Publié par Laisser un commentaire

Shampoing solide cheveux gras

Shampoing solide cheveux gras bandeau

Je vous ai parlé à plusieurs reprises, de mes shampoings solides. La question que l’on me pose souvent lors de mes ateliers est : “un shampoing solide à quoi ça sert ?”

Tout aussi efficace qu’un shampoing liquide, le solide se différencie d’un point de vue écologique. En effet, la première différence se situe au niveau de la quantité d’eau utilisée. Le shampoing liquide en contient beaucoup plus que le solide (7 fois plus). Ensuite, il faut parler des contenants, qui sont souvent faits de plastique non recyclable pour les shampoings liquides. À l’inverse, les shampoings solides n’ont pas de contenant (si vous les réalisez vous-même), ou alors, ils sont conditionnés dans des contenants écologiques.

Le shampoing solide se frottent entre les mains mouillées, et s’applique sur cheveux mouillés. Vous pouvez également frotter les shampoings solides directement sur votre cuir chevelu.

Donc, voici les ingrédients que j’ai choisi pour cette nouvelle recette de shampoing solide pour cheveux gras.

Ingrédients

Tensioactifs :  ce sont des agents moussants, qui font partie de la famille des tensioactifs anioniques ; cela signifie qu’ils sont détergents, qui par définition nettoient, lavent. Sans tensioactif, votre shampoing ne durcira pas. Ils vous permettent également d’obtenir un mélange homogènes de matières premières qui ne sont pas miscibles, comme l’huile et certains actifs cosmétiques.

Eau : elle va permettre de faire fondre le tensioactif, et permettra l’obtention d’un mélange homogène de tous les ingrédients.

Argile Rhassoul/Ghassoul : argile minérale provenant du Maroc, elle nettoie les cuirs chevelus en douceur. Elle absorbe le sébum comme un buvard, qui s’évacue au rinçage. Elle est donc parfaite pour les cheveux gras.

Bicarbonate de soude : véritable purifiant pour les cheveux et le cuir chevelu, le bicarbonate de soude (à ne pas confondre avec les cristaux de soude) nettoie, élimine l’excès de sébum et les impuretés. C’est une matière première 100 % pure et biodégradable. Son utilisation régulière permet d’espacer les shampoings. Attention pour les cheveux secs et cuirs chevelus sensibles, il peut assécher.

Huile végétale de Brocoli : Effet gainant qui facilite le démêlage. Elle apporte douceur et brillance,  elle hydrate et nourrit également. L’huile végétale de brocoli est reconnue pour son effet lissant qui contrôle les frisotis.

Huile essentielle de Pamplemousse : elle fortifie les cheveux et lutte contre leur chute. Son action purifiante, assainit le cuir chevelu et est également antipelliculaire.

shampoing solide cheveux gras

La recette est assez simple, une fois que l’on a la technique et les astuces pour obtenir un shampoing solide qui ne s’effrite pas et ne ramollit pas. Vous avez pu le découvrir au fil de mes articles sur ce sujet, qu’il est possible de décliner les recettes de shampoings solides à l’infini.

Pour apprendre à réaliser vos propres shampoings solides selon vos problématiques capillaires, n’hésitez pas à participer à un de mes ateliers de formation.

Le prochain atelier aura lieu le jeudi 8 novembre 2018, à La Chouette Curieuse à Lyon. Vous pouvez dorénavant réserver votre place en vous inscrivant ici : https://yurplan.com/event/Shampoing-solide/31107

Publié par Laisser un commentaire

BB crème, le soin tout en 1 pour un teint parfait

bandeau BB crème

Les mauvais jours approchant, j’ai voulu réaliser un soin bonne mine : une BB crème. BB crème, qui vient de Blemish Balm crème en anglais, et qui signifie baume anti-imperfections. Une véritable BB crème apporte également une protection UV.

Née en Allemagne dans les années 50, c’est en Asie, qu’elle trouve son succès dans les années 90. Légèrement colorante, mais moins couvrante qu’un fond de teint, ce soin a pour rôle de corriger les imperfections, unifier, et donner de l’éclat au teint. Pour ma part, je n’ai pas mis trop de pigment, car je ne souhaitais pas qu’elle soit trop couvrante, et colorante. C’est en tout cas une excellente base de teint, pour ensuite appliquer uniquement une poudre libre, ou fond de teint en poudre. Ce que je recherche avec cette crème, c’est que mon teint soit vraiment unifié, et que les petites rougeurs, et imperfections de mon visage ne soient plus visibles. En effet, lorsque je me maquille les yeux, comme je ne porte pas de fond de teint, je parais “blafarde / malade”, et cela gâche mon travail avec les fards à paupières.

Pour plus de clarté, j’ai regroupé en 3 parties les différentes phases de la recette. Une phase aqueuse, une phase huileuse, (ces deux phases constitueront l’émulsion) puis une phase d’actifs cosmétiques. Comme d’habitude, on choisit chaque ingrédient bio.

PHASE 1 ; la phase aqueuse

Hydrolat de Lavande Vraie : revitalisant, et purifiant, il atténue les imperfections, tout en apportant de la douceur à la peau. Tonique cutanée, c’est aussi un agent astringent. Pour les peaux sensibles, et avec des irritations, l’hydrolat de Lavande est apaisant. Il prévient l’apparition des rides.

Glycérine végétale : c’est un agent humectant et hydratant. La Glycérine attire l’eau, et aide la peau à la garder pour une meilleure hydratation.

