Baume cheveux nourrissant

Baume cheveux nourrissants

Ensemble réalisons un soin avant shampoing avec des ingrédients nobles, 100 % naturels. Pour les pointes, et cheveux secs, ce baume redonnera de la souplesse, et de la vitalité à vos cheveux.
Une recette simple, et facile à reproduire à la maison.
Nous apprendrons ensemble quelles sont les vertus des huiles végétales pour la peau et les cheveux.
Nous évoquerons également la slow cosmétique, et les gestes simples à adopter au quotidien pour prendre soin de sa peau, et de l’environnement.

TOUT PUBLIC

Publié par Laisser un commentaire

Shampoing solide fortifiant – cheveux secs & cassants

shampoing solide fortifiant, cheveux secs

Bonjour à tous. Aujourd’hui, on se concentre sur les cheveux secs, cassants, et fourchus. Toujours à la recherche de nouvelles formules pour mes recettes, je vous propose aujourd’hui un nouveau shampoing solide fortifiant. Une formulation retravaillée avec un nouvel ingrédient, que je n’avais jamais utilisé dans un shampoing jusqu’ici … Tout d’abord, nous allons revenir sur les caractéristiques des cheveux secs et cassants. Cette recette a été faite pour des cheveux de type ondulé.

Vos cheveux sont secs pour différentes raisons. Premièrement, les causes peuvent être physiologiques. En effet, pour certains, la quantité de sébum produite est trop faible pour gainer tout le cheveu, et lui apporter brillance, douceur et protection. Avoir une nature de cheveux ondulés, frisé ou crépus, rend la diffusion du sébum plus compliquée.

Certaines causes météorologiques rendent aussi les cheveux secs, cassants et fourchus. On dit très souvent que les vacances d’été peuvent être fatales pour vos cheveux. Il y a une raison à cela. Effectivement, le soleil, le sel et le vent sont responsables de la dégradation de l’état de nos cheveux. À cause d’eux, les écailles du cuticule du cheveu se soulèvent et se cassent. Ainsi, le sébum ne peut plus circuler correctement jusqu’aux pointes. Ces cuticules abîmées rendent les cheveux poreux. Ils absorbent facilement l’eau, mais la perdent tout aussi facilement. Les cheveux sont donc déshydratés et deviennent secs, rêches. Les colorations chimiques, et les permanentes sont aussi des causes de dégradation des cheveux.

shampoing fortifiant : causes cheveux secs cassants

Ce shampoing solide fortifiant réuni huile végétale et actifs cosmétiques, qui vont aider le cheveu à se renforcer. Ainsi, le sébum créé naturellement pourra circuler plus facilement de la racine jusqu’aux pointes. C’est un shampoing solide fortifiant doux et nutritif. Voici les ingrédients que j’ai sélectionnés :

Tensioactifs Sodium cocoyl isethionate (SCI) & Sodium Coco Sulfate (SCS) : effet moussant, nettoyant, démêlant. Le SCI est le plus doux que j’ai trouvé pour la fabrication des shampoings solides. Il s’utilise généralement en co-émulsifiant, mais j’ai pu trouver plusieurs recettes où il est utilisé seul. C’est un dérivé de l’huile de coco. Je l’ai donc mélangé à du sodium coco sulfate qui est d’origine naturelle et qui lui aussi est nettoyant, plus moussant. Également dérivé de l’huile de coco, il est parfait pour les shampoings solides. Il est néanmoins moins doux que le SCI.

Eau purifiée : eau que je fais bouillir pendant 15 minutes, pour qu’elle soit le plus “pur” possible. Tous les micro-organismes seront tués lors de l’ébullition.

Poudre d’Orange : elle tonifie le cuir chevelu en favorisant la circulation sanguine, et donc la circulation du sébum dans le cheveu. Elle apporte également brillance, souplesse et facilite le démêlage.

Huile végétale de Pracaxi : excellent conditionneur capillaire, elle est très recommandée pour les cheveux secs et bouclés. Elle discipline les frisottis, gaine, et assouplit les cheveux. C’est une alternative naturelle au conditionneur BTMS. C’est donc un bon démêlant.

