Publié par Laisser un commentaire

L’hydrolat de fleur d’Oranger

Bandeau hydrolat fleur d'oranger

Issu d’une distillation à la vapeur d’eau, l’hydrolat ou eau florale, peut être utilisé par tous. C’est un petit concentré d’actifs cosmétiques, qui peut être appliqué sur la peau, ou ingéré. L’hydrolat est obtenu lors de la même distillation que celle de l’huile essentielle. La vapeur d’eau recueillie forme l’hydrolat de fleur d’Oranger. Il faut 1 kg de fleurs pour faire 1 litre d’hydrolat.

Une des bases dans les soins cosmétiques (masque, crème, etc.) est la phase aqueuse. Elle permet de mélanger et d’homogénéiser certaines matières premières. L’eau en elle-même, n’apporte rien à la peau, qui est imperméable. Par contre, un hydrolat, qui est chargé en molécules aromatiques, lui a de nombreux avantages. Ces molécules aromatiques aux multiples bienfaits sont absorbées par la peau, qui peut ainsi profiter des vertus de la plante.

distillation-huiles-essentielles-fleur d'orangerSource : Bruno Riotte

Hydrolat de fleur d’Oranger, qui es-tu ?

La fleur d’Oranger aussi appelée Néroli, est issue d’un arbuste épineux ; le Bigaradier qui produit un fruit : l’orange amer, et une fleur blanche : Néroli. L’huile essentielle de Néroli est obtenue par distillation des pétales de fleur d’Oranger. Ne pas confondre avec l’oranger qui produit l’orange douce. L’hydrolat de fleur d’Oranger, est donc produit lors de la distillation de la fleur du Bigaradier, Néroli.

L’hydrolat de fleur d’Oranger (Nom botanique : Citrus aurantium ssp.amara), particulièrement doux, convient à tous les types de peau. Il offre des propriétés tonifiantes, revitalisantes et apaisantes. Il raffermit l’épiderme et régénère les cellules. Pour les irritations de la peau, il est anti-inflammatoire et calmant.

Son odeur fraîche et fruitée est également apaisante pour le système nerveux. La fleur d’Oranger est reconnue pour favoriser la détente, elle aide à positiver et favorise l’endormissement. Son hydrolat s’utilise de bien des manières. Pour les soins du visage, du corps (y compris le bain), et des cheveux. Vous pouvez également l’utiliser en parfumerie, et dans vos pâtisseries (ex: gâteau aux fruits ; on verse 1 c. à café d’hydrolat avant la cuisson.). En effet, cet hydrolat est comestible, et aura les mêmes bienfaits en interne.

La Fleur d'Oranger - bigaradier

 Utilisations & recettes

Utilisations

L’hydrolat de fleur d’Oranger, aux nombreuses vertus peut donc être appliqué pur, sur la peau, les cheveux, le corps, et également être ingéré. En effet, vous pouvez agrémenter vos tisanes, votre bouteille d’eau, et vos desserts.

Pour les cheveux, l’hydrolat de fleur d’oranger hydrate les cheveux secs et apporte aussi de la brillance. Vous pouvez donc l’intégrer dans vos recettes de masque avant/après shampoing, de shampoing nopoo, ou dans vos sprays capillaires.

Pour les soins du visage, il sera très apprécié pour ces vertus rafraîchissantes, tonifiantes et équilibrantes. Avec, vous pourrez réaliser des masques, des crèmes, des lotions nettoyantes. Utilisé en tonique après le démaquillage, ses vertus purifiantes et éclaircissantes clarifient le teint et redonnent de l’éclat à la peau du visage.

Propriétés 
  • rafraîchissant
  • Apaisant
  • tonique
  • équilibrant
  • éclaircissant (éclat du teint)
  • destressant
  • régénérant (soin anti-âge pour peau sèches et matures)

Recettes proposées (site BeLovesNature.com)

L’hydrolat de Fleur d’Oranger étant adapté à tous les types de peau, permets une multitude de recettes, et pour tout le monde. Voici quelques exemples de recettes que j’ai pu réaliser au fil du temps.

Pour le corps, dont la peau peut se dessécher rapidement, notamment en hiver, il est important d’utiliser un soin adapté. Ma crème pour peau très sèche, avait permis à ma cousine d’éviter la peau de croco sur les jambes.

Dans mes soins du visage, j’utilise régulièrement cet hydrolat, comme pour mon masque bonne mine. Ma maman, elle, apprécie sa douceur pour sa crème visage et mains, pour peaux desséchées.

Les tisanes de fleurs d’Oranger vous permettent également de profiter de ses vertus calmantes. Avant le coucher, pour faciliter le sommeil et vous apaiser : une pincée par tasse, à laisser infuser 10 minutes.

Il est possible en atelier de réaliser de nombreuses recettes avec l’hydrolat de fleur d’Oranger. Des crèmes pour le visage, des lotions nettoyantes, démaquillants, etc. Si vous souhaitez organiser un atelier chez vous, ou dans votre entreprise, n’hésitez pas à me contacter : belovesnature@gmail.com

fleur d'oranger recettes

Publié par Laisser un commentaire

Masque bonne mine & anti points noirs

Bandeau masque bonne mine anti points noirs

Depuis quelques mois, j’ai une véritable passion pour les masques qui apportent un effet bonne mine au visage. Je sélectionne chacune de mes poudres de plantes ou argiles, selon mes besoins. Aujourd’hui je m’attaque aux points noirs (une guerre sans fin qu’on se le dise), aussi appelés comédons.

Selon la définition (crue), un point noir est ; un amas vermiculaire de matière sébacée blanchâtre, à sommet noirâtre, dans un follicule pilo-sébacé le plus souvent de la face, et en particulier du nez (source). En français, cela se traduit par une obstruction des pores de la peau par un mélange de cellules mortes et de sébum. Au contact avec l’air, il s’oxyde et devient noir. Selon les cas, les points noirs peuvent évoluer en boutons, points blancs, etc, et provoquer une inflammation.

Les peaux à tendance mixte ou grasse, ont plus de probabilités de voir des comédons se former sur le nez, et la zone T en général (menton, nez, front). Eh oui, les peaux mixtes à grasses produisent plus de sébum que les autres.

Masque points noirs zone T

Conseils

Pour éviter l’apparition des comédons, on peut trouver quelques astuces. Cependant, gardez en tête que pour les peaux grasses (comme la mienne), on peut freiner l’apparition de points noirs, mais rarement les faire disparaître totalement. Ces quelques astuces fonctionnement pour moi, et m’ont éviter quelques pics d’apparition d’acné.

  1. le soleil : un faux-ami auquel il faut faire attention (sans parler des risques liés à l’exposition aux UV). En effet, en été, la couche superficielle de la peau s’épaissit, ce qui provoque une accumulation de sébum. Forcément après l’exposition au soleil, quand la peau redevient normal, les comédons et boutons émergent. Pensez à vous protéger avec un soin adapté, et à vous exposer avec modération. Pour votre protection le site Slow Cosmétiques nous propose plusieurs options. Attention aux ateliers cosmétiques qui vous proposent de réaliser la vôtre. Assurez-vous que la recette a bien été certifiée et testée. Sans cela, aucune preuve de son efficacité face aux agressions du soleil sur la peau.
  2. le démaquillage & lavage : étape primordiale, nécessaire, vitale ! Je pense le meilleur conseil de cette liste. N’allez jamais vous couchez avec un visage pas nettoyé, surtout si vous avez la peau mixte ou grasse, qui je vous le rappelle sont plus favorables aux points noirs. pour ma part, je me démaquille à l’huile végétale de Jojoba, puis me lave le visage avec un de mes savons surgras, saponifiés à froid.
  3. Les cosmétiques : sélectionnez des produits doux, les savons ou lotions démaquillantes contiennent parfois des ingrédients agressifs (alcool – parfum). Certains produits de grande surface ou parapharmacie “matifiants” peuvent provoquer l’effet inverse. En effet, j’ai longtemps utilisé ce type de produits, et ma peau devenait grasse rapidement pendant la journée, ce qui favorisait l’apparition de points noirs.
  4. les cosmétiques – maquillage : faites attention aux produits de teint liquides ou poudreux qui peuvent être comédogènes (qui favorise l’apparition de comédons).
  5. Les soins : appliquez des soins appropriés à votre type de peau, et effectuez des gommages et des masques pour purifier. Hydratez votre peau, et nourrissez là.

