Publié par Laisser un commentaire

Shampoing solide fortifiant – cheveux secs & cassants

shampoing solide fortifiant, cheveux secs

Bonjour à tous. Aujourd’hui, on se concentre sur les cheveux secs, cassants, et fourchus. Toujours à la recherche de nouvelles formules pour mes recettes, je vous propose aujourd’hui un nouveau shampoing solide fortifiant. Une formulation retravaillée avec un nouvel ingrédient, que je n’avais jamais utilisé dans un shampoing jusqu’ici … Tout d’abord, nous allons revenir sur les caractéristiques des cheveux secs et cassants. Cette recette a été faite pour des cheveux de type ondulé.

Vos cheveux sont secs pour différentes raisons. Premièrement, les causes peuvent être physiologiques. En effet, pour certains, la quantité de sébum produite est trop faible pour gainer tout le cheveu, et lui apporter brillance, douceur et protection. Avoir une nature de cheveux ondulés, frisé ou crépus, rend la diffusion du sébum plus compliquée.

Certaines causes météorologiques rendent aussi les cheveux secs, cassants et fourchus. On dit très souvent que les vacances d’été peuvent être fatales pour vos cheveux. Il y a une raison à cela. Effectivement, le soleil, le sel et le vent sont responsables de la dégradation de l’état de nos cheveux. À cause d’eux, les écailles du cuticule du cheveu se soulèvent et se cassent. Ainsi, le sébum ne peut plus circuler correctement jusqu’aux pointes. Ces cuticules abîmées rendent les cheveux poreux. Ils absorbent facilement l’eau, mais la perdent tout aussi facilement. Les cheveux sont donc déshydratés et deviennent secs, rêches. Les colorations chimiques, et les permanentes sont aussi des causes de dégradation des cheveux.

shampoing fortifiant : causes cheveux secs cassants

Ce shampoing solide fortifiant réuni huile végétale et actifs cosmétiques, qui vont aider le cheveu à se renforcer. Ainsi, le sébum créé naturellement pourra circuler plus facilement de la racine jusqu’aux pointes. C’est un shampoing solide fortifiant doux et nutritif. Voici les ingrédients que j’ai sélectionnés :

Tensioactifs Sodium cocoyl isethionate (SCI) & Sodium Coco Sulfate (SCS) : effet moussant, nettoyant, démêlant. Le SCI est le plus doux que j’ai trouvé pour la fabrication des shampoings solides. Il s’utilise généralement en co-émulsifiant, mais j’ai pu trouver plusieurs recettes où il est utilisé seul. C’est un dérivé de l’huile de coco. Je l’ai donc mélangé à du sodium coco sulfate qui est d’origine naturelle et qui lui aussi est nettoyant, plus moussant. Également dérivé de l’huile de coco, il est parfait pour les shampoings solides. Il est néanmoins moins doux que le SCI.

Eau purifiée : eau que je fais bouillir pendant 15 minutes, pour qu’elle soit le plus “pur” possible. Tous les micro-organismes seront tués lors de l’ébullition.

Poudre d’Orange : elle tonifie le cuir chevelu en favorisant la circulation sanguine, et donc la circulation du sébum dans le cheveu. Elle apporte également brillance, souplesse et facilite le démêlage.

Huile végétale de Pracaxi : excellent conditionneur capillaire, elle est très recommandée pour les cheveux secs et bouclés. Elle discipline les frisottis, gaine, et assouplit les cheveux. C’est une alternative naturelle au conditionneur BTMS. C’est donc un bon démêlant.

Émulsifiant BTMS : de la famille des émulsifiants, c’est un conditionneur capillaire. Cela veut dire qu’il facilite le démêlage. C’est le nouvel ingrédient de ce shampoing fortifiant solide. C’est la première fois que je l’utilise dans un shampoing. Il réduit l’électricité statique au moment du brossage et laisse les cheveux doux et soyeux. Il a le même rôle que l’huile végétale de Pracaxi, mais comme je l’explique dans mon précédent article, il est fait à base d’huile de colza et de palme. Je n’avais pas fait attention qu’il contenait de l’huile de palme en l’achetant l’année dernière. Je vais donc finir mon pot et ne plus en racheter. À la place j’utiliserai uniquement l’huile végétale de Pracaxi.