Émulsifiant BTMS : de la famille des émulsifiants, c’est un conditionneur capillaire. Cela veut dire qu’il facilite le démêlage. C’est le nouvel ingrédient de ce shampoing fortifiant solide. C’est la première fois que je l’utilise dans un shampoing. Il réduit l’électricité statique au moment du brossage et laisse les cheveux doux et soyeux. Il a le même rôle que l’huile végétale de Pracaxi, mais comme je l’explique dans mon précédent article, il est fait à base d’huile de colza et de palme. Je n’avais pas fait attention qu’il contenait de l’huile de palme en l’achetant l’année dernière. Je vais donc finir mon pot et ne plus en racheter. À la place j’utiliserai uniquement l’huile végétale de Pracaxi.

Protéines de soie : elles maintiennent l’hydratation des cheveux, les fortifient, les gainent et les lissent. Les cheveux sont plus doux et brillants.

ingrédients shampoing solide fortifiant

 

Ustensiles

Pour réaliser cette recette de shampoing solide fortifiant, voici le matériel que j’ai utilisé :

  • 2 bols en inox
  • Casserole pour le bain-marie
  • Balance précise
  • Cuillères pour peser les tensioactifs et poudre d’orange
  • Mini fouet pour mélanger l’huile végétale et le BTMS
  • Mini spatule pour mélanger le tout
  • Moule en silicone

Ce shampoing solide fortifiant pourra être utilisé pour 70 à 80 lavages. N’oubliez pas d’effectuer un bain d’huile avant shampoing, ou un masque après shampoing. Lorsque l’on a les cheveux secs, c’est une étape quasiment obligatoire, pour nourrir la fibre capillaire en profondeur. Cela viendra compléter l’action de notre shampoing solide fortifiant. L’utilisation d’un shampoing solide vous permet également de réduire vos déchets cosmétiques, et donc de contribuer au bien-être de la planète.

Très bonne journée à tous,

 

Publié par Laisser un commentaire

Cosmétique zéro déchet : shampoing solide cheveux secs

bandeau shampoing solide zéro déchet

Depuis que j’ai débuté mon projet de blog, je m’évertue à mettre en avant les cosmétiques zéro déchet et les cosmétiques bons pour la planète et pour notre peau. J’essaye de prouver, recette après recette que tout le monde peut y trouver son compte. Quel que soit votre type de peau ou de cheveux. Aujourd’hui, je m’adresse à ceux et celles qui ont les cheveux secs et/ou abîmés. De plus, cette recette vous permettra de vous faire entre 70 et 80 shampoings et ne rien jeter à la poubelle -> Objectif zéro déchet les amis.

Je vous avais déjà proposé un shampoing solide pour cheveux secs qui était également pour ma maman (comme celle-ci), mais j’ai voulu modifier les quantités et les poudres de plantes. Tout autant efficace, il existe un grand nombre de poudres ayurvédiques, de plantes ou d’argiles qui fonctionneraient. C’est pour cela que je voulais vous présenter plusieurs options, selon ce que vous avez à disposition ou ce que vous souhaitez tester.

Petit conseil pour bien nourrir les pointes sèches ; faites, un “bain d’huile de coco” sur vos longueurs & pointes. C’est un masque avant shampoing. Si vous lavez vos cheveux le matin, appliquez l’huile dès le soir et laissez poser toute la nuit. Entourez vos cheveux d’une serviette pour ne pas salir le coussin. Si vous lavez vos cheveux le soir, laissez poser l’huile au moins deux heures avant le shampoing, ce sera déjà bien. L’huile de coco diminue l’endommagement capillaire, nourrit les cheveux et facilite le démêlage. Le shampoing permettra d’enlever le surplus d’huile que vos cheveux n’auront pas absorbé.

Je fabrique tous mes shampoings solides avec cette base d’ingrédient :

Tensioactif + Eau + Poudre de plante/Argile + Huile végétale + Huile Essentielle + Actifs

Voici les ingrédients sélectionnés pour un shampoing zéro déchet pour cheveux secs et abîmés.

Tensioactifs SCI + Sodium coco sulfate : effet moussant, nettoyant, démêlant. Le SCI est le plus doux que j’ai trouvé pour la fabrication des shampoings solides. Il s’utilise généralement en co-émulsifiant, pour cette recette, je l’ai utilisé en majorité. Je l’ai donc mélangé à du sodium coco sulfate qui est d’origine naturelle et qui lui aussi est nettoyant, plus moussant. Parfait pour les shampoings solides, il est néanmoins moins doux que le SCI.