Préparer sa peau au masque

Comme vous le savez peut-être, les étapes suivantes sont impératives pour bénéficier au maximum des bienfaits du masque sur le visage.

Avant toute chose, il faut “travailler” sur un visage démaquillé et propre. Ensuite, vous pouvez vous faire un “sauna facial”. Cette étape (optionnelle) va permettre aux pores de se dilater. Vous pouvez réaliser ce sauna facial avec une eau florale, ce qui ajoutera les vertus des plantes. Après quoi, vous pourrez faire un gommage, qui devrait normalement éradiquer bon nombre de points noirs.

étapes avant masque points noirs
Source photo Wikihow – Sauna facial

Masque bonne mine anti points noir

Poudre de Manjishta / Garance indienne : purifiante, elle aide à élimination des impuretés sur la peau. Elle est également efficace sur les peaux à problèmes, avec de l’acné. Tonifiante et astringente, elle resserre les tissus cutanés, et réduit les rides. Le teint est unifié. Pour les peaux matures, la poudre de Manjishta permet d’atténuer les tâches. Elle convient à tous les types de peau, mais s’utilise toujours diluée avec d’autres poudres, car elle est très puissante.

Spiruline : Micro algue qui a de nombreuses vertus alimentaires et cosmétiques. Antioxydante, elle régénère et améliore l’élasticité  la peau, prévient l’apparition des rides et resserre les pores (plus d’infos ici)

Charbon végétal activé : C’est un détoxifiant très puissant, il permet d’absorber toutes les toxines (pollution, résidus de maquillage etc.) et impuretés accumulées sur la peau. Il purifie la peau.

Hydrolat de Lavande vraie – officinale : revitalisant, et purifiant, il atténue les imperfections, tout en apportant de la douceur à la peau. Tonique cutané, c’est aussi un agent astringent. Pour les peaux sensibles, et avec des irritations, l’hydrolat de Lavande est apaisant. Il prévient l’apparition des rides.

Huile essentielle de Tea tree : avec ses vertus antiseptiques et purifiantes, c’est l’allié des peaux à problèmes. De plus, elle tonifie la peau.

 

Recette & Utilisation

Environ :

  • 2 petites cuillères de Garance indienne,
  • 2 petites cuillères de Spiruline,
  • 1 petite cuillère de charbon végétal activé

Mélangez, et ajoutez ensuite l’hydrolat cuillère par cuillère. Lorsque votre masque a une texture pâteuse mais pas liquide, il est prêt.

Appliquez-le en couche épaisse sur votre peau propre et sèche, après le gommage. Laissez-le poser pendant 15 minutes maximum. Si le masque sèche sur votre peau, humidifiez-le, pour un meilleur résultat. Votre peau se sera donc pas desséchée après le masque si vous le gardez humide pendant la pose. Rincez à l’eau fraîche pour resserrer les pores.

masque bonne mine points noirs

Publié par Laisser un commentaire

L’éponge Konjac : la plante qui prend soin de toutes les peaux

bandeau éponge konjac

Voici maintenant presque un an, que je parcours Lyon et ses environs, pour vous présenter les alternatives zéro déchet cosmétiques, que nous trouvons aujourd’hui sur le marché. J’ai la chance de pouvoir vous parler du zéro déchet au cours de mes ateliers, sur des salons, dans votre entreprise, ou même chez vous.

De tous les accessoires proposés, deux sont sortis du lot, car ils suscitent plus d’intérêt et de questionnements. J’ai nommé le Kardoune et l’éponge Konjac. Aujourd’hui, nous nous arrêtons sur l’éponge Konjac.

La marque partenaire avec laquelle je travaille, Kongy, propose des éloges 100% naturelles, sans additifs, biodégradables et végan. Commençons par le commencement ; qu’est-ce que le Konjac et un éponge Konjac ?

La plante & sa transformation en éponge

Vertus thérapeutiques

Le konjac ou Amorphophallus konjac, est une plante qui grandit dans les climats tropicaux, notamment en Asie du sud-est. Utilisée en herboristerie pour ses vertus thérapeutiques, elle favorise la baisse du taux de mauvais cholestérol ainsi que le taux de diabète. Je vous conseille cet article, si vous souhaitez plus de détails sur les vertus thérapeutiques du Konjac. Sa racine, un tubercule qui est également utilisé en tant que coupe faim (eh, oui, elle est comestible), c’est un allié minceur reconnu, car elle est pauvre en calories. Vous pouvez la trouver sous forme de pâtes (gluantes), gélules, etc.

éponge konjac : plante + racine

Transformation en éponge naturelle pour un usage cosmétique :

Pour fabriquer une éponge Konjac, on utilise uniquement la racine. Cette racine est broyée pour former une poudre, qui est mixée avec de l’eau. Ce mélange est ensuite moulé pour se solidifier. L’éponge en devenir est ensuite chauffée pour achever le processus de solidification. L’éponge est ensuite refroidie dans un bac d’eau très froide.

Pour obtenir la consistante spongieuse recherchée, il faut passer par un processus de lyophilisation.

  1. On surgèle notre éponge en devenir, pour séparer l’eau qui va se transformer en glace, des fibres de konjac
  2. On décongèle le tout, et ne restent que les fibres de konjac liées entre elles, qui forment notre éponge
  3. Les éponges sont ensuite stérilisées dans de l’eau bouillante puis séchées.

L’éponge séchée est très dure, il faudra la mettre sous l’eau chaude pendant 1 minutes en la pressant délicatement (et ne pas endommager les fibres), pour qu’elle redevienne molle.

Lorsque vous achetez une éponge Konjac, préférez-la sèche et en vrac (elle se nettoie et désinfecte). En effet, on la retrouve parfois en magasin dans un sachet plastique, molle et humide. Si tel est le cas, cela signifie qu’elle contient de l’eau et donc un conservateur pour éviter l’apparition de moisissures.

Fabrication éponge Konjac - Konjac Sponge Kongy

images https://konjac-sponge.com/fr/content/21-fabrication

Vertus cosmétiques

Créée au Japon par un ingénieur sud Coréen, l’éponge Konjac est reconnue pour son efficacité sur la beauté de la peau. Son pouvoir nettoyant permet de laver la peau sans ajouter de savon. Elle s’applique molle et humide sur le visage, avec des gestes circulaires. Tous les types de peau peuvent l’utiliser. En effet, à l’origine, l’éponge Konjac a été créée pour prendre soin des peaux délicates et celles de bébés.

C’est également un exfoliant doux, qui permet l’élimination des peaux mortes et impuretés. Les tissus sont resserrés et plus fermes. Son action tonifiante apporte de l’éclat au teint, et active la circulation sanguine. Si vous souhaitez l’utiliser avec du savon, diminuer considérablement votre quantité, car l’éponge Konjac augmente les effets du savon, qui peut parfois être asséchant. Vous perdrez des vertus hydratantes du Konjac

J’ai récemment lu qu’il était possible de l’utiliser comme éponge pour appliquer le maquillage comme le fond de teint.

Entretien & nettoyage

Si vous achetez votre éponge konjac en vrac, il faudra la nettoyer et la désinfecter avant votre première utilisation. Pour cela, faites frémir de l’eau et plongez votre éponge pendant 5 minutes (attention à ne pas mettre dans l’eau bouillante). Vous pouvez également ajouter 5 gouttes d’huile essentielle de Tea tree ou de Manuka. Ce sont des huiles essentielles antibactériennes et antifongiques (le Manuka est plus puissant que le Tea tree sur certains aspects). Laissez sécher votre éponge, que l’eau et l’huile essentielle s’évaporent avant de pouvoir l’utiliser.