Protéines de soie : elles maintiennent l’hydratation des cheveux, les fortifient, les gainent et les lissent. Les cheveux sont plus doux et brillants.

ingrédients shampoing solide fortifiant

 

Ustensiles

Pour réaliser cette recette de shampoing solide fortifiant, voici le matériel que j’ai utilisé :

  • 2 bols en inox
  • Casserole pour le bain-marie
  • Balance précise
  • Cuillères pour peser les tensioactifs et poudre d’orange
  • Mini fouet pour mélanger l’huile végétale et le BTMS
  • Mini spatule pour mélanger le tout
  • Moule en silicone

Ce shampoing solide fortifiant pourra être utilisé pour 70 à 80 lavages. N’oubliez pas d’effectuer un bain d’huile avant shampoing, ou un masque après shampoing. Lorsque l’on a les cheveux secs, c’est une étape quasiment obligatoire, pour nourrir la fibre capillaire en profondeur. Cela viendra compléter l’action de notre shampoing solide fortifiant. L’utilisation d’un shampoing solide vous permet également de réduire vos déchets cosmétiques, et donc de contribuer au bien-être de la planète.

Très bonne journée à tous,

 

Publié par Laisser un commentaire

Après-shampoing nourrissant et réparateur

bandeau après-shampoing réparateur cheveux

Cela faisait longtemps que je n’utilisais plus d’après-shampoing. Ma routine capillaire se composait uniquement de poudres de plantes et d’huiles végétales. Faute de temps, je ne me faisais pas assez souvent de bains d’huile. Donc à force de me faire du henné pour colorer mes cheveux, des shampoings no poo aux plantes, le vent, la piscine, etc, tout cela a rendu mes pointes très sèches. Pour gagner du temps, j’ai ressorti mes ingrédients du placard, et je me suis concoctée une recette super efficace, à utiliser sous la douche, après le lavage des cheveux.

Une recette qui conviendra à tous les cheveux, du moment que vous avez les pointes sèches, rêches, ou abîmées. Cet après-shampoing convient également aux personnes qui ont un type de cheveux secs, cela va les nourrir et les hydrater en profondeur. Attention, cependant, je ne le précise pas à chaque fois, mais ce produit contient de l’huile essentielle, il ne convient donc pas aux femmes enceintes, allaitant, et aux enfants de moins de 7 ans. Je vous donnerai une recette alternative sans huile essentielle, plus bas.

Ingrédients

  • Eau stérilisée : à faire bouillir pour la stériliser, elle joue un rôle de solvant dans l’émulsion.
  • Glycérine végétale : c’est un agent hydratant, émollient (qui rend les cheveux doux), mais également humectant. C’est-à-dire qu’elle attire l’eau, et permet ainsi de maintenir la teneur en eau dans le cheveu. Attention à respecter la dose. Jamais plus de 10 % dans une recette, sinon, c’est l’effet inverse qui se produit.
  • Huile végétale de Coco : (vierge et bio, première pression à froid), c’est une huile végétale nourrissante et sculptant le cheveu. Elle lisse la fibre capillaire. Avec une utilisation régulière, les cheveux sont plus vigoureux et brillants.
  • Émulsifiant BTMS : c’est émulsifiant est un conditionneur capillaire. Cela veut dire qu’il s’applique après un shampoing pour faciliter le démêlage. Il réduit l’électricité statique au moment du brossage et laisse les cheveux doux et soyeux. Ce produit est à base d’huile de colza et de palme. Pour ma part, je n’ai pas fait attention à l’huile de palme en l’achetant l’année dernière. Je vais donc finir mon bocal et essayer de voir par quoi je peux le remplacer.

