Publié par Laisser un commentaire

Après-shampoing nourrissant et réparateur

bandeau après-shampoing réparateur cheveux

Cela faisait longtemps que je n’utilisais plus d’après-shampoing. Ma routine capillaire se composait uniquement de poudres de plantes et d’huiles végétales. Faute de temps, je ne me faisais pas assez souvent de bains d’huile. Donc à force de me faire du henné pour colorer mes cheveux, des shampoings no poo aux plantes, le vent, la piscine, etc, tout cela a rendu mes pointes très sèches. Pour gagner du temps, j’ai ressorti mes ingrédients du placard, et je me suis concoctée une recette super efficace, à utiliser sous la douche, après le lavage des cheveux.

Une recette qui conviendra à tous les cheveux, du moment que vous avez les pointes sèches, rêches, ou abîmées. Cet après-shampoing convient également aux personnes qui ont un type de cheveux secs, cela va les nourrir et les hydrater en profondeur. Attention, cependant, je ne le précise pas à chaque fois, mais ce produit contient de l’huile essentielle, il ne convient donc pas aux femmes enceintes, allaitant, et aux enfants de moins de 7 ans. Je vous donnerai une recette alternative sans huile essentielle, plus bas.

Ingrédients

  • Eau stérilisée : à faire bouillir pour la stériliser, elle joue un rôle de solvant dans l’émulsion.
  • Glycérine végétale : c’est un agent hydratant, émollient (qui rend les cheveux doux), mais également humectant. C’est-à-dire qu’elle attire l’eau, et permet ainsi de maintenir la teneur en eau dans le cheveu. Attention à respecter la dose. Jamais plus de 10 % dans une recette, sinon, c’est l’effet inverse qui se produit.
  • Huile végétale de Coco : (vierge et bio, première pression à froid), c’est une huile végétale nourrissante et sculptant le cheveu. Elle lisse la fibre capillaire. Avec une utilisation régulière, les cheveux sont plus vigoureux et brillants.
  • Émulsifiant BTMS : c’est émulsifiant est un conditionneur capillaire. Cela veut dire qu’il s’applique après un shampoing pour faciliter le démêlage. Il réduit l’électricité statique au moment du brossage et laisse les cheveux doux et soyeux. Ce produit est à base d’huile de colza et de palme. Pour ma part, je n’ai pas fait attention à l’huile de palme en l’achetant l’année dernière. Je vais donc finir mon bocal et essayer de voir par quoi je peux le remplacer.

A REMPLACER PAR DE L’HUILE VEGETALE DE PRACAXI + EMULSIFIANT CUTINA ou OLIVEM 1000

  • Huile essentielle d’Ylang-ylang III : elle favorise la brillance des cheveux. Pour moi, l’association des odeurs Coco + Ylang ylang est la meilleure.
  • Protéines de soie : c’est également un conditionneur qui gaine et lisse les cheveux. Elle les rend doux et soyeux. Elle participe aussi au maintien de l’hydratation des cheveux.

REMPLACABLES PAR DES PROTEINES DE RIZ

  • Conservateur Cosgard : comme dans toute préparation avec une phase aqueuse, il faut un conservateur. Le cosgard évite le développement de bactéries, levures, moisissures, etc. dans nos cosmétiques.

bandeau ingrédients après-shampoing nourrissant réparateur

Recette

Voici la recette pour 280 grammes ou 300 ml d’après-shampoing, qui se conserve environ 3 mois. Avec la formule en %, vous pourrez facilement recalculer selon la quantité de votre contenant. Utilisez votre dernier pot d’après-shampoing pour votre recette. Comme ça, pas de déchet et + de recyclage. Pensez bien à le nettoyer et le désinfecter avant d’y verser votre nouveau produit

  • Eau (phase aqueuse) : 155,12 g – 55,4 %
  • Glycérine végétale (phase aqueuse) : 28 g – 10 %
  • Huile végétale de Coco (phase huileuse) : 61,6 g – 22 %
  • BTMS (émulsifiant – phase huileuse) : 22,4 g – 8 %
  • Huile essentielle d’Ylang-Ylang III : 5,6 g – 2 %
  • Protéines de soie (actif cosmétique) : 5,6 g – 2%
  • Cosgard (conservateur) : 1,68 g / 52 gouttes – 0,6 %

Pour les femmes enceintes ou allaitant, vous supprimez les 2% d’huile essentielle d’Ylang Ylang, que vous remplacez par 2% d’eau. Vous aurez donc 57,4% d’eau, et pas d’huile essentielle.