PHASE 2 ; la phase huileuse

Huile végétale de Nigelle : elle assainit la peau et agit sur les boutons. Antiseptique et anti-inflammatoire, elle apaise et prévient également l’acné. Elle est aussi cicatrisante, et antioxydante ce qui protège donc notre peau du vieillissement prématuré en luttant contre les radicaux libres. Nourrissante et assouplissante, elle favorise le maintien de l’élasticité de la peau. Elle convient aux peaux sèches, sensibles, à problèmes, et les peaux mixtes.

Voici les huiles végétales que vous pouvez utiliser selon votre peau : huile de Jojoba pour les peaux normales. Huile d’Argan pour les peaux matures.

Olivem 1000 (émulsifiant) : c’est un dérivé de l’huile d’olive, qui permet la confection d’une multitude de textures, selon le dosage. Il est compatible avec un grand nombre d’ingrédients cosmétiques et pénètre facilement la peau. Il est hydratant, et émollient (adoucit et détend les tissus cutanés).

PHASE 3 ; actifs cosmétiques

Colorants : ocre rose, argile rose, curcuma en poudre, et argile jaune.

Oxyde de zinc : protecteur UV, il purifie également la peau. Dans cette recette, il a aussi un rôle de colorant blanc.

Vitamine E : anti-oxydant qui empêche le rancissement des huiles, et beurres végétaux sensibles à l’oxydation. Elle va donc prolonger leur durée de vie, et ainsi celle de votre produit fini.

Cosgard : conservateur d’origine synthétique, il est autorisé par Ecocert pour la conception de cosmétiques bio. Il empêche le développement des bactéries et est antifongique. Grâce à lui, le produit final pourra se conserver 3 mois. ingrédients BB crème

Recette pour un pot de 50 ml / 45 g de BB crème :

  • Hydrolat de Lavande Vraie : 35,35 g – 70,7 %
  • Glycérine végétale : 2,5 g – 5 %
  • Huile végétale de Nigelle : 7,5 g – 15 %
  • Émulsifiant Olivem 1000 : 2,5 g – 5 %
  • Ocre rose : 0,25 g – 0,5 %
  • Argile rose : 0,5 g – 1 %
  • Curcuma en poudre : 0,25 g – 0,5 %
  • Argile jaune : 0,25 g – 0,5 %
  • Oxyde de zinc : 0,5 g – 1 %
  • Anti-oxydatnt Vitamine E : 0,1 g = 4 gouttes – 0,2 %
  • Conservateur Cosgard : 0,3 g = 10 gouttes – 0,6 %

Selon votre type de peau, le % d’huiles végétales dans une recette peut varier. Vous pouvez aller jusqu’à 30% (maximum), si votre peau est sèche ou non. Pour les peaux grasses, on conseille donc, de ne pas dépasser 15% d’huile végétale dans une crème. Lorsque vous modifié le % d’huile végétale, pensez à ajuster celui de votre phase aqueuse -hydrolat-, pour rééquilibrer la formule. Pour mesurer des quantités aussi petites que celles des colorants, vous pouvez utiliser des cuillères doseuses.

Voici le matériel que j’ai utilisé :

  • 2 bols en inox (au choix pour vous, mais qui supporte le bain-marie)
  • pilon / ou bol pour colorants
  • balance de précision
  • une cuillère
  • cuillères doseuses
  • mini fouet
  • maryse en silicone (petit format)
  • spray désinfectant avec de l’alcool à 70°
  • sopalin

Les étapes

Avant de commencer, assurez-vous que votre plan de travail a été nettoyé, et désinfecté. Vos ustensiles doivent être également stérilisés, et/ou désinfectés avant de débuter.

1 – Dans un bol en inox (ou un bol qui supportera le bain-marie), versez les 35,35 g d’hydrolat de Lavande. Ceci est une partie de la phase aqueuse, sans la glycérine végétale. Elle s’ajoutera par la suite, hors du feu juste avant l’émulsion. Dans un second bol, mélangez, les 7,5 g d’huile végétale de Nigelle, avec les 5 g d’émulsifiant Olivem 1000. Ceci est la phase huileuse.

2 – Mettez ces deux bols au bain-marie à feu moyen. Il faut que l’émulsifiant fonde et forme un mélange homogène avec les huiles végétales. Si vous avez un thermomètre digital, attendez que les deux bols aient atteint la température de 65°- 70°C.

3 – Pendant ce temps-là, versez les différents colorants dans un même bol, ou mortier. Travaillez les pigments colorants jusqu’à obtenir une couleur unie.BB crème image aromazone

Image Aromazone

4 – Hors du feu, ajoutez la glycérine végétale à la phase aqueuse (hydrolat), puis, mélangez. Transférez la phase aqueuse dans la phase huileuse tout en remuant, pour que l’émulsion se fasse.

5 – Ajoutez très rapidement les colorants. Ils se dissoudent, et mélangent mieux quand le mélange est encore liquide.  Mélangez énergiquement avec un fouet manuel, ou électrique, jusqu’à l’obtention d’une émulsion homogène. Minimum 3 minutes. Pour accélérer la prise de l’émulsion, vous pouvez aussi placer votre mélange dans un bol avec de l’eau et des glaçons (photo ci-dessous).

émulsion BB crème

6 – Ajoutez les 4 gouttes de Vitamine E, puis les 10 gouttes de conservateur Cosgard. Mélangez bien entre chaque ajout. Enfin, transférez votre BB crème dans votre récipient préalablement désinfecté.

Avec cette recette de BB crème, je m’attaque donc au maquillage. C’est ici la deuxième recette que je réalise, car j’avais déjà fait un High-Lighter l’année dernière pour une copine. Autant vous dire que ce n’est pas gagné, car le travail des couleurs avec les pigments, est parfois délicat. Prochaine étape, peut-être le rouge à lèvres, ou le mascara … ?BB crème