Il faudra répéter ces gestes chaque semaine, pour éviter le développement de moisissures.

Après chaque utilisation, nettoyez votre éponge mouillée avec un peu de savon, en la pressant dans le creux de la main (délicatement pour ne pas abîmer les fibres). Ensuite, pendez-là avec sa cordelette, pour permettre un meilleur séchage.

Pour conserver votre konjac et apporter plus de tonicité à votre peau, vous pouvez également la conserver dans un pot en verre fermé au frigo. Pour cela, il faudra la placer encore humide dans votre récipient, puis au frigo. Cela permet de préserver les fibres du Konjac, tout en apportant un coup de fraîcheur au visage lors de son utilisation.

Quelle que soit votre méthode de conservation, pensez toujours à nettoyer et désinfecter votre éponge toutes les semaines.

entretien konjac edelweiss-cheveux

Photo : Edelweiss Cheveux

Utilisation

Avant toute utilisation sur le visage, il faut humidifier votre éponge Konjac. Sans cette étape, vous ne bénéficierez d’aucune vertu, ni aucune douceur à son utilisation. Effectuer des massages circulaires sur votre visage sans appuyer. Il se sert à rien de frotter avec vigueur pour obtenir des résultats. Surtout, pour les peaux acnéiques, nous avons tendance à appuyer trop fort. Le massage va stimuler la circulation sanguine, ce qui va tonifier votre peau.

Sa durée de vie est de deux ou trois mois, selon votre fréquence d’utilisation. Vous vous en rendrez compte, car la texture de l’éponge va changer, elle sera moins douce, et se désagréger à certains endroits.

éponge konjac fin de vie

Il existe plusieurs types de Konjac auxquelles des argiles et autres poudres de plates sont ajoutées pour intensifier ses propriétés :

  • Argile rouge : pour les peaux sèches & matures
  • Argile Verte : pour les peaux normales, mixtes & grasses
  • Charbon de bambou : pour les peaux mixtes à grasses
  • Nature : pour tous les types de peau

utilisation éponge konjac - Kongy

Utilisation éponge Konjac – KONGY

 

Publié par Laisser un commentaire

Gommage doux pour le visage

bandeau gommage doux

Et de trois pour la saga de Noël ! Voici un gommage avec grains (vegan) doux pour le visage. C’est une recette pour tous les types de peau, même les peaux sensibles. Le gommage permet de préparer la peau aux soins. En effet, il élimine les impuretés, les peaux mortes, etc. grâce à cela, la peau sera prête à recevoir tous les bénéfices des sons naturels que vous lui apportez par la suite. Plus de barrières qui empêcheraient, vos crèmes, sérums, et huiles végétales de pénétrer. Ce gommage  que j’ai offert, s’accompagnait d’un masque bonne mine.

Dans notre cas, ce gommage a été offert avec un masque, il va donc préparer la peau à recevoir tous les bénéfices de ce soin. Cependant, vous n’êtes pas obligé de faire un masque à la suite d’un gommage. Il peut simplement préparer la peau avant l’application de votre crème de nuit ou sérum huileux par exemple.

Selon votre type de peau, vous n’effectuez pas de gommage à la même fréquence. Les peaux mixtes à grasse peuvent faire un par semaine maximum ; les peaux normales à sèches, elles, peuvent faire 1 à 2 gommages par semaine (selon le site slow cosmétique). Pour les peaux sensibles, vous vous limiterez à un gommage toutes les deux semaines. Dans tous les cas, n’oubliez jamais d’appliquer une crème ou soin hydratant et nourrissant après.

Ingrédients

Gel d’Aloe vera : agent apaisant qui stimule la régénération de la peau. Il est également purifiant, et assainit les peaux à problèmes. Il atténue et retarde l’apparition des taches brunes sur le visage et les mains.

Gomme Xanthane : agent épaississant qui permet la réalisation de produits en gel.

Marc de café : exfoliant naturel qui affine le grain de peau, et la débarrasse des cellules mortes. Riche en anti oxydants qui ralentissent l’apparition des signes de l’âge. Un gommage contenant du marc de café apporte de l’éclat au teint.

Sucre roux / cassonade : exfoliant plus épais que le marc de café, il rend la peau douce, et apporte un teint éclatant. Les gommages les plus doux sont faits grâce au sucre roux.

Sirop d’agave : version vegan du miel, c’est un agent humectant qui a la capacité de capter l’eau et la maintenir dans la peau. Il peut être remplacé par de la Glycérine végétale.

Cosgard : d’origine synthétique, il est autorisé par Ecocert pour la conception de cosmétiques bio. Il empêche le développement des bactéries et est antifongique. Grâce à lui, le produit final pourra se conserver 3 mois. Étant composé d’alcool benzylique, il peut être allergisant.

ingrédients gommage doux

Ustensiles utilisés :

  • 3 bols en inox de 100 ml
  • un mini fouet
  • une maryse en silicone
  • une balance précise (0.01 g)
  • une cuillère
  • un pot en verre de 50 ml

Recette pour 50 ml / 45 g :

  • Gel d’Aloe vera : 79 % – 35.55 g
  • Gomme Xanthane : 0.4 % – 0.18 g
  • Marc de café : 5 % – 2.25 g
  • Sucre roux : 5 % – 2.25 g
  • Sirop d’Agave : 10 % – 4.5 g
  • Cosgard : 0.6 % – 9 gouttes

Avant de débuter votre recette, assurez-vous que votre plan de travail est propre et désinfecté (minimum avec de l’alcool à 70 °). Nettoyez tous vos ustensiles, et stérilisez ceux que vous pouvez, en les faisant bouillir pendant au moins 15 minutes. Pour les ustensiles que vous ne pouvez pas stériliser, désinfectez-les après les avoir nettoyés. Vous pouvez également désinfecter vos ustensiles stérilisés.

  1. Dans un premier bol, pesez le gel d’Aloe vera, et saupoudrez la gomme Xanthane. À l’aide de votre mini fouet, remuez énergiquement pendant plusieurs minutes. Laissez ensuite reposer pendant au moins 20 minutes, en remuant de temps en temps. Ce temps de pause permet à la gomme Xanthane de se réhydrater.
  2. Dans un second bol, pesez le marc de café, puis le sucre roux.
  3. Pesez ensuite le sirop d’agave.
  4. Après 20 minutes de réhydratation, assurez-vous qu’il n’y a plus de grumeaux blanc de gomme Xanthane. S’il en reste, il faudra encore attendre jusqu’à leur disparition complète, puis mélanger à nouveau. Ajoutez le sirop d’agave, puis mélangez.
  5. Ajoutez, après l’autre, le marc de café et le sucre roux, en remuant entre chaque ajout.
  6. Pour finir, ajoutez le cosgard, puis transvasez dans votre pot préalablement nettoyé, stérilisé et désinfecté.

Vous pourrez conserver ce gommage 3 mois. Si vous le souhaitez, vous pouvez le conserver au frais, pour un effet tonique sur la peau. Mélanger à l’aide d’une spatule ou d’une cuillère avant utilisation. En effet, les grains de sucre, et de café peuvent rester au fond du pot.

zoom produit gommage

 

Publié par Laisser un commentaire

Masque purifiant & bonne mine

bandeau masque visage

La saga des cadeaux de Noël commence par cette recette de masque bonne mine pour peau grasse. Avant d’appliquer un masque cosmétique sur le visage, il faut préparer la peau. La nettoyer et l’exfolier en douceur pour désincruster les pores, éliminer peaux mortes et impuretés. De ce fait, il n’y aura plus aucune barrière entre votre soin et votre peau, et vous bénéficierez de toutes les vertus du masque de beauté.