Avant de commencer, assurez-vous que votre plan de travail a été nettoyé et désinfecté. Vos ustensiles doivent être stérilisés et également désinfectés avant de débuter.

Etape par étape

1 – Dans un bol en inox (ou un bol qui supportera le bain-marie), versez les 155,12 g d’eau. Ceci est la phase aqueuse, sans la glycérine végétale, qui elle, s’ajoutera hors du feu juste avant l’émulsion. Dans un second bol, mélangez les 61,6 g d’huile végétale de Coco et les 22,4 g de BTMS. Ceci est la phase huileuse.

2 – Mettez, ces deux bols au bain-marie à feu moyen. Il faut que l’émulsifiant fonde et forme un mélange homogène avec l’huile végétale de Coco. Si vous avez un thermomètre digital, attendez que les deux bols aient atteints la température de 65°- 70°C.

3 – Hors du feu, ajoutez la glycérine végétale à l’eau, puis, mélangez. Transférez la phase aqueuse (eau + glycérine) dans la phase huileuse tout en remuant. Remuez énergiquement avec un fouet manuel ou électrique jusqu’à l’obtention d’une émulsion homogène. Minimum 3 minutes, mais ne vous inquiétez pas si l’émulsion prend après 3 minutes, cela m’arrive également. Pour accélérer la prise de l’émulsion, vous pouvez aussi placer votre mélange dans un bol avec de l’eau et des glaçons (photo ci-dessous).processus stérilisation, bain-marie et émulsion

4 – Ajoutez ensuite les 5,6 g d’huile essentielle, puis, les 5,6 g de protéines de soie. Mélangez bien entre chaque ajout. Ensuite, ajoutez les 52 gouttes de conservateur cosgard ou celui de votre choix. Mélangez bien entre chaque ajout.

5 – Transférez le produit final dans votre récipient préalablement désinfecté.

Je laisse poser mon après-shampoing sur cheveux mouillés pendant minimum 5 minutes (le temps d’une douche). je rince à l’eau claire et comme j’ai les cheveux gras, je fais un dernier rinçage avec une eau de rinçage : dans une bouteille de 1 L, je mélange 3 cuillères à soupe de vinaigre de cidre et le reste d’eau froide. Je verse le contenu sur tout ma tête. Le vinaigre de cidre assainit et rééquilibre le cuir chevelu, il apporte brillance et douceur, réduit les pellicules. Il permet également d’accélérer la pousse des cheveux.

J’espère que cette recette vous plaira et que vous aurez l’occasion de la tester. N’hésitez pas à me faire un retour d’ailleurs. Des bisous à tous.

 

Publié par 3 commentaires

Shampoing solide écologique cheveux gras

bandeau shampoing solide cheveux gras

Les cheveux gras !! Un problème pour tellement d’entre nous. Il m’aura fallu beaucoup de temps, de produits et de patience pour essayer de comprendre pourquoi. Encore aujourd’hui, je ne comprends pas à 100 % pourquoi mes cheveux sont parfois gras le lendemain d’un lavage et d’autres fois non. Comme on vit avec ce qu’on a, j’essaye de les appréhender et de tester plusieurs recettes de shampoings solides pour pouvoir les gérer.

Alors tout d’abord pourquoi un shampoing solide ? Premièrement pour la planète ! Selon Consoglobe, en janvier 2016, les shampoings liquides en bouteille représentaient 500 000 tonnes de plastique. Les shampoings solides, eux en contiennent 0  %. Deuxièmement au niveau de la composition, les shampoings liquides se composent majoritairement d’eau, les solides non. On évite donc de participer à une pollution inutile et au gaspillage d’eau. Qui plus est, comme je l’ai mentionné dans plusieurs articles, l’eau n’a absolument aucune vertu cosmétique. Je vous rédigerai prochainement un article dédié au shampoing solide, leur intérêt, les meilleures compositions, etc.