A REMPLACER PAR DE L’HUILE VEGETALE DE PRACAXI + EMULSIFIANT CUTINA ou OLIVEM 1000

  • Huile essentielle d’Ylang-ylang III : elle favorise la brillance des cheveux. Pour moi, l’association des odeurs Coco + Ylang ylang est la meilleure.
  • Protéines de soie : c’est également un conditionneur qui gaine et lisse les cheveux. Elle les rend doux et soyeux. Elle participe aussi au maintien de l’hydratation des cheveux.

REMPLACABLES PAR DES PROTEINES DE RIZ

  • Conservateur Cosgard : comme dans toute préparation avec une phase aqueuse, il faut un conservateur. Le cosgard évite le développement de bactéries, levures, moisissures, etc. dans nos cosmétiques.

bandeau ingrédients après-shampoing nourrissant réparateur

Recette

Voici la recette pour 280 grammes ou 300 ml d’après-shampoing, qui se conserve environ 3 mois. Avec la formule en %, vous pourrez facilement recalculer selon la quantité de votre contenant. Utilisez votre dernier pot d’après-shampoing pour votre recette. Comme ça, pas de déchet et + de recyclage. Pensez bien à le nettoyer et le désinfecter avant d’y verser votre nouveau produit

  • Eau (phase aqueuse) : 155,12 g – 55,4 %
  • Glycérine végétale (phase aqueuse) : 28 g – 10 %
  • Huile végétale de Coco (phase huileuse) : 61,6 g – 22 %
  • BTMS (émulsifiant – phase huileuse) : 22,4 g – 8 %
  • Huile essentielle d’Ylang-Ylang III : 5,6 g – 2 %
  • Protéines de soie (actif cosmétique) : 5,6 g – 2%
  • Cosgard (conservateur) : 1,68 g / 52 gouttes – 0,6 %

Pour les femmes enceintes ou allaitant, vous supprimez les 2% d’huile essentielle d’Ylang Ylang, que vous remplacez par 2% d’eau. Vous aurez donc 57,4% d’eau, et pas d’huile essentielle.

Avant de commencer, assurez-vous que votre plan de travail a été nettoyé et désinfecté. Vos ustensiles doivent être stérilisés et également désinfectés avant de débuter.

Etape par étape

1 – Dans un bol en inox (ou un bol qui supportera le bain-marie), versez les 155,12 g d’eau. Ceci est la phase aqueuse, sans la glycérine végétale, qui elle, s’ajoutera hors du feu juste avant l’émulsion. Dans un second bol, mélangez les 61,6 g d’huile végétale de Coco et les 22,4 g de BTMS. Ceci est la phase huileuse.

2 – Mettez, ces deux bols au bain-marie à feu moyen. Il faut que l’émulsifiant fonde et forme un mélange homogène avec l’huile végétale de Coco. Si vous avez un thermomètre digital, attendez que les deux bols aient atteints la température de 65°- 70°C.

3 – Hors du feu, ajoutez la glycérine végétale à l’eau, puis, mélangez. Transférez la phase aqueuse (eau + glycérine) dans la phase huileuse tout en remuant. Remuez énergiquement avec un fouet manuel ou électrique jusqu’à l’obtention d’une émulsion homogène. Minimum 3 minutes, mais ne vous inquiétez pas si l’émulsion prend après 3 minutes, cela m’arrive également. Pour accélérer la prise de l’émulsion, vous pouvez aussi placer votre mélange dans un bol avec de l’eau et des glaçons (photo ci-dessous).processus stérilisation, bain-marie et émulsion

4 – Ajoutez ensuite les 5,6 g d’huile essentielle, puis, les 5,6 g de protéines de soie. Mélangez bien entre chaque ajout. Ensuite, ajoutez les 52 gouttes de conservateur cosgard ou celui de votre choix. Mélangez bien entre chaque ajout.