Eau de source Evian : c’est l’eau que j’utilise pour la fabrication de mes recettes cosmétiques. Elle est peu minéralisée et est moins calcaire que l’eau du robinet.

Poudre ayurvédique d’Orange : elle tonifie le cuir chevelu en favorisant la circulation sanguine. Elle apporte également brillance, souplesse et facilite le démêlage.

Poudre de Guimauve : elle gaine le cheveu, le protège et lui apporte de la brillance. Elle hydrate et nourrit les cheveux secs et abimés et comme la poudre d’orange, elle facilité le démêlage. Elle donne également du volume.

Huile végétale de Coco :  son affinité avec la fibre capillaire permet une absorption facile. Elle prévient la casse des cheveux, les protège, les assouplit et les gaine. Elle nourrit les cheveux en profondeur et leur apporte de la brillance.

Protéines de soie : elles maintiennent l’hydratation des cheveux, les fortifient, les gainent et les lissent. Les cheveux sont plus doux et brillants.

Huile essentielle d’Ylang-Ylang III : elle ralentit la chute des cheveux et leur apporte de la brillance.
ingrédients shampoing solide cheveux secs & abimés

Pour 90 grammes environ (avec une petite marge pour les pertes).

  • Tensioactif SCI : 36 g – 40%
  • Tensioactif Sodium coco sulfate : 22,5 g – 25 %
  • Eau : 10 g – 11 %
  • Huile végétale de Coco : 10 g – 11 %
  • Poudre d’Orange : 4,5 g – 5 %
  • Poudre de Guimauve : 4,5 g – 5 %
  • Protéines de soie : 1.8 g – 1.56 ml / 39 gouttes – 2 %
  • Huile essentielle d’Ylang-ylang : 0,9 g / 35 gouttes – 1 %

J’ai pu trouver plusieurs recettes qui utilisaient beaucoup moins de tensioactifs et plus de poudres, c’est donc mon prochain challenge. Si vous avez déjà tester avec un pourcentage de tensioactif plus faible, dites-moi ce que ça donne. Je trouve que mes shampoings solides sont trop concentrés en tensioactifs et pas assez en poudres de plantes, ce qui est dommage. Je ferai de nouveaux tests et reviendrai vers vous plus vite avec mon verdict. En attendant, voici la méthode de production de ce shampoing solide zéro déchet :

1re étape : au bain-marie, on mélange les tensioactifs avec l’eau. Il faut que les tensioactifs « fondent » pour former une pâte avec l’eau. Environ une vingtaine de minutes.

2e étape : ensuite, on ajoute la poudre d’orange, de guimauve et l’huile de coco. Huile de coco que vous aurez préalablement fait fondre. On mélange jusqu’à l’obtention d’un résultat qui nous paraît homogène

3e étape : enfin, hors du bain-marie, on ajoute la protéine de soie et l’huile essentielle d’ylang-ylang. Mélangez bien entre chaque ajout.

4e et dernière étape : on remplit le moule et on tasse bien pour que le shampoing soit compact et ne s’effrite pas. On attend 24h avant utilisation, car il faut que le shampoing soit bien sec. On peut également le placer au réfrigérateur pendant quelques heures pour faciliter le durcissement.

Et voilà, c’est fini, n’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez. Si ce shampoing dessèche vos cheveux. Ma maman me dit que non, mais j’ai pu lire plusieurs commentaires de personnes aux cheveux secs qui disaient qu’elles étaient déçues. Comme à tout problème, il y a une solution, les formules peuvent être modifiées pour s’adapter à chacun d’entre nous. Il faut garder espoir dans le GREEN !

Des bisous et à très vite

Publié par 6 commentaires

Masque nettoyant capillaire aux poudres Ayurvédiques

Masque capillaire nettoyant aux 3 poudres ayurvédiques : multani mitti, bhringaraj, amla

Bonjour à tous, j’espère que tout le monde va bien. J’ai profité de quelques jours à la campagne pour vous concocter quelques recettes, dont celle d’un masque capillaire aux poudres Ayurvédiques. Ce masque favorise la pousse des cheveux et convient à tout le monde. Vous pourrez le personnaliser comme moi pour qu’il corresponde à votre type de cheveux en sélectionnant une huile essentielle adaptée. Pas de panique, je vous en propose plusieurs un peu plus bas.