Pour en revenir à mes cheveux gras ou plutôt regraissant très rapidement, j’ai testé plusieurs recettes avec des huiles végétales & actifs différents. Je dois dire que la recette que je vous présente aujourd’hui est très satisfaisante et je peux tenir 3 jours sans me laver les cheveux. Oui, 3 jours c’est quand même une bonne victoire ! (Toutes les personnes aux cheveux gras savent de quoi je parle hehe). Je fabrique tous mes shampoings solides avec cette base d’ingrédient :

Tensioactif + Eau + Poudre de plante/Argile + Huile végétale + Huile Essentielle + Actifs

Voici les ingrédients que j’ai sélectionnés pour mon shampoing solide cheveux gras :

Tensioactifs Sodium coco sulfate + SCI : effet moussant, nettoyant, démêlant. Le SCI est le plus doux que j’ai trouvé pour la fabrication des shampoings solides. Il s’utilise généralement en co-émulsifiant, mais pour la prochaine recette, j’essaierai de l’utiliser seul. Je l’ai donc mélangé à du sodium coco sulfate qui est d’origine naturelle et qui lui aussi est nettoyant, plus moussant. Parfait pour les shampoings solides, il est néanmoins moins doux que le SCI.

Eau de source Evian : c’est l’eau que j’utilise pour la fabrication de mes recettes cosmétiques. Elle est peu minéralisée et est moins calcaire que l’eau du robinet.

Argile Rhassoul/Ghassoul : argile minérale provenant du Maroc, elle nettoie les cuirs chevelus en douceur. Elle absorbe le sébum comme un buvard qui s’évacue au rinçage. Elle est donc parfaite pour les cheveux gras

Huile végétale de Jojoba : elle régule la production de sébum des cheveux gras et va également nourrir le cheveu sans le graisser. Elle apporte aussi brillance et vitalité et jour en rôle dans le combat contre la chute des cheveux. Elle pénètre très facilement le cuir chevelu, c’est une huile à texture sèche.

Huile essentielle de Citron bio: purifiante, elle débarrasse la peau des toxines et apporte une douce odeur fruitée.

Protéines de soie : elles maintiennent l’hydratation des cheveux, les fortifient, les gainent et les lissent. Les cheveux sont plus doux et brillants.ingrédients shampoing solide cheveux gras

Recette :

1re étape : au bain-marie, on mélange le SCI + le sulfate coco sodium à l’eau. Il faut que les tensioactifs “fondent” pour former une pâte avec l’eau. Environ une dizaine de minutes.

2e étape : Ensuite, on ajoute le Rhassoul et l’huile de Jojoba. On mélange jusqu’à l’obtention d’un résultat qui nous paraît homogène

3e étape : enfin, hors du bain-marie, on ajoute l’huile essentielle de Citron puis, les gouttes de protéines de soie.

4e et dernière étape : on remplit le moule et on tasse bien pour que le shampoing soit compact et ne s’effrite pas. On attend 24h avant utilisation, car il faut que le shampoing soit bien sec. On peut également le placer au réfrigérateur pendant quelques heures pour faciliter le durcissement.

Et voilà, votre shampoing est prêt et vous pourrez l’utiliser pour au moins 70 shampoings. N’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez. À très vite.

Publié par 6 commentaires

Masque nettoyant capillaire aux poudres Ayurvédiques

Masque capillaire nettoyant aux 3 poudres ayurvédiques : multani mitti, bhringaraj, amla

Bonjour à tous, j’espère que tout le monde va bien. J’ai profité de quelques jours à la campagne pour vous concocter quelques recettes, dont celle d’un masque capillaire aux poudres Ayurvédiques. Ce masque favorise la pousse des cheveux et convient à tout le monde. Vous pourrez le personnaliser comme moi pour qu’il corresponde à votre type de cheveux en sélectionnant une huile essentielle adaptée. Pas de panique, je vous en propose plusieurs un peu plus bas.

Il s’agit d’une recette minute qui ne se conserve pas et qui est ultra simple. J’ai choisi d’utiliser 3 poudres Ayurvédiques (car j’en avais en stock) mais vous pouvez parfaitement vous contenter d’une ou deux poudres. Pour réaliser un masque efficace, voici quelques conseils à suivre : Les poudres Ayurvédiques sont des poudres de plantes, par conséquent elles réagissent de la même façon qu’une plante normale. En effet les plantes réagissent avec la chaleur et grâce à elle, elles libèrent leurs vertus (infusion, macérât). Il faut donc toujours utiliser de l’eau chaude/frémissante sur les poudres Ayurvédiques. Ne pas utiliser autre chose qu’un matériau noble pour les remuer, comme le bois. Le plastique et le métal altèrent la qualité des poudres de plantes, la spatule de cuisine en bois est donc idéale.