L’intérêt de ce masque, est de purifier la peau, et lui donner un teint éclatant et lumineux. L’action purifiante va permettre de retirer les points noirs / comédons, les toxines et de faciliter la régénération des cellules. Les masques sur le visage permettent d’apporter un complément de soin au gommage, et d’apporter encore plus de bienfaits à la peau. On choisi les ingrédients de notre soin en fonction de notre type de peau et de ses besoins. Ici, nous parlerons d’un masque pour une peau grasse, mais je vous donnerai également les alternatives pour tous les types de peau.

Comme il s’agit d’un cadeau de Noël, ce soin contient un conservateur (autorisé dans les cosmétiques bio), pour qu’il puisse être utilisé pendant plusieurs semaines voire mois (3 mois maximum).

Ingrédients

Poudre de Manjishta / Garance indienne : purifiante, elle aide à élimination des impuretés sur la peau. Tonifiante et astringente, elle resserre les tissus cutanés, et réduit les rides. Le teint est unifié. Pour les peaux matures, la poudre de Manjishta permet d’atténuer les tâches. Elle s’utilise toujours diluée avec d’autres poudres, car elle est très puissante.

Argile rouge : riche en potassium, qui intervient dans la flexibilité et l’élasticité des tissus, et maintient donc la souplesse de la peau. Elle est absorbante, purifiante, et son effet bonne-mine est indéniable. Lissante, elle permet au grain de peau de s’affiner.

Curcuma : la curcumine que contient le curcuma est un anti-âge puissant et préserve l’élasticité de la peau. Riche en anti-oxydant, le curcuma lutte également contre les radicaux libres. La plus importante de ses qualités pour notre soin, est son pouvoir colorant.

Argile Verte : spécialement adaptée pour les peaux grasses, elle est très absorbante et purifiante. Très riche en Silicium, qui restructure les tissus, et prévient leur relâchement. Améliorant l’élasticité de la peau, il atténue l’apparition des rides et autres effets de l’âge. Argile bénéfique pour les peaux grasses et à problèmes, car elle est cicatrisante, et bactéricide.

Hydrolat de Lavande vraie : revitalisant, et purifiant, il atténue les imperfections, tout en apportant de la douceur à la peau. Tonique cutané, c’est aussi un agent astringent. Pour les peaux sensibles, et avec des irritations, l’hydrolat de Lavande est apaisant. Il prévient également l’apparition des rides.

Huile essentielle de Tea tree : avec ses vertus antiseptiques et purifiantes, c’est l’allié des peaux à problèmes. De plus, elle tonifie la peau.

Cosgard : d’origine synthétique, il est autorisé par Ecocert pour la conception de cosmétiques bio. Il empêche le développement des bactéries et est antifongique. Grâce à lui, le produit final pourra se conserver 3 mois.

ingrédients masque bonne mine

Voici les alternatives à l’hydrolat de lavande selon votre type de peau :

  • Normale : tous les hydrolats
  • Sèche : hydrolat de Fleur d’oranger
  • Mixte : hydrolat de lavande, ou de Romarin à verbénone
  • Sensible : hydrolat de Ciste
  • Acnéique : hydrolat de Tea trea

Les alternatives à l’huile essentielle de Tea tree selon votre type de peau :

  • Sèche : Néroli, Rose de Damas
  • Mixte : Lavande vraie, Romarin à verbénone, Petit grain de bigarade
  • Grasse : Lavande vraie, Romarin à verbénone
  • Mature : Ciste, Rose de Damas

Certaines huiles essentielles d’agrumes sont efficaces pour les peaux mixtes, grasses et à problèmes, mais comme elles sont photosensibilisantes, j’ai préféré les retirer de la liste. J’en parlerai dans un prochain article plus détaillé.

Précautions :

N’utilisez jamais d’ustensiles en métal/inox pour manipuler les argiles. En effet, l’interaction entre les ions du métal et ceux de l’argile font perdre les propriétés de l’argile. Lavez, et désinfectez vos ustensiles, contenants, et plan de travail avant de débuter. Si votre contenant est en verre, stérilisez-le dans le l’eau bouillante pendant 15 minutes minimum, après l’avoir lavé, et avant de le désinfecter.

Pesez les poudres les unes après les autres, puis mélangez. Ajoutez ensuite, l’hydrolat de Lavande, l’huile essentielle de Tea tree, puis le conservateur Cosgard. Mélangez entre chaque ajout. Avec une spatule en silicone, n’hésitez pas à travailler la texture de votre pâte pour faire disparaître les grumeaux. Pour ce faire, écrasez-les au fond de votre bol, pour ainsi obtenir un résultat lisse et homogène.

Une fois les grumeaux disparus (ou presque), vous pourrez transférer votre masque dans le contenant final. Refermez bien votre pot après chaque utilisation, pour ne pas que le produit ne se dessèche. Si au bout de quelques semaines, votre masque durcit, vous pourrez vaporiser de l’eau ou de l’hydrolat de lavande pour l’humidifier à nouveau.

intérieur masque peau grasse

Publié par Laisser un commentaire

Masque bonne mine ; tous types de peau

bandeau masque bonne mine fémininbio

Avec l’arrivée timide de l’hiver (même de l’automne chez moi), il faut se préparer au teint un peu blafard que l’on aura ses prochains mois. Les masques bonne mine, sont la solutions. Bye bye les séances d’UV, qui sont nocives pour la peau, et faisons place aux soins naturels.

Je vous propose une recette très simple, et 100 % personnalisable, selon votre type de peau. Comme je vous le conseille habituellement, avant de faire un masque sur votre visage, effectuez un gommage. Cela permettra d’éliminer toutes les peaux mortes, et impuretés à la surface de votre peau. Ainsi, il n’y aura aucun barrière entre le masque, et votre peau. Vous pourrez donc profiter pleinement de tous ses bienfaits.

Nous allons utiliser des ingrédients que vous trouverez facilement dans votre épicerie bio, ou que vous avez sûrement déjà à la maison.

Curcuma : le curcuma en poudre, donne grâce à sa couleur intense, un effet bonne mine instantané. Il est également reconnu pour ses vertus anti-oxydantes. Riche en vitamine C, il permet de maintenir l’élasticité de la peau. Colorant très concentré, ne pas en mettre trop, sinon vous aurez le visage jaune.

Argile blanche : riche en silice, c’est une argile neutre qui s’adapte à tous types de peau. Décongestionnant, elle lutte contre la grise mine, elle ressource la peau en profondeur

Hydrolat de lavande : Pour les peaux à tendance grasse. Revitalisant, et purifiant, il atténue les imperfections, tout en apportant de la douceur à la peau. Tonique cutané, c’est aussi un agent astringent. Pour les peaux sensibles, et avec des irritations, l’hydrolat de Lavande est apaisant. Il prévient l’apparition des rides.

Voici les alternatives à l’hydrolat de lavande selon votre type de peau :

  • Normale : tous les hydrolats
  • Sèche : hydrolat de Fleur d’oranger
  • Mixte : hydrolat de lavande, ou de Romarin à verbénone
  • Sensible : hydrolat de Ciste
  • Acnéique : hydrolat de Tea trea

masque bonne mine curcuma fémininbio instructions

Recette :

  • 2 cuillères à soupe d‘argile blanche
  • 1 pointe de couteau de curcuma en poudre
  • Environ 3 cuillères à soupe d’hydrolat. Ajoutez autant d’hydrolat que nécessaire pour former une pâte homogène.
  • bol
  • cuillère en bois / bambou
  • pinceau (pour appliquer le masque)

Précautions avant de démarrer la recette : ne jamais manipuler d’ustensiles en métal lorsque vous utilisez de l’argile. En effet, l’interaction entre les ions du métal et ceux de l’argile font perdre les propriétés de l’argile. Utilisez des ustensiles en bois, en bambou, en plastique.