5 – Transférez le produit final dans votre récipient préalablement désinfecté.

Je laisse poser mon après-shampoing sur cheveux mouillés pendant minimum 5 minutes (le temps d’une douche). je rince à l’eau claire et comme j’ai les cheveux gras, je fais un dernier rinçage avec une eau de rinçage : dans une bouteille de 1 L, je mélange 3 cuillères à soupe de vinaigre de cidre et le reste d’eau froide. Je verse le contenu sur tout ma tête. Le vinaigre de cidre assainit et rééquilibre le cuir chevelu, il apporte brillance et douceur, réduit les pellicules. Il permet également d’accélérer la pousse des cheveux.

J’espère que cette recette vous plaira et que vous aurez l’occasion de la tester. N’hésitez pas à me faire un retour d’ailleurs. Des bisous à tous.

 

Publié par Laisser un commentaire

Crème visage & mains : peau sèche agressée par le froid

crème visage & mains peau sèche agressée par le froid

Pour tous ceux et celles qui ont la peau sèche et qui sentent des désagréments à cause du froid, vous allez adorer cette recette. Ma maman qui est partie en vacances au Canada avait besoin d’une crème pour sa peau sèche. Elle a également les mains abîmées, rugueuses et voulait prendre avec elle le moins de produits possibles.

Au départ, nous avions trouvé sur un salon dédié au zen et au bien-être au naturel une jolie marque bio qui proposait ce type de produit. On a même essayé la dite crème en question et ma maman était prête à l’acheter. Sauf que lorsqu’on a vu le prix, comment vous dire … Ça m’a fait bondir de ma chaise. Ils sont mignons, mais je ne voulais pas faire dépenser 30€ à ma maman pour une crème que je pourrais lui reproduire. Donc mis à part deux ingrédients que je n’avais pas en stock, je lui ai reproduit une crème visage & mains bio à moindre coûts. Je n’ai pas calculé exactement le prix de la crème, mais je pense que c’est entre 5€ et 10€ pour 65 grammes.

Voici la liste des ingrédients de cette recette pour peau sèche ainsi que leurs vertus :

Huile végétale d’Amande douce bio : elle est nourrissante, apaisante & hydratante. Elle va donc être une aide précieuse pour la peau sèche et fragile. Elle va également réparer les gerçures ou les irritations dues au froid par exemple.

Huile végétale de Sésame bio : anti-inflammatoire et régénérante, elle apaise les peaux irritées et sèches. C’est également un atout dans le soin des peaux matures. C’est donc une combinaison parfaite pour les besoins de la peau de maman.

Beurre végétal de Karité brut bio : avec une texture riche, il est protecteur en laissant un film sur la peau. Il est reconnu pour ses grandes vertus nourrissantes et régénérantes, il est également réparateur et apaisant. Pour les peaux sèches, matures et abîmées, il est indispensable.

Emulsifiant Olivem 1000 : il permet le mélange de deux phases non-miscibles ; l’eau et l’huile dans notre cas. C’est un émulsifiant qui convient aux peaux matures et sensibles. Il est reconnu pour ses vertus hydratantes, nourrissantes, et même anti-rides.

Hydrolat de Fleurs d’oranger : il régénère la peau et apaise les peaux sensibles et délicates. Il convient parfaitement aux peaux sèches et aux peaux matures.

Glycérine végétale : actif cosmétique qui hydrate la peau en attirant et maintenant sa teneur en eau. C’est également un adoucissant qui est apprécié pour les soins des mains. Idéal pour une peau sèche et/ou déshydratée.