Si vous souhaitez en savoir plus sur l’Ayurveda et la médecine Ayurvédique,  voici quelques sites, c’est cadeau : Yogsansara, PasseportSanté, Madame Figaro (avec interview vidéo de Kyran Vyas – pionnier de l’Ayurveda en France-)

Comme c’est enfin l’été, je rêve d’une chevelure volumineuse, fraîche et soyeuse. Quand on a les cheveux gras et parfois lourds, malheureusement c’est l’effet inverse qui se produit. Depuis que j’ai commencé ma nouvelle routine capillaire il y a quelques mois, je peux réellement voir le changement. Tous mes soins cheveux (shampoings, masques, après shampoing) sont dorénavant fabriqués à partir de poudres ayurvédiques. Je peux vous assurer que ma chevelure et mon type de cheveux n’a plus rien à voir avec l’année dernière (quand j’étais encore fan du Petit Marseillais ou autres produits beurk beurk). Pour ce masque j’ai donc sélectionné des éléments qui s’accordent avec mes envies : du volume; du volume, de la force, une pousse stimulée et des racines NON grasses.

Amla en poudre : Stimulante & régénérante qui favorise la pousse

amla en poudre (poudres ayurvédiques)

Multani Mitti en poudre : absorbe l’excès de sébum et les impuretés

multani mitti en poudre (poudres ayurvédiques)

Bhringaraj en poudre: Fortifiante, elle favorise une chevelure dense

bhringaraj en poudre (poudres ayurvédiques)

La quantité de poudres dépend de la masse capillaire. Moi qui ai pas mal de cheveux, j’ai utilisé une cuillère à café de chaque poudre

Poudres Ayruvédiques d'amla, bhringaraj, multani mitti déshydratées

L’eau est à doser petit à petit pour qu’une pâte homogène se forme

On laisse ensuite le mélange refroidir pendant 20-30 minutes. Pour ceux qui souhaitent personnaliser leur soin, vous pouvez également ajouter des huiles essentielles (4 gouttes de Pamplemousse pour moi)

Racines grasses & cheveux mixtes : Pamplemousse, Citron, Cèdre de l’Atlas, Laurier Noble

Cheveux secs : Ylang-Ylang, Géranium

Cheveux frisés, crépus et/ou colorés: Ylang-Ylang

Cuir Chevelu irrité : Camomille Romaine, Lavande fine, Tea-Trea

Enfin, on applique le masque nettoyant uniquement sur le cuir chevelu, en massant doucement, que le mélange pénètre bien partout. On laisse poser 10 minutes

Pose 1 du masque capillaire poudre ayurvédiques

Finalement, on rince à l’eau tiède/fraîche. Plus l’eau est fraîche, plus l’écaille du cheveu sera resserrée. Normalement après ce masque Ayurvédique, vous n’aurez pas besoin de faire un shampoing. Certes, ce masque ne mousse pas, mais il a les mêmes vertus nettoyantes qu’un shampoing (c’est un shampoing “no poo”, j’y reviendrai dans un autre article rapidement)

Voilà pour ce qui est de ce soin Ayurvédique. Si vous êtes intéressé(e)s je vous propose également mon shampoing solide pour cheveux secs & le shampoing solide pour cheveux mixtes et cheveux colorés Je vous souhaite une belle journée les Amis

 

 

Publié par Un commentaire

Shampoing solide pour Cheveux Secs

Hello Hello à tous, j’espère que vous allez bien. Aujourd’hui, on va parler d’un shampoing solide que j’ai réalisé pour ma petite maman qui a les cheveux à l’origine frisés (mais qui les lisse), secs et très blonds (mèches + décoloration + coloration)

J’ai choisi le format d’un shampoing solide parce que pour avoir testé le format je suis fan, il est super écologique car pas d’emballage (youhooouu!). Il permet entre 70 et 80 lavages donc plutôt pratique le coco

Pour en revenir au cheveux de ma mom’s; Elle recherchait un shampoing qui apporterait de la brillance aux cheveux, les protègerait, apporterait un toucher douceur ET qui les nourrirait également! Rien que ça !