Pour commencer, lavez, et désinfectez tous vos ustensiles, et contenants. Dans votre bol, ajoutez l’argile blanche, puis le curcuma en poudre, et mélangez. Ajoutez l’hydrolat petit à petit, et mélangez entre chaque ajout.

Appliquez votre masque au pinceau (ou autre d’ailleurs), sur une peau propre, sur laquelle vous avez effectué un gommage au préalable. Utilisez toute la quantité, car il faut une couche épaisse. En effet, mettre une couche épaisse, ralenti le séchage du masque. Quand un masque à l’argile est sec sur la peau, la peau tiraille, et on veut éviter cela à tout prix. Laissez poser le masque pendant 10 – 15 minutes. Lorsque vous sentez votre peau tirailler, rincez à l’eau claire. N’oubliez pas d’appliquez votre crème / huile habituelle après ce soin. L’effet bonne mine est immédiat.

 

Publié par Laisser un commentaire

BB crème, le soin tout en 1 pour un teint parfait

bandeau BB crème

Les mauvais jours approchant, j’ai voulu réaliser un soin bonne mine : une BB crème. BB crème, qui vient de Blemish Balm crème en anglais, et qui signifie baume anti-imperfections. Une véritable BB crème apporte également une protection UV.

Née en Allemagne dans les années 50, c’est en Asie, qu’elle trouve son succès dans les années 90. Légèrement colorante, mais moins couvrante qu’un fond de teint, ce soin a pour rôle de corriger les imperfections, unifier, et donner de l’éclat au teint. Pour ma part, je n’ai pas mis trop de pigment, car je ne souhaitais pas qu’elle soit trop couvrante, et colorante. C’est en tout cas une excellente base de teint, pour ensuite appliquer uniquement une poudre libre, ou fond de teint en poudre. Ce que je recherche avec cette crème, c’est que mon teint soit vraiment unifié, et que les petites rougeurs, et imperfections de mon visage ne soient plus visibles. En effet, lorsque je me maquille les yeux, comme je ne porte pas de fond de teint, je parais “blafarde / malade”, et cela gâche mon travail avec les fards à paupières.

Pour plus de clarté, j’ai regroupé en 3 parties les différentes phases de la recette. Une phase aqueuse, une phase huileuse, (ces deux phases constitueront l’émulsion) puis une phase d’actifs cosmétiques. Comme d’habitude, on choisit chaque ingrédient bio.

PHASE 1 ; la phase aqueuse

Hydrolat de Lavande Vraie : revitalisant, et purifiant, il atténue les imperfections, tout en apportant de la douceur à la peau. Tonique cutanée, c’est aussi un agent astringent. Pour les peaux sensibles, et avec des irritations, l’hydrolat de Lavande est apaisant. Il prévient l’apparition des rides.

Glycérine végétale : c’est un agent humectant et hydratant. La Glycérine attire l’eau, et aide la peau à la garder pour une meilleure hydratation.

PHASE 2 ; la phase huileuse

Huile végétale de Nigelle : elle assainit la peau et agit sur les boutons. Antiseptique et anti-inflammatoire, elle apaise et prévient également l’acné. Elle est aussi cicatrisante, et antioxydante ce qui protège donc notre peau du vieillissement prématuré en luttant contre les radicaux libres. Nourrissante et assouplissante, elle favorise le maintien de l’élasticité de la peau. Elle convient aux peaux sèches, sensibles, à problèmes, et les peaux mixtes.

Voici les huiles végétales que vous pouvez utiliser selon votre peau : huile de Jojoba pour les peaux normales. Huile d’Argan pour les peaux matures.

Olivem 1000 (émulsifiant) : c’est un dérivé de l’huile d’olive, qui permet la confection d’une multitude de textures, selon le dosage. Il est compatible avec un grand nombre d’ingrédients cosmétiques et pénètre facilement la peau. Il est hydratant, et émollient (adoucit et détend les tissus cutanés).

PHASE 3 ; actifs cosmétiques

Colorants : ocre rose, argile rose, curcuma en poudre, et argile jaune.

Oxyde de zinc : protecteur UV, il purifie également la peau. Dans cette recette, il a aussi un rôle de colorant blanc.

Vitamine E : anti-oxydant qui empêche le rancissement des huiles, et beurres végétaux sensibles à l’oxydation. Elle va donc prolonger leur durée de vie, et ainsi celle de votre produit fini.

Cosgard : conservateur d’origine synthétique, il est autorisé par Ecocert pour la conception de cosmétiques bio. Il empêche le développement des bactéries et est antifongique. Grâce à lui, le produit final pourra se conserver 3 mois. ingrédients BB crème

Recette pour un pot de 50 ml / 45 g de BB crème :

  • Hydrolat de Lavande Vraie : 35,35 g – 70,7 %
  • Glycérine végétale : 2,5 g – 5 %
  • Huile végétale de Nigelle : 7,5 g – 15 %
  • Émulsifiant Olivem 1000 : 2,5 g – 5 %
  • Ocre rose : 0,25 g – 0,5 %
  • Argile rose : 0,5 g – 1 %
  • Curcuma en poudre : 0,25 g – 0,5 %
  • Argile jaune : 0,25 g – 0,5 %
  • Oxyde de zinc : 0,5 g – 1 %
  • Anti-oxydatnt Vitamine E : 0,1 g = 4 gouttes – 0,2 %
  • Conservateur Cosgard : 0,3 g = 10 gouttes – 0,6 %

Selon votre type de peau, le % d’huiles végétales dans une recette peut varier. Vous pouvez aller jusqu’à 30% (maximum), si votre peau est sèche ou non. Pour les peaux grasses, on conseille donc, de ne pas dépasser 15% d’huile végétale dans une crème. Lorsque vous modifié le % d’huile végétale, pensez à ajuster celui de votre phase aqueuse -hydrolat-, pour rééquilibrer la formule. Pour mesurer des quantités aussi petites que celles des colorants, vous pouvez utiliser des cuillères doseuses.

Voici le matériel que j’ai utilisé :

  • 2 bols en inox (au choix pour vous, mais qui supporte le bain-marie)
  • pilon / ou bol pour colorants
  • balance de précision
  • une cuillère
  • cuillères doseuses
  • mini fouet
  • maryse en silicone (petit format)
  • spray désinfectant avec de l’alcool à 70°
  • sopalin

Les étapes

Avant de commencer, assurez-vous que votre plan de travail a été nettoyé, et désinfecté. Vos ustensiles doivent être également stérilisés, et/ou désinfectés avant de débuter.

1 – Dans un bol en inox (ou un bol qui supportera le bain-marie), versez les 35,35 g d’hydrolat de Lavande. Ceci est une partie de la phase aqueuse, sans la glycérine végétale. Elle s’ajoutera par la suite, hors du feu juste avant l’émulsion. Dans un second bol, mélangez, les 7,5 g d’huile végétale de Nigelle, avec les 5 g d’émulsifiant Olivem 1000. Ceci est la phase huileuse.

2 – Mettez ces deux bols au bain-marie à feu moyen. Il faut que l’émulsifiant fonde et forme un mélange homogène avec les huiles végétales. Si vous avez un thermomètre digital, attendez que les deux bols aient atteint la température de 65°- 70°C.

3 – Pendant ce temps-là, versez les différents colorants dans un même bol, ou mortier. Travaillez les pigments colorants jusqu’à obtenir une couleur unie.BB crème image aromazone

Image Aromazone

4 – Hors du feu, ajoutez la glycérine végétale à la phase aqueuse (hydrolat), puis, mélangez. Transférez la phase aqueuse dans la phase huileuse tout en remuant, pour que l’émulsion se fasse.

5 – Ajoutez très rapidement les colorants. Ils se dissoudent, et mélangent mieux quand le mélange est encore liquide.  Mélangez énergiquement avec un fouet manuel, ou électrique, jusqu’à l’obtention d’une émulsion homogène. Minimum 3 minutes. Pour accélérer la prise de l’émulsion, vous pouvez aussi placer votre mélange dans un bol avec de l’eau et des glaçons (photo ci-dessous).