Huile essentielle de Ciste bio : l’huile essentielle qu’il vous faut en cas de gerçure, crevasse, coupure et c’est un anti-ride puissant. Elle est cicatrisante, raffermit et est astringente

Cosgard : d’origine synthétique, il est autorisé par Ecocert pour la conception de cosmétiques bio. Il empêche le développement des bactéries et est antifongique. Grâce à lui le produit final pourra se conserver 3 mois. Étant composé d’alcool benzylique, il peut être allergisant.

ingrédients crème visage & mains peau sèche agressée par le froid

J’ai calculé la recette en grammes, car je possède une balance précise, mais je vous ajoute les pourcentages si vous mesurez les quantités en ml. Je précise que j’ai reproduit la recette avec les mêmes ingrédients que la marque trouvée au salon, mais pour ce qui est des proportions, elles n’étaient pas indiquées. J’ai donc “formulé” la recette selon les vertus de chaque élément. À savoir également que l’hydrolat de fleur d’oranger était dans la recette d’origine de l’eau florale de pamplemousse, la glycérine n’en faisait pas partie et que l’huile essentielle de patchouli s’ajoutait à celle de ciste. Si j’ai fait le choix de ces modifications, c’est simplement que je n’avais pas les ingrédients chez moi, et que j’ai pu les remplacer par des éléments équivalents.

  • Huile végétale d’Amande douce : 13 % – 7.67 g
  • Huile végétale de Sésame : 13 % – 7.67 g
  • Beurre végétal de Karité : 12 % – 7.08 g
  • Émulsifiant Olivem 1000 : 6 % – 3.54 g
  • Hydrolat Fleurs d’oranger : 50 % – 29.5 g
  • Glycérine végétale : 4.4 % – 2.59 g
  • Huile essentielle de Ciste Ladanifère : 1 % – 11 gouttes
  • Cosgard : 0.6 % – 11 gouttes

1 – Dans un bol en inox (ou un bol qui supportera le bain-marie) versez les 29.5 g d’hydrolat de Fleurs d’oranger. Ceci est la phase aqueuse. Dans un second bol, mélangez les 7.67 g d’huile végétale d’Amande douce, les 7.67 g d’HV de Sésame avec les 3.54 g d’émulsifiant Olivem 1000. Ceci est la phase huileuse.

2 – Transférez ces deux bols au bain-marie à feu moyen. Il faut que l’émulsifiant fonde et forme un  mélange homogène avec les huiles.  Si vous avez un thermomètre digital, attendez que les deux bols atteignent la température de 65°.

3 – Hors du feu, ajoutez au bol contenant l’hydrolat les 2.59 g de glycérine végétale . La glycérine est miscible uniquement avec l’eau et l’alcool. Mélangez jusqu’à l’obtention d’un liquide homogène.

4 – Transférez la phase aqueuse dans la phase huileuse, tout en remuant (toujours verser l’eau dans l’huile pour le moins de perte possible). Agitez énergiquement avec un fouet manuel ou électrique jusqu’à l’obtention d’une crème homogène. Le mélange va blanchir et s’épaissir. Minimum 3 minutes, mais ne vous inquiétez pas si l’émulsion prend après 3 minutes, cela m’arrive également. Ensuite, placez votre mélange dans un bol avec de l’eau et des glaçons pour accélérer la prise et refroidir le tout (photo ci-dessou).

5 – Ajoutez ensuite l’huile essentielle puis, le conservateur Cosgard. Mélangez bien entre chaque ajout.

6 – Transférez le produit final dans votre récipient préalablement stérilisé et/ou désinfecté.émulsion refroidissement glaçon crème peau sèche

Voilà pour cette recette pour peau sèche et agressée par le froid. La crème convient également aux peaux sèches tout court. N’hésitez pas à partager vos impressions si vous la testez. N’oubliez pas de faire un test avec un peu de produit dans le pli du coude 24h à 48h avant utilisation de la crème. Il faut toujours s’assurer que vous ne ferez pas de réaction allergique que ce soit aux huiles essentielles, végétales ou au conservateur. Je vous embrasse fort, à très vite.

