d’Ylang Ylang, que vous remplacez par 2% d’eau. Vous aurez donc 57,4% d’eau, et pas d’huile essentielle.

Avant de commencer, assurez-vous que votre plan de travail a été nettoyé et désinfecté. Vos ustensiles doivent être stérilisés et également désinfectés avant de débuter.

Etape par étape

1 – Dans un bol en inox (ou un bol qui supportera le bain-marie), versez les 155,12 g d’eau. Ceci est la phase aqueuse, sans la glycérine végétale, qui elle, s’ajoutera hors du feu juste avant l’émulsion. Dans un second bol, mélangez les 61,6 g d’huile végétale de Coco et les 22,4 g de BTMS. Ceci est la phase huileuse.

2 – Mettez, ces deux bols au bain-marie à feu moyen. Il faut que l’émulsifiant fonde et forme un mélange homogène avec l’huile végétale de Coco. Si vous avez un thermomètre digital, attendez que les deux bols aient atteints la température de 65°- 70°C.

3 – Hors du feu, ajoutez la glycérine végétale à l’eau, puis, mélangez. Transférez la phase aqueuse (eau + glycérine) dans la phase huileuse tout en remuant. Remuez énergiquement avec un fouet manuel ou électrique jusqu’à l’obtention d’une émulsion homogène. Minimum 3 minutes, mais ne vous inquiétez pas si l’émulsion prend après 3 minutes, cela m’arrive également. Pour accélérer la prise de l’émulsion, vous pouvez aussi placer votre mélange dans un bol avec de l’eau et des glaçons (photo ci-dessous).processus stérilisation, bain-marie et émulsion

4 – Ajoutez ensuite les 5,6 g d’huile essentielle, puis, les 5,6 g de protéines de soie. Mélangez bien entre chaque ajout. Ensuite, ajoutez les 52 gouttes de conservateur cosgard ou celui de votre choix. Mélangez bien entre chaque ajout.

5 – Transférez le produit final dans votre récipient préalablement désinfecté.

Je laisse poser mon après-shampoing sur cheveux mouillés pendant minimum 5 minutes (le temps d’une douche). je rince à l’eau claire et comme j’ai les cheveux gras, je fais un dernier rinçage avec une eau de rinçage : dans une bouteille de 1 L, je mélange 3 cuillères à soupe de vinaigre de cidre et le reste d’eau froide. Je verse le contenu sur tout ma tête. Le vinaigre de cidre assainit et rééquilibre le cuir chevelu, il apporte brillance et douceur, réduit les pellicules. Il permet également d’accélérer la pousse des cheveux.

J’espère que cette recette vous plaira et que vous aurez l’occasion de la tester. N’hésitez pas à me faire un retour d’ailleurs. Des bisous à tous.

 

Fabriquons notre liquide vaisselle

Atelier produits ménagers : liquide vaisselle

Avec cet atelier, vous fabriquerez un liquide vaisselle doux et respectueux de votre peau et de l’environnement. Ses ingrédients remplaceront les composants nocifs et agressifs, que nous pouvons trouver habituellement en grande surface. “Belovesnature” vous propose une recette simple et efficace, facile à reproduire chez vous.

Au cours de cet atelier, nous partagerons tous les bons tuyaux naturels pour prendre soin de votre maison, et même de vos animaux. Ainsi, nous apprendrons comment réduire nos déchets ménagers.
Vous repartirez avec votre flacon de 500 ml, sa fiche recette et plein de bons conseils.

N’oubliez pas votre cahier de notes 🙂

13€/personne : réservation ici

!!! Attention !!! Cet évènement ne convient pas aux femmes enceintes, allaitants, et aux enfants de moins de 7 ans !!!! (Présence d’huiles essentielles dans la recette)

Publié par Laisser un commentaire

Le Déjeuner Végétarien du Booba Mora

Déjeuner végétarien au Booba Mara à Paris

Salut à tous, je vous parle aujourd’hui du déjeuner végétarien que j’ai fait hier midi avec quelques copines au Booba Mara à Paris. Une bonne petite adresse que je conseille très volontiers, trouvée grâce au site/application Yes We Green. Je vous parle de cette appli car c’est une startup qui met en avant les productions locales, bio ainsi que la consommation collaborative et participative dans TOUTE LA FRANCE. Leur initiative est géniale et je pense qu’il faut en parler autour de nous. Sur le site ou sur l’application, vous pourrez trouver des restaurants faisant appel à des producteurs locaux, des AMAP etc. Pour les Fashion Addict et les fans du DIY, des adresses pour du shopping écolo, les Emmaüs, les fablabs et ateliers. Je vous conseille vraiment de vous rendre sur leur site qui regorge de bonnes adresses et de bons plans