émulsion BB crème

6 – Ajoutez les 4 gouttes de Vitamine E, puis les 10 gouttes de conservateur Cosgard. Mélangez bien entre chaque ajout. Enfin, transférez votre BB crème dans votre récipient préalablement désinfecté.

Avec cette recette de BB crème, je m’attaque donc au maquillage. C’est ici la deuxième recette que je réalise, car j’avais déjà fait un High-Lighter l’année dernière pour une copine. Autant vous dire que ce n’est pas gagné, car le travail des couleurs avec les pigments, est parfois délicat. Prochaine étape, peut-être le rouge à lèvres, ou le mascara … ?BB crème

 

Publié par Laisser un commentaire

Gommage visage en gel

bandeau gommage visage

Par définition, un gommage, est un traitement de la peau qui se fait avec des ingrédients exfoliants. Un exfoliant, lui, a pour rôle de séparer les cellules mortes qui se détachent de la peau. Le gommage, sert également activer la micro-circulation sanguine, renouveler nos cellules, et donc avoir un beau teint. C’est un soin en surface qui agit sur la dernière couche de la peau, l’épiderme.

Selon votre type de peau, la fréquence des gommages ne sera pas la même. Si vous avez la peau sèche et/ou sensible, un gommage toutes les deux semaines. Si vous avez la peau grasse et/ou avec des imperfections, ce sera un par semaine. Pour ma part, j’ai la peau grasse avec quelques imperfections, j’effectue un gommage/masque par semaine. Tout comme pour le nettoyage du visage, pas la peine d’utiliser de gommage trop agressif, ni de frotter fort. La peau est un organe sensible, et réactif. Vous risquerez de l’abîmer, à vouloir frotter trop fort.

Pourquoi faire des gommages ?

Ce soin est recommandé lorsque vous voulez appliquer un masque, par la suite. En effet, faire un gommage comme son nom l’indique, permet de se débarrasser de toutes les impuretés qui peuvent former une barrière, et empêcher aux ingrédients du masque, d’être bénéfiques. Le gommage ne doit pas être un soin agressif, au contraire. C’est également un moment de bien-être, qu’il faut effectuer avec des massages circulaires sur le visage, sans appuyer.

Ce gommage vous permettra donc, de préparer votre peau. Si vous ne souhaitez pas faire de masque après un gommage, aucun souci, un gommage ne veut pas forcément dire faire un masque. Par contre, après un gommage, il faudra toujours appliquer votre crème de jour, de nuit, ou huile végétale, que vous appliquez habituellement.

gommage au café

Ce gommage convient à tous les types de peau, mais toutefois, si vous avez la peau très sensible et/ou irritée, je vous conseillerai une alternative. Ce soin n’est pas une émulsion, mais un gel. Il se compose donc uniment d’une phase aqueuse, et d’actifs cosmétiques. Voici la liste des ingrédients, et leur rôle :

Hydrolat de Lavande : revitalisant, et purifiant, il atténue les imperfections, tout en apportant de la douceur à la peau. Tonique cutané, c’est aussi un agent astringent. Pour les peaux sensibles, et avec des irritations, l’hydrolat de Lavande est apaisant. Il prévient l’apparition des rides.

Hydrolat de Tea Tree : purifiant, et tonique cutané. Il convient à tous types de peau. Pour celles qui n’ont pas d’imperfections sur le visage, vous pouvez utiliser uniquement l’hydrolat de Lavande.

Gomme Xanthane : agent gélifiant, qui permet de réaliser des gels uniquement aqueux. Elle peut s’utiliser à froid (comme ici), ou à chaud.

Perles de Jojoba : avec un pouvoir exfoliant de 3/5, les perles crées à partir de cire de Jojoba, sont efficaces sans être agressive. La peau n’est pas irritée, cet ingrédient est compatible avec tous les types de peau. Elles nettoient la peau en profondeur, éliminent les points noirs, et cellules mortes. C’est grâce à lui (et notre deuxième agent exfoliant), que les soins pénètrent plus facilement la peau par la suite.

Marc de café : riche en vitamine, et en anti-oxydant, le marc de café affine le grain de peau, et la débarrasse de toutes les impuretés, et peaux mortes. La peau devient plus éclatante.

Sirop d’Agave : c’est un humectant, qui attire, et retient l’eau dan la peau. C’est la version vegan du miel. Il est également nourrissant, et hydratant. Il apporte de la douceur à la peau.

Cosgardconservateur : d’origine synthétique, il est autorisé par Ecocert pour la conception de cosmétiques bio. Il empêche le développement des bactéries et est antifongique. Grâce à lui, le produit final pourra se conserver 3 mois. Si vous souhaitez utiliser d’autres alternatives pour un conservateur naturel, je vous invite à vous renseigner sur le Naticide, l’Extrait de pépin de pamplemousse ou le Leucidal.

Pour un contenant de 100 ml, voici la recette :

  • Hydrolat de Lavande : 38.7 % – 38.7 g
  • Hydrolat de Tea Tree : 38.7 % – 38.7 g
  • Gomme Xanthane : 2% – 2 g
  • Perles de Jojoba : 10 % – 10 g
  • Marc de café : 5 % – 5 g
  • Sirop d’agave : 5 % – 5 g
  • Conservateur Cosgard : 0.6 % – 0.6 g – 19 gouttes

Pour les peaux sensibles, et/ou irritées :

  • Hydrolat de Lavande : 77.4% – 77.4 g
  • Gomme Xanthane : 2% – 2 g
  • Perles de Jojoba : 15 % – 15 g
  • Sirop d’agave : 5 % – 5 g
  • Conservateur Cosgard : 0.6 % – 0.6 g – 19 gouttes

Voici la listes des ustensiles utilisés pour cette recette :

  1. 2 bols en inox
  2. balance de précision
  3. mini fouet
  4. petite cuillère
  5. maryse en silicone
  6. contenant en verre

Pour débuter une recette cosmétique, n’oubliez pas de stériliser tous vos ustensiles, et de désinfecter ceux qui ne peuvent pas être stérilisés. Pour les stériliser, il vous suffit de les faire bouillir pendant au moins 15 min. Cela concerne les ustensiles en inox ou verre.

Dans un premier bol, mélangez les hydrolats, puis saupoudrez la gomme Xanthane, tout en mélangeant avec votre mini fouet. Il faut ensuite attendre que la gomme Xanthane se réhydrate avec les hydrolats, et que se forme un gel. Ce processus dure environ 10 minutes, pendant lesquelles il faudra remuez avec le fouet de temps en temps. Cela va permettre d’obtenir un résultat homogène, sans grumeaux.

Pendant ce temps, dans un second bol, pesez le marc de café, et les perles de Jojoba. Lorsque le gel avec les hydrolats, et la gomme Xanthane est prêt, ajoutez le marc de café, et les perles de Jojoba. Mélangez, ajoutez ensuite le sirop d’agave, puis le conservateur Cosgard. Transférez le tout dans votre récipient préalablement désinfecté.exfoliants gommage en gel

Appliquez le masque sur une peau sèche, ou humide, en faisant des massages circulaires. Voilà pour la recette, j’espère qu’elle vous plaira si vous l’essayer.

À très vite :). N’oubliez pas pour les Lyonnais, j’ai ouvert ma petite boutique au 36 rue du Doyenné, dans le Vieux Lyon. Vous pourrez trouver des accessoires cosmétiques zéro déchet, quelques huiles végétales, et essentielles, et des sacs à usage multiple en tissu recyclé, que l’on fabrique avec ma maman.

Publié par Laisser un commentaire

L’Ayurveda, et les poudres ayurvédiques en cosmétique

bandeau ayurveda

Après plusieurs articles parlant des poudres ayurvédiques, et de leurs vertus, je vais essayer ici, de vous expliquer (sans prétention aucune), ce qu’est l’Ayurveda, et le rôle des poudres ayurvédiques en cosmétique.