 

Publié par Laisser un commentaire

Highlighter de teint artisanal bio : toucher crémeux

bandeau highlighter bio

Qui rêve depuis toujours de créer son maquillage ? C’est bibi, et on démarre avec un highlighter rosé sur-mesure au toucher crémeux. Pour cette première recette de maquillage (cadeau de Noël pour une copine d’Amour), peu d’ingrédients sont nécessaires et aucune difficulté de création. Pour rappel un highlighter ou illuminateur de teint, va permettre de mettre en avant certaines zones de votre visage en jouant avec la lumière. Vous pourrez trouver des highlighters en poudre libre ou compacte, en crème ou en stick. C’est un produit de couleur claire qui peut-être irisé ou non. J’ai choisi de faire le mien avec de la brillance pour un effet plus glamour. Il s’applique à la fin du maquillage, sur le fond de teint et le blush. Voici ci-dessous différentes façons d’utiliser l’highlighter selon vos besoins.

utilisations de l'highlighter bio

Voici les ingrédients (toujours les choisir bio) que j’ai utilisés pour cette recette :

Huile végétale de Ricin : ici, c’est sa texture qui nous intéresse. En effet, avec une viscosité très élevée, elle assure une excellente dispersion des pigments. Elle va donc permettre un mélange homogène des micas et des couleurs utilisées pour teinter l’highlighter.

Huile végétale d’Amande douce : huile parfaite pour les peaux fragiles, sèches et/ou irritées, ce qui est le cas de mon amie. Vous pourrez la remplacer par de l’huile végétale de jojoba qui convient à tous types de peau.

Cire de Candelilla : elle va permettre de durcir le produit final qui, sans elle serait trop huileux.

Oxyde de zinc (optionnel) : c’est un pigment mat qui va être la base de notre couleur et va faciliter les mélanges des micas nacrés. Elle sert de base également pour éviter d’utiliser trop de mica.

Mica minéral blanc brillant : colorant naturel nacré blanc qui donne un effet satiné

Mica ombre rose métallique : mica naturel d’origine naturel qui va donner la teinte rosée.

Vitamine E : elle va empêcher le rancissement des huiles végétales.

ingrédients highlighter bio

Voici les quantités :

  • HV de Ricin : 4 g
  • HV Amande douce : 2,5 g
  • Cire de Candelilla : 1 g
  • Oxyde de zinc : 0,5 g
  • Mica blanc : 0,5 g
  • Mica rose : 1 g
  • Vitamine E : 1 goutte

1re étape : dans un bol en inox, mélangez les huiles et la cire. Placez le bol au bain-marie jusqu’à ce que la cire soit totalement fondue. Dans un second bol, mélangez les micas avec l’oxyde de zinc.

2nd étape : hors du feu, versez le contenu du bol huileux dans le bol des micas. Mélangez jusqu’à obtenir un mélange homogène. Ajoutez la vitamine E.

3e étape : transvasez le produit dans votre contenant désinfecté par avance, à l’aide d’un petite spatule en bois par exemple.

 Voilà pour cette première recette maquillage ! Dites-moi ce que vous en pensez si vous l’essayez.

Publié par Laisser un commentaire

Le Déjeuner Végétarien du Booba Mora

Déjeuner végétarien au Booba Mara à Paris

Salut à tous, je vous parle aujourd’hui du déjeuner végétarien que j’ai fait hier midi avec quelques copines au Booba Mara à Paris. Une bonne petite adresse que je conseille très volontiers, trouvée grâce au site/application Yes We Green. Je vous parle de cette appli car c’est une startup qui met en avant les productions locales, bio ainsi que la consommation collaborative et participative dans TOUTE LA FRANCE. Leur initiative est géniale et je pense qu’il faut en parler autour de nous. Sur le site ou sur l’application, vous pourrez trouver des restaurants faisant appel à des producteurs locaux, des AMAP etc. Pour les Fashion Addict et les fans du DIY, des adresses pour du shopping écolo, les Emmaüs, les fablabs et ateliers. Je vous conseille vraiment de vous rendre sur leur site qui regorge de bonnes adresses et de bons plans