Yes We Green

Yes We Green, vous propose une nouvelle manière de consommer. Une manière plus écologique et respectueuse de l’environnement ainsi que des producteurs. En effet, en achetant directement aux producteurs ou aux AMAP, nous avons une vision plus réelle de ce que nous consommons. Le travail du producteur est respecté car il n’est pas englouti par la consommation de masse. Sans oublier que grâce à cette production bio, nous prenons également soin de notre santé et n’ingérons aucun pesticide et autres produits chimiques du type conservateurs

Qu’il s’agisse de notre shopping vestimentaire ou alimentaire, cette startup nous offre la possibilité d’une consommation plus “consciencieuse”. En effet, “moins de gaspillage et plus de recyclage” pourrait être leur crédo. On réutilise les vêtements, on transforme les matériaux recyclables, on consomme plus écolo etc. Toutes les entreprises qui sont présentes sur cette application sont tenues par des personnes qui ont envie d’améliorer nos habitudes de consommation. De belles initiatives humaines et écologiques qui forcent le respect

Le Booba Mara

Étant végétarienne à tendance végan, je suis continuellement en recherche de bonnes adresses pour un déjeuner végétarien ou un diner. J’ai donc testé le Booba Mara car il avait de bonnes critiques sur leur Facebook et que consommer “local” c’est la BASE les amis

Dans un décor vintage et accueillant, on se retrouve sur des chaises d’école des années 50-60. Chacun va chercher ses couverts et se sert en pain. Un peu comme à la cantine et honnêtement, on n’a jamais autant aimé la cantine que depuis qu’on ne va plus à l’école

Déjeuner végétarien ; décor Booba Mara

Les plats servis s’inspirent des cuisines françaises, thaïlandaises, italiennes et libanaises. Plusieurs formules sont proposées et les pris varient entre 8,90€ et 13,50€ à manger sur place ou à emporter. J’ai choisi la formule à 13,50€ avec une assiette composée, une boisson et un dessert. Vous pouvez aussi choisir un thé en guise de boisson. Pour moi, c’était un thé Ayurvédique aux 3 Tulsi

Pour tous ceux qui mangent de la viande, le restaurant propose également un plat non végétarien. La photo ci-dessus est celle du site, elle ne présente pas les plats le jour où je me suis rendue sur place

Déjeuner végétarien; présentation Booba Mara

L’assiette composée était vraiment délicieuse et copieuse ! Je m’adresse ici à tous ceux qui osent encore dire “si je mange végétarien je vais avoir encore faim après, je ne serai pas calé” ahahah on en reparle après cette assiette les cocos. Ce restaurant propose uniquement des produits frais qui sont issus de la production locale et bio ! Les prix sont raisonnables pour Paris et la personne qui gère le restaurant est très aimable et souriante 🙂

Anyways, pour ce déjeuner végétarien, l’assiette composée (ci-dessous) se composait d’un riz pilaf à la tomate, de brocolis, de coleslaw,  de lentilles du puy, d’une courge Butternut gratinée à la sauce miso et d’une salade de mesclun avec une sauce faite à partir de graines de sésame. D’ailleurs ce plat est totalement adapté aux personnes véganes

déjeuner végétarien composée du Booba Mara

Pour le dessert, on s’est régalé d’un carrot cake ! Je n’ai pas pu finir je l’avoue, mais pas de gaspillage ne vous inquiétez pas. Je suis toujours bien accompagnée d’un ou d’une copine finisseur/se d’assiette

déjeuner végétarien; le carrot cake

En conclusion ; le Booba Mara est approuvé et validé 🙂 J’ai hâte d’y retourner pour un autre déjeuner végétarien

Je le répète, allez voir Yes We Green, soutenez ce projet et pour cela, suivez-les sur les réseaux sociaux. C’est une belle initiative Planet Friendly qui représente notre future consommation participative et collaborative. Moi je les applaudis

Des Bisous les Amis