L’Ayurveda :

En sanskrit, ” Ayur ” signifie la vie, et ” Veda ” la science ou la connaissance. Créée par les Rishis, les Sages de l’Inde classique, l’Ayurveda “peut donc se traduire littéralement par ” Connaissance de la vie, ou de la longévité “. Cette science existe depuis plus de 5000 ans en Inde. C’est également une philosophie, et un art de vivre.

L’Ayurveda repose sur l’équilibre de trois énergies fondamentales, ou doshas, propres à chacun. En identifiant clairement la composition de sa nature profonde, on peut évaluer ses besoins pour rééquilibrer sa santé, son humeur, jusqu’à son alimentation… L’Ayurvéda repose sur un bilan de ses propres énergies : s’écouter et, se connaître. L’objectif de l’Ayurvéda est de vivre en harmonie avec notre constitution de base, connaître ce qui nous aide à rester en bonne santé, être heureux, et avoir une belle peau, mais également apprendre à repérer tout ce qui nous rend malade ou malheureux.
Selon l’Ayurveda, toute chose / individu, est composée de 5 Grands Éléments : l’Ether (ou espace), l’Air, le Feu, l’Eau et la Terre. Chacun de ces 5 éléments est présent dans des proportions plus ou moins importantes et comprend un éventail de qualités qui se manifestent d’une manière plus ou moins évidente chez chaque individu, et selon les situations.
  • L’élément AIR est gazeux et a des qualités impalpables. Il est léger, clair, sec et se disperse.
  • Le FEU est le pouvoir du changement et de la transformation. Il a des qualités de chaleur, de sécheresse et présente un mouvement ascendant.
  • La TERRE est solide, avec les qualités de lourdeur, de dureté et n’indiquant qu’un léger mouvement vers le bas.
  • L’ETHER est si subtil qu’il est souvent oublié. Il est assimilé à l’étendue ou l’espace.
  • L’EAU est liquide, froide, sans forme spécifique et coule vers le bas.

Les 3 Doshas

L’ayurveda repose sur le concept des 3 doshas (Vâta, Pitta et Kapha) qui sont chacun formé de 2 éléments. Chaque individu naît avec une proportion propre, de chaque dosha, souvent un ou deux doshas sont prédominants.

Pour veiller à l’équilibre de votre constitution, il est nécessaire de choisir des activités, des aliments ou des plantes, etc., qui sont à l’opposé des caractéristiques de votre, ou vos doshas prédominants et donc qui apaisent ce ou ces doshas qui prédominent.les 3 doshas; nopoo poudres ayurvéd

En cosmétique, on utilise également les 3 doshas, pour définir la constitution de base de la peau :

  • Vata: c’est la peau fine, sèche, qui peut être sensible au froid. Ce type de peau sera plus susceptible par rapport à l’apparition des rides, et au vieillissement précoce, à la déshydratation, ou encore à l’eczéma.
  • Pitta: c’est la peau plutôt douce, et sensible. Elle est en général sujette à des rougeurs, et réagit facilement à la chaleur. Elle peut être également un terrain favorable à l’apparition de l’acné, l’herpès, et aux taches de rousseur.
  • Kapha: enfin, il y a cette peau qui est assez épaisse, froide, mais en même temps douce. Elle est surtout très sensible au froid, à l’humidité. Cette peau aura tendance à être grasse en ayant un grand taux de sécrétion sébacée. Cet état de fait en plus des pores dilatés, rend l’épiderme plus à même de voir apparaître l’ennemi n°1, à savoir les « points noirs » !
Les poudres ayurvédiques :

Ce sont des plantes, des épices, des argiles réduites en poudre, avec des vertus visant à rééquilibrer les doshas, qui sont réduites en poudre, après séchage à l’air libre. Il en existe plusieurs centaines. Dans la philosophie ayurvédique, les plantes sont l’âme de la Terre. Nous sommes constitués des mêmes éléments que notre environnement, et notre organisme fonctionne selon les mêmes principes que le reste de l’univers. Ces poudres de plantes, et épices, etc., sont donc les remèdes utilisés en ayurveda.

En cosmétique, les poudres ayurvédiques peuvent s’utiliser de différentes façons. Mélangées avec de l’eau, ou de l’huile végétale pour former une pâte. Ces pâtes sont généralement utilisées en masque. Il faudra utiliser de l’eau frémissante pour permettre aux vertus du végétal de se diffuser. Ne laissez jamais un masque sécher sur votre peau, mais rincez-le lorsqu’il est encore humide. Cela évite de dessécher la peau. Quand il commence à tirailler la peau du visage, il faut passer au rinçage.

Vous pouvez également réaliser des infusions (à filtrer) à boire, ou qui feront partie de vos ingrédients aqueux d’une recette. Elles peuvent être aussi utilisées pour réaliser des macérâts huileux, à filtrer également. Dans ces cas-là, le macérât fera partie de la phase huileuse de vos recettes. À savoir que les poudres ayurvédiques ne sont ni miscibles avec l’eau, ni avec l’huile.

Quelques exemples de poudres ayurvédiques en cosmétique:

Poudre de Neem ou poudre de Margousier :

L’arbre Neem, venant d’Inde, possède de grandes vertus. En effet, ses fruits, ses feuilles et son bois, produisent des substances biopesticides (dont l’azadirachtine), et anti-fongiques. Il se protège donc contre les attaques des insectes, champignons, ravageurs, etc. Il protège aussi les cultures qui sont aux alentours. Plus de 140 composés ont été trouvés dans la composition de l’arbre, ce qui lui donne des vertus pour combattre bien des maux. Le Neem, est connu pour agir efficacement sur les articulations, la digestion, les systèmes nerveux, etc. Grâce à son action anti-bactérienne, la poudre de Neem, est un ingrédient dans les dentifrices maison.

En cosmétique, c’est un allié de taille pour les peaux grasses, et celles à imperfections. La poudre de Neem élimine les toxines qui s’accumulent sur les peaux à problèmes. Elle est également assainissante, et régule l’excès de sébum. Le Neem lutte aussi contre les maladies de peau, telles que le psoriasis, l’eczéma, la gale, ou les mycoses.

Elle détoxifie le cuir chevelu, en le débarrassant de toutes les toxines accumulées au cours des jours. Elle est apaisante, et soulage les démangeaisons, et lutte contre les pellicules.

Poudre d’Orange :

Selon les principes de l’Ayurveda, l’Orange amère est connue pour apaiser Vâta et Kapha, et augmenter Pitta. L’Oranger amer appartient à la famille des Rutacées. La poudre obtenue à partir de l’écorce d’orange amère est séchée à l’air libre, puis réduite en poudre. Cette poudre ayurvédique est reconnue pour ses vertus cosmétiques tant sur la peau, que sur les cheveux.

En Ayurveda, son écorce possède des propriétés stimulantes. Cette poudre d’écorce d’orange est également réputée pour ses propriétés astringentes et tonifiantes. Elle donne un teint frais et lumineux, lorsqu’elle est utilisée en soin du visage. C’est un allié exceptionnel pour les peaux grasses, et à imperfections, car elle va les nettoyer en profondeur. Elle désincruste les pores, affine le grain de peau, et apporte de la vitalité à la peau.

Utilisée en shampoing no poo, la poudre d’orange nettoie le cuir chevelu. Elle donne de la brillance aux cheveux, de la douceur, facilite le démêlage, et renforce la fibre capillaire. C’est également un stimulant pour le cuir chevelu, et son odeur fraîche parfumera votre chevelure.

Poudre de Reetha, Ritha, ou Aritha :

Elle est issue des noix du Sapindus Mukorossi. En Ayurveda, le Reetha est utilisé en applications locales pour apaiser les inflammations, mais également pour purger l’organisme des excès de Kapha, ou de Pitta.