Yes We Green

Yes We Green, vous propose une nouvelle manière de consommer. Une manière plus écologique et respectueuse de l’environnement ainsi que des producteurs. En effet, en achetant directement aux producteurs ou aux AMAP, nous avons une vision plus réelle de ce que nous consommons. Le travail du producteur est respecté car il n’est pas englouti par la consommation de masse. Sans oublier que grâce à cette production bio, nous prenons également soin de notre santé et n’ingérons aucun pesticide et autres produits chimiques du type conservateurs

Qu’il s’agisse de notre shopping vestimentaire ou alimentaire, cette startup nous offre la possibilité d’une consommation plus “consciencieuse”. En effet, “moins de gaspillage et plus de recyclage” pourrait être leur crédo. On réutilise les vêtements, on transforme les matériaux recyclables, on consomme plus écolo etc. Toutes les entreprises qui sont présentes sur cette application sont tenues par des personnes qui ont envie d’améliorer nos habitudes de consommation. De belles initiatives humaines et écologiques qui forcent le respect

Le Booba Mara

Étant végétarienne à tendance végan, je suis continuellement en recherche de bonnes adresses pour un déjeuner végétarien ou un diner. J’ai donc testé le Booba Mara car il avait de bonnes critiques sur leur Facebook et que consommer “local” c’est la BASE les amis

Dans un décor vintage et accueillant, on se retrouve sur des chaises d’école des années 50-60. Chacun va chercher ses couverts et se sert en pain. Un peu comme à la cantine et honnêtement, on n’a jamais autant aimé la cantine que depuis qu’on ne va plus à l’école

Déjeuner végétarien ; décor Booba Mara

Les plats servis s’inspirent des cuisines françaises, thaïlandaises, italiennes et libanaises. Plusieurs formules sont proposées et les pris varient entre 8,90€ et 13,50€ à manger sur place ou à emporter. J’ai choisi la formule à 13,50€ avec une assiette composée, une boisson et un dessert. Vous pouvez aussi choisir un thé en guise de boisson. Pour moi, c’était un thé Ayurvédique aux 3 Tulsi

Pour tous ceux qui mangent de la viande, le restaurant propose également un plat non végétarien. La photo ci-dessus est celle du site, elle ne présente pas les plats le jour où je me suis rendue sur place

Déjeuner végétarien; présentation Booba Mara

L’assiette composée était vraiment délicieuse et copieuse ! Je m’adresse ici à tous ceux qui osent encore dire “si je mange végétarien je vais avoir encore faim après, je ne serai pas calé” ahahah on en reparle après cette assiette les cocos. Ce restaurant propose uniquement des produits frais qui sont issus de la production locale et bio ! Les prix sont raisonnables pour Paris et la personne qui gère le restaurant est très aimable et souriante 🙂

Anyways, pour ce déjeuner végétarien, l’assiette composée (ci-dessous) se composait d’un riz pilaf à la tomate, de brocolis, de coleslaw,  de lentilles du puy, d’une courge Butternut gratinée à la sauce miso et d’une salade de mesclun avec une sauce faite à partir de graines de sésame. D’ailleurs ce plat est totalement adapté aux personnes véganes

déjeuner végétarien composée du Booba Mara

Pour le dessert, on s’est régalé d’un carrot cake ! Je n’ai pas pu finir je l’avoue, mais pas de gaspillage ne vous inquiétez pas. Je suis toujours bien accompagnée d’un ou d’une copine finisseur/se d’assiette

déjeuner végétarien; le carrot cake

En conclusion ; le Booba Mara est approuvé et validé 🙂 J’ai hâte d’y retourner pour un autre déjeuner végétarien

Je le répète, allez voir Yes We Green, soutenez ce projet et pour cela, suivez-les sur les réseaux sociaux. C’est une belle initiative Planet Friendly qui représente notre future consommation participative et collaborative. Moi je les applaudis

Des Bisous les Amis