Il s’agit d’une recette minute qui ne se conserve pas et qui est ultra simple. J’ai choisi d’utiliser 3 poudres Ayurvédiques (car j’en avais en stock) mais vous pouvez parfaitement vous contenter d’une ou deux poudres. Pour réaliser un masque efficace, voici quelques conseils à suivre : Les poudres Ayurvédiques sont des poudres de plantes, par conséquent elles réagissent de la même façon qu’une plante normale. En effet les plantes réagissent avec la chaleur et grâce à elle, elles libèrent leurs vertus (infusion, macérât). Il faut donc toujours utiliser de l’eau chaude/frémissante sur les poudres Ayurvédiques. Ne pas utiliser autre chose qu’un matériau noble pour les remuer, comme le bois. Le plastique et le métal altèrent la qualité des poudres de plantes, la spatule de cuisine en bois est donc idéale.

Si vous souhaitez en savoir plus sur l’Ayurveda et la médecine Ayurvédique,  voici quelques sites, c’est cadeau : Yogsansara, PasseportSanté, Madame Figaro (avec interview vidéo de Kyran Vyas – pionnier de l’Ayurveda en France-)

Comme c’est enfin l’été, je rêve d’une chevelure volumineuse, fraîche et soyeuse. Quand on a les cheveux gras et parfois lourds, malheureusement c’est l’effet inverse qui se produit. Depuis que j’ai commencé ma nouvelle routine capillaire il y a quelques mois, je peux réellement voir le changement. Tous mes soins cheveux (shampoings, masques, après shampoing) sont dorénavant fabriqués à partir de poudres ayurvédiques. Je peux vous assurer que ma chevelure et mon type de cheveux n’a plus rien à voir avec l’année dernière (quand j’étais encore fan du Petit Marseillais ou autres produits beurk beurk). Pour ce masque j’ai donc sélectionné des éléments qui s’accordent avec mes envies : du volume; du volume, de la force, une pousse stimulée et des racines NON grasses.

Amla en poudre : Stimulante & régénérante qui favorise la pousse

amla en poudre (poudres ayurvédiques)

Multani Mitti en poudre : absorbe l’excès de sébum et les impuretés

multani mitti en poudre (poudres ayurvédiques)

Bhringaraj en poudre: Fortifiante, elle favorise une chevelure dense

bhringaraj en poudre (poudres ayurvédiques)

La quantité de poudres dépend de la masse capillaire. Moi qui ai pas mal de cheveux, j’ai utilisé une cuillère à café de chaque poudre

Poudres Ayruvédiques d'amla, bhringaraj, multani mitti déshydratées

L’eau est à doser petit à petit pour qu’une pâte homogène se forme

On laisse ensuite le mélange refroidir pendant 20-30 minutes. Pour ceux qui souhaitent personnaliser leur soin, vous pouvez également ajouter des huiles essentielles (4 gouttes de Pamplemousse pour moi)

Racines grasses & cheveux mixtes : Pamplemousse, Citron, Cèdre de l’Atlas, Laurier Noble

Cheveux secs : Ylang-Ylang, Géranium

Cheveux frisés, crépus et/ou colorés: Ylang-Ylang

Cuir Chevelu irrité : Camomille Romaine, Lavande fine, Tea-Trea

Enfin, on applique le masque nettoyant uniquement sur le cuir chevelu, en massant doucement, que le mélange pénètre bien partout. On laisse poser 10 minutes

Pose 1 du masque capillaire poudre ayurvédiques

Finalement, on rince à l’eau tiède/fraîche. Plus l’eau est fraîche, plus l’écaille du cheveu sera resserrée. Normalement après ce masque Ayurvédique, vous n’aurez pas besoin de faire un shampoing. Certes, ce masque ne mousse pas, mais il a les mêmes vertus nettoyantes qu’un shampoing (c’est un shampoing “no poo”, j’y reviendrai dans un autre article rapidement)

Voilà pour ce qui est de ce soin Ayurvédique. Si vous êtes intéressé(e)s je vous propose également mon shampoing solide pour cheveux secs & le shampoing solide pour cheveux mixtes et cheveux colorés Je vous souhaite une belle journée les Amis