Je me suis donc mise à la recherche de la recette parfaite que je pourrai lui concocter et voilà les éléments j’ai sélectionnés :

Huiles Végétales & beurre:

Huile Végétale de Brocoli : Effet gainant qui facilite le démêlage. Elle apporte douceur et brillance,  elle hydrate et nourrit également. L’huile végétale de brocoli est reconnue pour son effet lissant qui contrôle frisotis et petites boucles

Beurre Végétal de Karité : Il redonne brillance, beauté et nourrit profondément les cheveux. Il prolonge et protège les colorations capillaires

  Poudre ayurvédique:

 Reetha : Elle nettoie les cheveux et cuir chevelu et l’assainit en douceur (car antimicrobienne), elle embellit la chevelure et laisse les cheveux brillants et soyeux. Très riche en saponine, elle donne encore encore plus d’effet moussant au shampoing!

Actif Cosmétique (tout à fait optionnel):

– Protéines de soie : Améliorent et maintiennent l’hydratation des cheveux et les rend donc doux, soyeux, brillants. Elles les gainent et les lissent également

  Huiles Essentielles

– Ylang-Ylang : Protège le cheveu et apporte souplesse et éclat

Tensioactif :

– SCI + Sodium de coco sulfate : Effet moussant, nettoyant, démêlant. Le SCI est le plus doux que j’ai trouvé pour la fabrication des shampoings solides mais jusque-là, j’ai trouvé que seul il ne moussait pas assez. Je l’ai donc mélangé à part égale à du sodium coco sulfate qui est d’origine naturel et qui lui aussi est nettoyant, plus moussant. Parfait pour les shampoings solides, il est néanmoins moins doux que le SCI.

  Eau minérale

Evian : J’ai choisi une eau minérale pour le plus de « pureté » possible dans mes recettes (terme à prendre avec des pincettes, cela dépend de l’endroit où vous vivez et la qualité de l’eau). L’eau du robinet est aussi très bien et si vous avez un filtre c’est parfait.

Pour avoir la recette en détail de ce magnifique shampoing solide, c’est par-là (pour mesurer la quantité de chaque ingrédient, j’utilise une balance précise) :

1ère étape : Premièrement, au bain-marie, on mélange (petite cuillère fait l’affaire) les tensioactifs à l’eau. Il faut obtenir un résultat le plus homogène possible. On laisse les tensioactifs pendant au moins 15 minutes.

2ème étape : On ajoute l’huile végétale de brocoli et le beurre de karité (qu’on aura préalablement fait fondre – un petit pot sur un chauffage en hiver fonctionne bien-). On mélange jusqu’à obtenir un résultat qui nous paraît homogène

3ème étape : On incorpore ensuite la poudre de Bhringaraj et là encore on mélange le tout pour obtenir une pâte liée

4ème étape : Finalement, hors du bain-marie, on ajoute les protéines de soie et l’huile essentielle d’Ylang Ylang

5ème et dernière étape (yeah yeah): On remplit le moule et on tasse bien pour que le shampoing soit compact et ne s’effrite pas. Pour les petits pressés, on attend bien 24h avant utilisation, il faut que le shampoing soit bien sec. On peut le placer au réfrigérateur pendant quelques heures pour faciliter le durcissement

Cette recette de shampoing solide peut être simplifiée. Vous pouvez supprimer un des deux corps huileux (beurre et huile). Les protéines de soie sont optionnelles mais elles ont néanmoins des vertus intéressantes.

J’espère que vous serez fier(e)s de vos créations et que vous serez conquis(es) par ce format solide 100% fait main. Vous pouvez également retrouver ma recette du shampoing solide pour cheveux mixtes & cheveux colorés

Enfin, ici vous pourrez trouver tous les ingrédients utilisés :

Tensioactif SCI : Aroma-Zone, Ma Planète Beauté

Tensioactif Sodium de Coco Sulfate : Aroma-Zone, Ma Planète Beauté, My Cosmetik,

Poudre de Reetha : Aroma-Zone, Ma Planète Beauté, Mademoiselle-bio

Huile végétale de Brocoli : Aroma-ZoneMy Cosmetik, Beauté Bien-être

Beurre de Karité : Aroma-Zone, Waam, Beauté Bien-être

Protéines de Soie : Aroma-Zone, Slow Cosmétique

Huile essentielle d’Ylang-ylang : Aroma-Zone, My Cosmetik, La Compagnie des sens

Des Bisooouus et bonne Tambouille

shampoing solide mom