En Inde, le Reetha est surtout incontournable pour nettoyer et prendre soin de la chevelure, car riche en saponines. La poudre de Reetha nettoie le cuir chevelu, et le débarrasse de toutes les impuretés accumulées. C’est une des rares poudres ayurvédiques qui mousse. C’est un ingrédient de choix dans les soins contre les pellicules. La poudre de Reetha laisse les cheveux propres, soyeux, et s’utilise en mélange avec d’autres poudres naturelles sous forme de pâte, ou poudre nettoyante. Elle s’utilise également, en décoction pour réaliser des lotions nettoyantes pour peaux et cheveux. Elle laisse les cheveux brillants, et doux.

Ses effets purifiants sont intéressants pour assainir la peau, et lutter contre l’acné. Le Reetha en poudre assainit la peau, et est également apaisant. Les peaux grasses, comme les peaux sensibles, pourront donc l’utiliser.
Le Reetha est également connu sous forme de “noix de lavagepour la lessive.

Poudre de Bhringaraj / Bhringraj / Maka :

Le Bhringaraj est tiré d’une plante nommée Eclipta alba qui est séchée puis réduite en poudre. Le nom Sanskrit de cette plante signifie “maître des cheveux”, car elle est connue comme l’une des meilleures plantes pour favoriser la croissance des cheveux. Elle est fortifiante, lutte contre l’apparition des cheveux blancs, et est colorante, en fonçant les cheveux. Le Bhringaraj tonifie, et épaissit la chevelure. Elle lutte également contre la calvitie.

Pour les soins du visage, la poudre de Bhringaraj, est très appréciée des peaux matures, et sensibles. Elle est apaisante, et calme les irritations cutanées. Elle illumine le teint, et lui donne de l’éclat. Utilisée en soin anti-âge, elle retarde l’apparition des signes de l’âge, en régénérant les tissus.

Le Bhringaraj est également connu pour son pouvoir détoxifiant de l’organisme et son action calmante sur l’esprit. En cas de baisse de forme, de fatigue, et les troubles du sommeil elle peut être bénéfique. Elle peut être utilisée en infusion.

poudres ayurvédiques, ayurveda

Poudre de Multani Mitti / terre de Foulon:

Le Multani mitti est une argile d’origine indienne, traditionnellement utilisée pour nettoyer et purifier la peau, et les cheveux. Elle s’utilise seule avec de l’eau, ou mélangée avec d’autres poudres ayurvédiques.
Appréciée par les cuirs chevelus gras, elle absorbe l’excès de sébum, et les impuretés. On l’utilise avant un henné, ou une coloration, pour préparer le cheveu. Cette argile est également appréciée par les cuirs chevelus sensibles, notamment en cas d’intolérance aux tensioactifs. On peut l’utiliser en shampoing sec, à saupoudrer directement sur le cuir chevelu.

Elle est traditionnellement utilisée par les Indiennes pour lutter contre les imperfections, favoriser la régénération de la peau, et prévenir les taches pigmentaires. La poudre de Multani mitti resserre les pores de la peau, et la purifie. Elle porte un teint lumineux, et active la circulation sanguine. Les peaux grasses, et ternes trouveront leur bonheur avec cette argile. 

Aussi connue sous le nom de terre de Foulon, elle s’utilise également comme produit ménager écologique, de la même façon que la terre de Sommières. Elle absorbe les tâches de gras et permet de confectionner des nettoyants multi-usages de type “pierre d’argile“.

Manjishta ou Garance indienne :

La poudre de Majishta est faite à partir des racines de Rubia Cordifolia que l’on va sécher, et broyer. En Ayurveda, ses racines sont utilisées pour ses vertus dépuratives, et pour purifier le sang. Elle est aussi connue pour soulager les troubles digestifs, urinaires, et féminins. Utile en cas d’infections, mais aussi, pour favoriser la guérison des tissus endommagés, lors de blessures.

La poudre de Manjishta s’utilise également en cataplasme pour réduire les inflammations cutanées, et est efficace en cas de dépigmentation. Pour soulager une brûlure ou une morsure de serpent. Elle aide à apaiser particulièrement les personnes de constitution Pitta, et Kapha.

En cosmétique, on l’utilise uniquement sur la peau. Elle des vertus anti-âge, en réduisant les rides, et astringentes (qui resserre les pores). La poudre de Manjishta unifie le teint, et lui donne de l’éclat. Ses vertus purifiantes, nettoient les pores de peau, et éliminent les impuretés. Elle convient aux peaux à imperfections, sensibles, matures, et celles avec des tâches.

Ayurveda; poudres ayurvédiques bis

Publié par Laisser un commentaire

Le thé vert matcha en cosmétique

bandeau masque thé vert matcha en cosmétique

Venant du Japon, le thé vert matcha est beaucoup consommé en boisson chaude, ou en pâtisserie pour son goût spécial et sucré. Matcha (抹茶) signifie « thé finement broyé » ou « poudre de thé ». Le thé lui, provient des feuilles de Tencha. Une fois récoltées, les feuilles sont séchées, puis broyées pour créer le thé vert matcha.

La qualité du thé vert matcha se distingue grâce à sa teinte de vert. Les meilleurs produits offrent une couleur vert lumineux, les produits moins bons, eux, ont des couleurs plus sombres tirant vert les jaunes. Du point de vue de la santé, les produits haute gamme et moyen/haute gamme sont similaires. Que ce soit dans les pâtisseries, en boisson, glaces, etc., la consommation de thé vert matcha nous permet de profiter de tous ses bienfaits pour la santé.

Ce thé possède une forte teneur en théanine, un acide aminé qui booste la mémoire et la capacité de concentration. La théanine stimule également la production de dopamine et sérotonine ; les molécules du bonheur. C’est aussi une source d’énergie longue, car elle ralentit la diffusion de la théine dans le sang. Grâce à la bonne caféine qu’il possède, le thé vert matcha est un dynamisant, qui au contraire du café, ne provoque pas de nervosité. Au contraire, il agit positivement sur le stress, et les tensions nerveuses.

Si vous souhaitez boire du thé matcha, sachez qu’il a la particularité de ne pas se faire infuser. Placez-le au fond d’un bol puis versez une petite quantité d’eau frémissante. Mélangez ensuite la mixture avec fouet. Vous obtiendrez une mousse fine prête à être dégustée.

processus création thé vert matcha

Le thé vert matcha en cosmétique

Riche en catéchines, des anti-oxydants qui freinent la dégradation du collagène. De ce fait, c’est un excellent anti-âge, qui lutte contre le vieillissement de la peau. Anti-inflammatoire, il apaise les peaux sensibles, et les peaux à problèmes. De par sa richesse en tannins, il aide à réguler les peaux grasses, et est également astringent. Il resserre les pores de la peau.

La caféine que le thé vert matcha contient va vous permettre de lutter contre la cellulite. En effet, la caféine est un brûleur de graisse connu. Vous pourrez donc vous confectionner des soins anti-cellulite en l’incorporant. Il protège également la peau des attaques extérieures, en faisant office de barrière.

Ma recette de masque détox et anti-âge :

  • 2 cuillères à café de thé vert matcha
  • 1 cuillère à café de charbon végétal activé (détoxifiant, et purifiant)
  • Hydrolat de lavande (peau grasse)

Dans un petit bol, j’ai mélangé mon hydrolat avec le thé vert matcha et le charbon végétal activé. J’ai appliqué sur mon visage lavé. J’ai effectué un gommage avant d’appliquer le masque, en couche épaisse. Je l’ai laissé poser pendant 15 min, puis j’ai rincé à l’eau claire. Après avoir rincé mon visage, j’ai vaporisé de l’hydrolat à la lavande (car l’eau du robinet peut être calcaire), puis j’ai appliqué de l’huile d’argan bio.masque thé vert matcha

Très belle fin de journée à vous,